Obtenir votre Coach

Comment bien se préparer au marathon de New York

bench LDNb

Vous souhaitez participer au marathon le plus important et le plus connu au monde ? Vous souhaitez éprouver cette sensation unique et inoubliable qui nous envahit lorsque l’on franchit la ligne d’arrivée après avoir couru 42 km dans la ville qui ne dort jamais ? C’est là le rêve de tout coureur. À présent, concrétisez-le. Voici cinq conseils utiles pour vous préparer au mieux à cette course.

Fixez-vous un objectif

Nous savons tous que préparer son esprit et son corps pour la grande course nécessite un sérieux entraînement. Mais pour commencer… fixez-vous un objectif. Pensez au temps que vous souhaiteriez mettre pour courir le marathon, écrivez-le et orientez votre entraînement en conséquence. Il est plus facile de s’entraîner en ayant un objectif en tête, cela vous permet de rester motivé(e). Après avoir atteint votre objectif, vous pouvez également vous récompenser en vous offrant un voyage ou bien quelque chose d’autre que vous désiriez depuis longtemps. Cela vous motivera et vous encouragera à ne pas abandonner. #stayfocusedonyourgoals

Tout est une question de planification

Planifiez longtemps à l’avance votre préparation au marathon. Investissez dans un calendrier et remplissez-le chaque semaine avec des séances d’entraînement. Assurez-vous ensuite de programmer tout le reste en fonction de ces séances. Il est essentiel d’avoir un programme d’entraînement précis et réalisable, en particulier pour une course aussi longue. Par ailleurs, il est important que l’intensité de vos séances augmente chaque semaine. Vous pourrez ainsi constater la progression constante de vos performances. Dénichez également les meilleurs parcours de course de la ville et essayez d’en affronter un nouveau à chaque fois. En variant les environnements et en diversifiant les endroits où vous courez, vous pimenterez votre entraînement et éviterez de vous lasser.

group running

Entraînez-vous en groupe

Trouvez un groupe de personnes souhaitant également se préparer au marathon et prévoyez de courir ensemble. Il est plus facile et plus amusant de s’entraîner à plusieurs. Vous pouvez ainsi vous motiver mutuellement et échanger conseils et expériences d’entraînement. Mais surtout, vous serez moins tenté(e) de sauter une séance si votre groupe vous attend. Durant l’été notamment, il est merveilleux de pouvoir courir en plein air dans un parc ou en forêt. Alors ne perdez pas de temps et trouvez quelques personnes pour former un groupe de course à pied.

pasta

Mangez comme un(e) coureur(euse) afin d’en égaler les performances

Demandez à n’importe quel coureur, il vous répondra que l’alimentation est essentielle. Si vous ne mangez pas les bons aliments, vous ne pourrez pas vous entraîner efficacement, et encore moins repousser vos limites et, au bout du compte, vous ne parviendrez pas à améliorer vos performances. Un régime équilibré et sain vous permettra de réussir votre course. Alors, même si vous devriez toujours préparer vos repas vous-même, il est particulièrement important de le faire pendant les mois précédant la course. De cette manière, vous saurez exactement ce que vous mangez et vous éviterez les ingrédients malsains tels que le sucre, les mauvaises graisses ou encore les additifs artificiels. Consommez des légumes et des fruits frais, des protéines, des acides gras sains et de bons glucides pour faire le plein d’énergie. Dans tous les cas, vous devez manger quelque chose avant une course de longue distance. Dans l’idéal, mangez un plat riche en glucides et pauvre en fibres trois à quatre heures avant le départ de la course. Si vous n’êtes pas sûr(e) de savoir quelle alimentation adopter et que vous avez besoin d’accompagnement, de conseils ou de recettes pour vous aider à atteindre votre objectif, jetez un œil au Coach Nutrition de Freeletics.

Il est également extrêmement important pour un(e) coureur(euse) de rester hydraté(e). L’eau que vous perdez en transpirant pendant une course doit être remplacée. Essayez d’éviter les boissons sucrées et énergisantes, car elles sont généralement bourrées de sucre. Aucun liquide n’est plus rafraîchissant que l’eau pour réapprovisionner votre corps et étancher votre soif.

wear

MAX. PRFRMNCE pour des performances maximale

Les courses de longue distance doivent rimer avec confort. 42 km, c’est très long, et chaque foulée sera difficile, notamment lorsque vous aurez dépassé le seuil des 30 km. C’est pourquoi il est important que vous aidiez votre corps en portant une tenue de sport adéquate. Jetez un œil à la collection MAX. PRFRMNCE de Freeletics Wear, spécialement conçue pour la course à pied. Les vêtements sont légers, fonctionnels et fabriqués dans des matières Micro Dry Fit pour une régulation optimale de l’humidité. Il est également important d’être correctement chaussé. Nous n’avons pas tous la même technique de course, ni les mêmes pieds et nous ne nous entraînons pas tous sur le même type de sol, c’est pourquoi il est important que vos chaussures de course vous conviennent parfaitement, en particulier pour l’entraînement. Apprenez-en plus à ce sujet dans le blog de Freeletics.

running app

À présent, il ne vous reste plus qu’à commencer à vous entraîner et à relever le défi. Croyez-nous, cela va changer votre vie. Commencez dès aujourd’hui en téléchargeant l’appli Freeletics Running et en suivant ces cinq conseils utiles. #letsgo