Obtenir votre Coach

Exercices Freeletics : Les Squats

squat

Que sont les squats ?

Les exercices de squat signifient être dans une position accroupie (squatting) comme si vous vouliez vous assoir. Pour faire court, c’est tout ce que vous devez savoir sur les squats. Vous vous asseyez et vous vous relevez – répétitivement et de nombreuses fois. Vous commencez en position debout, les pieds écartés de la largeur des épaules. Vous vous mettez alors en position accroupie tout en maintenant votre buste droit, en regardant droit devant, en gardant votre poids sur vos talons, et sans que vos genoux dépassent vos orteils. Le centre de gravité est déplacé de ce fait vers l’arrière. Certains d’entre vous pourraient se souvenir de leurs cours d’éducation physique où les squats étaient utilisés pour s’échauffer leurs genoux. Ils sont bien plus qu’un simple exercice d’échauffement !

Quels sont les muscles utilisés avec les squats ?

Les squats sont connus comme un exercice pour raffermir les muscles fessiers. Et pour une bonne raison ! Il n’y a pratiquement aucun autre exercice qui fasse travailler aussi durement vos fessiers. La force principale provient des muscles de la fesse. Selon la version de l’exercice que vous choisissez, la face avant ou arrière de la cuisse est plus ou moins tendue. Plus précisément, vous utilisez le quadriceps situé sur le devant de la cuisse, le muscle de l’arrière de la cuisse, les muscles associés de la hanche, les trois muscles fessiers et les muscles des deux mollets. Mais saviez-vous que les squats sont aussi bénéfiques pour vos muscles du tronc, c’est-à-dire ceux du ventre et du bas du dos ? Les muscles extenseurs ainsi que les latéraux et les muscles abdominaux droits stabilisent le mouvement et travaillent à chaque squat. Ceci est particulièrement important si l’on considère que la coordination, l’équilibre et la puissance sont transmises à toute la musculature depuis le milieu du corps.

Les squats — le tout en un pour bruler les graisses et se muscler !

Beaucoup de personnes sous-estiment les avantages des exercices de la jambe, parce que le développement musculaire de la partie inférieure du corps ne les passionne pas, soit comme objectif d’entrainement ou simplement esthétiquement. Si vous voulez vous muscler ou bruler des graisses : les squats sont essentiels ! Nos muscles de la fesse et de la cuisse constituent une très grande partie de notre volume musculaire total. Pour l’élimination de la graisse, cela signifie que l’exercice de ces parties du corps utilise énormément d’énergie. Pour la prise de muscle, le renforcement de ce groupe de muscles implique une augmentation de la sécrétion des hormones de croissance, qui, à son tour, est propice à la musculature globale.

Les squats sont-ils nuisibles à vos genoux ?

Il y a une rumeur assez répandue comme quoi les squats seraient mauvais pour les articulations des genoux. Il y a un d’innombrables études qui réfutent ces allégations, et tout autant qui soutiennent cette thèse. L’argument qui fait valoir, que le genou, par sa structure, n’est pas adapté pour ce type de mouvement de l’articulation est souvent donné. Chez Freeletics, nous avons une position très claire là-dessus : dans notre vie de tous les jours, nous utilisons en permanence et fréquemment l’articulation du genou, que ce soit légèrement ou intensivement, en torsion latérale, avec le tronc droit ou penché. S’accroupir (squatting) sans poids s’inscrit dans les mouvements de base de l’activité motrice humaine. Les articulations doivent être exercées pour devenir plus fortes et donc protégées des blessures. C’est l’unique façon pour qu’elles produisent plus de liquide articulaire et optimisent leur circulation. Sans oublier que le facteur le plus important pour la stabilité d’une articulation est la masse musculaire qui l’entoure. Faites attention à la quantité de squats ou d’exercices sur les genoux que vous faites quotidiennement dans vos mouvements de base et n’oubliez pas de vous reposer.

Les squats — la technique est primordiale !

Comme pour tout autre exercice, la technique est cruciale ! Bien que par rapport aux autres exercices de Freeletics comme les Climbers ou les Kipping Handstand Push ups, les exercices de squat sont moins complexes, pratiquement aucun autre exercice n’est si souvent mal fait, et cela peut en effet conduire à de graves blessures de l’articulation du genou. Ceux qui ont des problèmes de genou – que ce soit avant, pendant votre workout, ou depuis que vous avez commencé Freeletics – doivent revoir leur technique et en parler à un médecin.