Obtenir votre Coach

Tirer le meilleur parti des courtes séances d’entraînement

Alexandra02727-1_copy.JPG

Cela arrive même aux meilleurs d’entre nous. Parfois, vous êtes pris(e) par le temps, ce qui vous empêche alors d’accomplir la séance d’entraînement que vous aviez initialement prévue. Mais ne vous inquiétez pas, car lorsqu’elles sont correctement effectuées, même les séances les plus courtes peuvent s’avérer extrêmement efficaces. Suivez simplement les étapes suivantes...

  1. Planifiez votre séance d’entraînement

Ce que nous voulons tous, c’est de pouvoir passer plus de temps à nous entraîner et moins à réfléchir au contenu de notre séance. En préparant celle-ci à l’avance, aussi courte soit-elle, vous saurez exactement ce que vous devrez faire à la seconde où vous déroulerez votre tapis d’entraînement et ne perdrez pas de temps à planifier les exercices au fur et à mesure. Réfléchissez à l’équipement et aux vêtements dont vous pourriez avoir besoin et, si vous êtes réellement à court de temps, utilisez la fonctionnalité « Adaptez la séance du jour » pour obtenir un entraînement de 15 minutes. De cette façon, vous connaîtrez la durée exacte de votre séance.

  1. Définissez une stratégie

Que souhaitez-vous accomplir lors de votre séance d’entraînement ? Quels sont vos objectifs ? Envie de battre votre PB avec Typhon ? Ou de travailler votre technique de Pushup ? Quel que soit votre objectif d’entraînement, il est important de vous fixer un but précis pour chaque séance. Cela détermine la vitesse à laquelle vous devez effectuer les exercices, l’importance que vous devez accorder à la technique et même le nombre d’exercices et de répétitions que vous devez réaliser.

  1. Échauffez-vous correctement, surtout si la séance est intense

En ce qui concerne les entraînements courts, il n’y a rien de pire que de commencer à froid. Même si vous n’allez vous entraîner que 10 minutes, il est tout de même important que vos muscles soient prêts à travailler. Dans le cas contraire, vous risqueriez de vous blesser et d’augmenter le risque de raideurs musculaires. Un bon échauffement doit…

  1. Augmenter votre température corporelle
  2. Mobiliser les articulations et développer l’amplitude de mouvement
  3. Cibler les muscles qui seront sollicités pendant la séance
  4. Allez-y à fond

Autrement dit, si votre séance est courte, inutile de vous ménager. Vous donner à fond pendant une courte durée peut être aussi bénéfique qu’effectuer une séance plus longue à l’allure plus régulière.

À la recherche d’un workout de divinité de Freeletics capable de satisfaire vos envies d’intensité maximale ? Essayez donc l’un des suivants :

● Morpheus : D’une durée moyenne de 6 minutes et 13 secondes, il fait partie des workouts au poids du corps les plus courts qui soient. Mais ne le sous-estimez pas, les Jumping Jacks constituent l’exercice cardio par excellence pour stimuler votre fréquence cardiaque.

● Athena : Combiner des Climbers, des Situps et des Squats en une seule et même séance permet de travailler à la fois vos jambes et vos abdos. Efforcez-vous de bien exécuter les mouvements afin que chaque seconde de ce workout ultra rapide fasse la différence.

● Nemesis : Uniquement des Crunches et des Mountain Climbers ? Cela paraît simple, n’est-ce pas ? Ne soyez pas dupe. Vous en ressentirez les effets dans vos abdos dès la première série. Rapide et efficace.

  1. Récupérez

Si vous vous êtes donné(e) à fond pendant l’entraînement, il est d’autant plus important que vous récupériez correctement. Une bonne récupération doit comporter des étirements statiques et dynamiques. Dans l’idéal, ne vous arrêtez pas brusquement à la fin de votre séance. Il vaut mieux opter pour une récupération « active ». Vous pouvez par exemple continuer à marcher ou effectuer toutes sortes d’exercices de cardio très doux.

Récapitulons :

Il n’y a pas d’excuses pour ne pas s’entraîner. Et il n’y en a pas non plus pour ne pas tirer le meilleur parti de chaque séance d’entraînement, aussi courte soit-elle.