“Freeletics Bodyweight et Running : le secret du succès de mon entraînement.” – L’histoire de Matthias

IMG 3278 header

Matthias fait partie de ces Athlètes Libres qui ne se lassent pas de s’entraîner. Sa passion est née durant l’été 2014 lorsqu’il a effectué son tout premier Aphrodite. Deux ans plus tard, ce qu’il a commencé par simple curiosité est alors devenu son mode de vie. Avec le recul, il aimerait à présent partager le secret de son incroyable transformation. Découvrez ici de quoi il s’agit.

matthias

Quand as-tu commencé à t’entraîner avec Freeletics ?

“J’ai commencé Freeletics en juillet 2014 et me suis entraîné seul durant les 15 premières semaines. C’était bien plus difficile que j’aurais pu imaginer. Mais les vidéos de transformation d’Arne et de Levent m’ont permis de m’y préparer psychologiquement. Après une interruption de trois mois pour cause de maladie, j’ai tout recommencé depuis le début en mars 2015.”

matthias

Avec quel Coach as-tu commencé ?

“Lorsque j’ai commencé Freeletics, je ne m’entraînais qu’avec le Coach Bodyweight. J’ai toujours été sportif, mais je voulais ressembler aux Athlètes Libres des vidéos de transformation.”

À présent, qu’en est-il de ton entraînement ? Utilises-tu plusieurs Coaches ?

“J’associerai toujours Freeletics à l’entraînement Bodyweight. Il fait partie intégrante de mon quotidien. Plus jeune, je pratiquais la course à pied, mais j’ai dû arrêter à cause d’une blessure. Toutefois, le Coach Running de Freeletics m’a récemment encouragé à m’y remettre. Je me sens désormais en bien meilleure forme et mes progrès sont évidents, que ce soit avec Freeletics Bodyweight ou Running.”

À quelle fréquence t’entraînes-tu et comment combines-tu les différents systèmes d’entraînement ?

“Chaque semaine, j’effectue trois entraînements avec le Coach Bodyweight, auxquels j’ajoute trois séances avec le Coach Running. Mais mon programme dépend essentiellement de mon état de forme. Mon objectif ne consiste pas à effectuer le plus de workouts possible en un minimum de temps, mais plutôt à améliorer mes performances globales. Dès que mon corps réclame une pause, je me prends une journée de repos.”

matthias

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans les différents systèmes d’entraînement que tu utilises ?

“J’ai toujours apprécié l’idée de suivre un programme hebdomadaire précis. Tant que je peux m’y tenir, j’ai l’impression de m’entraîner suffisamment. J’aime aussi le fait qu’après deux ans d’entraînement, je parvienne encore à réaliser de nouveaux PB et à me défier en permanence.”

Où se trouve ton lieu d’entraînement favori ?

“J’adore m’entraîner au Massmann Park et sur la Theresienwiese, situés à Munich. J’y ai passé beaucoup de temps, atteint de nombreux objectifs et trouvé des amis partageant les mêmes centres d’intérêt que moi.”

Y a-t-il un moment de la journée où tes performances sont meilleures ?

“Quoi de mieux que de s’entraîner à l’aube, lorsque tout est calme. C’est ce que je fais le week-end et durant les vacances. En semaine, je m’entraîne généralement en groupe après le travail, en début de soirée. Mais j’apprécie également beaucoup les séances intenses de Pullups sous un soleil de plomb.”

T’entraînes-tu en groupe ou tout seul ?

“J’utilise le Coach Running seul pour gagner du temps. Je peux ainsi commencer à courir sitôt passée la porte de chez moi. Une fois par semaine, je rejoins également un évènement organisé par l’équipe de Freeletics Running. Concernant les workouts de Freeletics Bodyweight, je m’entraîne souvent avec d’autres Athlètes Libres. Nous souffrons et atteignons nos objectifs ensemble, ce qui crée un lien solide au sein de la communauté et nous aide à repousser nos limites encore davantage.”

As-tu également un secret en ce qui concerne l’alimentation ?

“Pour m’aider à obtenir de meilleures performances, j’utilise le Coach Nutrition. Le lassi à la mangue est l’en-cas que je préfère après l’entraînement.”

matthias before after

Y a-t-il autre chose dont tu souhaiterais nous faire part ?

“Lorsque j’ai commencé l’aventure Freeletics, mon objectif était bien défini : aller jusqu’au bout des 15 semaines d’entraînement avec le Coach, y compris les Hell Days et la Hell Week. Ce fut très difficile par moments et j’ai souvent atteint mes limites aussi bien psychologiques que physiques. Mais j’ai persévéré et je n’ai pas cessé de m’améliorer. Mon objectif s’est alors soudainement retrouvé à portée de main, me faisant ainsi dépasser mes anciennes limites physiques.

J’en suis à présent à ma 70ème semaine du Coach et il me reste encore des objectifs à atteindre. Mes capacités physiques se sont considérablement améliorées, mais je n’ai pas encore réalisé mon plein potentiel. Lorsque je réussis un défi, je commence aussitôt à penser au suivant. Je suis étonné de cette évolution et totalement ravi de mon parcours, commencé le jour où j’ai effectué mon tout premier Aphrodite.”

Et vous alors ? Vous avez déjà réalisé un bout de chemin avec le Coach Bodyweight de Freeletics et êtes désormais à la recherche d’un défi encore plus ambitieux ? Si oui, alors il est temps de vous lancer également dans Freeletics Running ou Freeletics Gym. Les trois Coaches sont désormais disponibles avec seulement un abonnement vous donnant accès aux 3 entraînements. Faites passer votre entraînement à un niveau supérieur et regardez vos performances atteindre des sommets.