Obtenir votre Coach

Dictionnaire Freeletics: Hell Week

Featured Hell Week FR

Depuis le lancement de Freeletics 4.0, les Hell Weeks n’ont plus le même rôle : à présent, elles font office pour vous de compétition. De temps à autre, nous voulons que vous privilégiiez le fait de tout donner pour établir un nouveau Personal Best. Et c’est désormais le seul objectif de cette fonctionnalité.

Alors, ce ne sera plus l’enfer ?

Cet évènement important de votre calendrier d’entraînement n’a plus pour unique but de vous anéantir à chaque séance. Bien sûr, à la fin de votre Hell Week vous serez toujours extrêmement fatigué(e). Cependant, la structure de vos séances d’entraînement durant ces journées a considérablement changé.

Optez pour la compétition, et non pour l’anéantissement total

Prenons l’exemple d’un sprinteur olympique. Durant la période des Jeux olympiques, ou de tout autre championnat, il essaie uniquement de se surpasser lors des quelques épreuves pour lesquelles il s’est entraîné toute l’année. Nous aimerions que vous fassiez de même afin d’atteindre vos performances personnelles maximales.

Hell-Week

Voici quelques précisions

La Hell Week en elle-même dure sept jours et comprend sept workouts de divinité dans leur intégralité. Cela vous donne donc sept opportunités de décrocher de nouveaux Personal Best et d’établir de nouveaux records. Au cours de cette semaine, concentrez-vous uniquement sur le fait de vous donner à fond pour effectuer les workouts de divinité. À la fin de la semaine, vous serez épuisé(e). Soyez-en certain(e).

Vous remarquerez que les semaines d’entraînement précédant et suivant une Hell Week sont moins denses. Pour anticiper votre question, oui, c’est tout à fait normal. Avant la Hell Week, notre objectif est de vous préparer au mieux pour votre « compétition ». Réduire votre volume d’entraînement tout en maintenant une intensité élevée vous permet d’ores et déjà de préparer votre corps. La semaine suivant la Hell Week est une semaine de décharge. Elle vous permet de récupérer de la compétition. Nous vous encourageons à pratiquer quelques activités récréatives afin d’aider votre corps à récupérer de la charge d’entraînement intense à laquelle il a été confronté. Faites du vélo, allez nager ou vous promener : tout ce qui vous fera bouger sans pousser votre corps jusqu’à ses limites. Le programme du Coach durant cette semaine de décharge est donc très léger.

Parfois, vous devez passer par l’enfer pour atteindre le paradis. Et la meilleure manière de découvrir vos capacités consiste à vous mettre au défi en permanence et de toutes les manières possibles. Donnez-vous à fond et vous en serez récompensé(e).