La transformation Freeletics d’Ellie : « Comment j’ai combiné Freeletics Running et Bodyweight »

Header cut2

2016 a été l’année d’Ellie. Pourquoi ? Elle a accompli quelque chose qui, il n’y a pas si longtemps encore, lui semblait impossible. Ellie détestait courir. Elle se qualifiait même de « pire coureuse du monde ». Mais après avoir décroché de son entraînement au poids du corps, elle a voulu s’y remettre sérieusement. Et rapidement. Elle a alors découvert le meilleur moyen de s’y prendre : combiner la course à pied et l’entraînement au poids du corps. Grâce à ces deux systèmes d’entraînement, Ellie s’est lancé un tout nouveau défi. Un défi qui a fini par payer puisqu’elle a obtenu les résultats qu’elle espérait atteindre, et bien plus encore. Voici comment Ellie y est parvenue.

ellie

Quand as-tu commencé à t’entraîner avec Freeletics ?

“J’ai effectué mon premier workout il y a exactement deux ans, en août 2014. C’était la première fois que je m’entraînais volontairement. Mais c’est en avril 2015 que j’ai commencé à m’entraîner régulièrement avec le Coach Bodyweight : c’est l’une des meilleures décisions que j’ai jamais prises.”

bw

Avec quel Coach as-tu commencé ?

“J’ai commencé avec le Coach Bodyweight de Freeletics. Après presque un an d’entraînement avec l’appli Bodyweight, j’ai fait une pause et j’ai ensuite décidé de reprendre là où je m’étais arrêtée, mais en me lançant un défi supplémentaire. Puisque j’étais la pire coureuse du monde, j’ai commencé à utiliser le Coach Running. Pour retrouver le niveau de forme et de santé que j’avais atteint l’année précédente, j’ai également associé le Coach Nutrition à mes entraînements. J’avais en effet adopté de très mauvaises habitudes alimentaires.”

Quels sont les Coaches qui constituent la combinaison idéale pour toi ? Et pourquoi ?

“Je me suis entraînée pendant 6 semaines presque uniquement avec le Coach Running, 4 à 5 fois par semaine. Je dois avouer que j’ai été très surprise par la rapidité à laquelle sont apparus les premiers changements et les premiers résultats. Après ces 6 semaines, j’étais hyper motivée et je voulais ajouter des entraînements de Freeletics Bodyweight à ma routine afin de me muscler et de gagner en définition. Les deux systèmes d’entraînement se complètent mutuellement : le Coach Running me permet d’améliorer mes performances lors de mes entraînements avec le Coach Bodyweight et inversement. C’est la combinaison parfaite.”

À quelle fréquence t’entraînes-tu et comment combines-tu les différents systèmes d’entraînement ?

“Je m’entraîne au moins 4 fois par semaine. En ce moment, je me sers principalement du Coach Running et j’y ajoute un ou deux workouts Bodyweight.”

run

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans les différents systèmes que tu utilises ?

“Grâce au Coach Running, j’aime désormais courir. Je suis plus rapide, je peux parcourir de plus longues distances et je me suis sentie beaucoup plus en forme peu de temps après avoir commencé. Je n’ai jamais été une coureuse, mais maintenant, c’est différent. Je peux parcourir environ 6 km en 29 minutes, ce qui pour moi est incroyable. Les workouts sont également divertissants et motivants, et j’ai d’ailleurs même hâte d’aller courir maintenant.

Par ailleurs, je me sens plus forte grâce au Coach Bodyweight. J’ai toujours été petite et je n’ai jamais eu beaucoup de force, j’apprécie donc vraiment de constater que je peux devenir plus rapide et m’améliorer grâce aux workouts Bodyweight. Je les réalise souvent avec des amis, ce qui les rend encore plus motivants.”

Quel est ton lieu d’entraînement préféré ? Où t’entraînes-tu habituellement ?

“Au travail, dans un parc ou chez moi, dans mon jardin. Je cours à peu près partout, pour diversifier ma routine d’entraînement.”

T’entraînes-tu seule ou avec des Athlètes Libres de la communauté ?

“Je préfère de loin m’entraîner avec d’autres athlètes et, ces deux dernières années, j’ai fait de merveilleuses rencontres au sein de la communauté Freeletics de Munich. De plus, ces personnes sont toujours là pour me motiver. Comme ma famille vit à Londres, c’est aussi pratique de pouvoir continuer à m’entraîner là-bas lorsque que je leur rends visite.”

Quelle est ta plus grande source de motivation ?

“Ma progression est sans doute ce qui me motive le plus. Lorsque je compare des photos de moi et que je réalise d’où je suis partie, ça me donne envie de savoir jusqu’où je peux aller. Voir que j’inspire d’autres utilisateurs de l’appli Bodyweight constitue une énorme source de motivation en soi, parce que je sais que je ne peux pas les laisser tomber. C’est toujours étrange d’entendre quelqu’un dire ça, mais c’est l’une des meilleures sensations au monde et ça me rend immanquablement heureuse.”

progress-week-0-8

As-tu un conseil à donner pour s’entraîner par mauvais temps ?

“La vérité, c’est que j’aime courir sous la pluie, c’est tellement rafraîchissant. Sortez simplement de chez vous, et une fois que vous serez mouillés, cela ne vous dérangera plus tellement. Et si je n’ai vraiment pas envie de m’entraîner alors qu’il fait mauvais temps, je me dis que plus c’est difficile, plus ce sera bénéfique pour moi.”

Si vous avez déjà accompli un bon bout de chemin avec Freeletics Bodyweight, il est temps pour vous d’aller encore plus loin. Relevez un nouveau défi. Atteignez de nouveaux sommets. Repoussez vos limites et surpassez-vous. Combinez Freeletics Running et Freeletics Bodyweight et devenez plus fort(e) et plus rapide que jamais. Plus important encore : devenez la meilleure version de vous-même, tout comme Ellie. Elle s’est mise à la course à pied, et ne l’a jamais regretté. Désormais, c’est à vous de jouer.