Comment maintenir votre objectif une fois que vous l’avez atteint ?

Header 1

On parle souvent de travailler en vue d’un objectif. Mais que se passe-t-il une fois que vous y êtes parvenu(e) ? Suffit-il de s’arrêter là, étant donné que vous avez accompli ce que vous aviez prévu de faire ? Pour certaines personnes, une telle pensée se révèle effrayante et plutôt déroutante. Travailler si dur avec un objectif clair à l’esprit. Un calendrier. Une vision et une idée de « l’après ». Et puis, d’un seul coup, on réalise qu’il n’y a en fait pas d’après. Alors et maintenant ? Nous sommes en fait confrontés à une décision : soit nous nous y maintenons pour le reste de notre vie, soit nous abandonnons.

Nous n’aurons jamais de cesse de vous le répéter : abandonner n’est pas une option. Et ne le sera jamais. Mais si vous avez le sentiment d’évoluer sur un chemin sans fin qui ne mène nulle part, voici quelques astuces pour y voir plus clair et vous aider tout au long du chemin. Ne cédez pas à la panique. Ce premier objectif n’était qu’un début pour vous.

Dès que vous atteignez un objectif, définissez le suivant

L’astuce consiste à continuer à définir de nouveaux objectifs. Si vous arrêtez aussitôt que vous avez atteint le premier d’entre eux, tout cela n’aura servi à rien. Ne considérez jamais un objectif comme une « fin en soi ». Voyez-le plutôt comme le début d’un nouvel objectif. S’il s’agissait d’un certain poids à atteindre, choisissez alors d’orienter votre objectif suivant vers quelque chose de nouveau. Un semi-marathon ou une nouvelle compétence telle que les pullups, les muscleups ou les one handed pushups. La notion de temps n’a ici absolument aucune importance. L’idée étant que vous soyez en permanence à la poursuite de quelque chose.

Saluez vos progrès et récompensez-les

Faites-nous confiance, nous savons à quel point cela peut être effrayant de réaliser qu’il n’y a pas « d’après ». Lorsque vous prenez conscience qu’il ne s’agit plus de quelques semaines, mais désormais de votre vie entière. En y pensant ainsi, une telle perspective peut en effet se révéler particulièrement décourageante. C’est pourquoi, de temps à autre, il est bon de saluer ce que vous avez fait et de vous récompenser pour tout ce que vous avez d’ores et déjà accompli.

Gardez à portée de main des photos de vous au mieux de votre forme

N’oubliez jamais tout le chemin que vous avez déjà parcouru. C’est une manière de vous rappeler à quel point tout ceci en valait la peine. À chaque fois que vous regardez ces photos, songez à ce que vous pouvez encore accomplir en poursuivant ainsi. Vos résultats et vos progrès pourraient en effet être encore deux fois plus importants au cours des prochains mois.

La régularité est clé mais la diversité est essentielle

Vous avez peur de vous ennuyer avec un entraînement régulier ? Alors variez un peu les choses. Ajoutez de la course à pied à votre programme de la semaine. Pas seulement de l’endurance mais également de l’entraînement par intervalles. Triplez le volume de vos workouts. Passez du mode endurance au mode standard. Ou du mode standard au mode force. Mettez votre force de volonté à l’épreuve  et adoptez un régime végane pour un mois. Ou bien toute autre chose qui puisse ajouter de la diversité à votre programme et vous motiver à continuer. Vous finirez aussi par y prendre du plaisir.

Accordez-vous le droit à l’erreur

En fin de compte, vous n’êtes qu’un être humain. Et au cours de votre vie, vous ferez des erreurs. On ne peut pas être parfait à 100% en permanence. Et de toute façon, vous ne devriez même pas viser la perfection. Si vous faites un mauvais choix, que vous ayez agi d’une manière dont vous êtes peu fier(e) ou que vous ayez succombé à la tentation, ce n’est pas la fin du monde. Et ça ne devrait pas non plus vous faire sentir mal au point de tout laisser tomber et d’abandonner. Ressaisissez-vous et travaillez deux fois plus dur pour vous remettre sur la bonne voie. Vous devriez uniquement considérer vos faux-pas comme une source de motivation pour devenir encore meilleur(e) que vous ne l’étiez auparavant.

Faire d’un objectif à court terme quelque chose qui durera toute la vie nécessite plus que faire de l’exercice et adopter un régime équilibré. Cela repose sur vos pensées, vos comportements, votre apprentissage et les choix que vous faites. Donc si vous avez atteint votre premier objectif et n’êtes pas sûr(e) de la façon de faire évoluer les choses, c’est très simple : continuez. Vous êtes d’ores et déjà sur la bonne voie. La vie vous réserve tellement de choses que l’heure est désormais venue pour vous de les découvrir.