« J’ai choisi les Burpees. Pas les excuses » : L’histoire de Stephen.

Header Final 1

En êtes-vous arrivé(e) au point de vous dire que la situation a assez duré ? Que les choses doivent changer ? Et qu’il faut que ce changement se produise rapidement ? Ce fut le cas de Stephen, originaire du Royaume-Uni. Freeletics l’a aidé à remédier à cette situation. Découvrez ici son histoire.

Tout a commencé au début de l’année, lorsque j’ai réalisé que j’avais perdu tout contrôle sur mon poids. J’ai alors emprunté un DVD d’exercices physiques à l’un de mes amis dans l’intention de faire un essai. J’avais oublié la sensation que me procurait la pratique de ce genre d’exercices et j’ai rapidement commencé à rechercher un défi plus ambitieux.

Après avoir aperçu à plusieurs reprises les publications de Freeletics dans le fil d’actualité de ma page Facebook, j’ai décidé d’en faire mon prochain défi. Je me suis donc procuré le Coach Bodyweight et j’ai commencé à m’entraîner 5 fois par semaine. J’ai eu la chance de ne jamais tomber malade et j’étais déterminé à ne pas manquer un seul entraînement. Je ne me suis pas cherché d’excuses. J’ai fait des Burpees.

Après seulement quelques semaines, j’ai commencé à observer un important regain d’énergie. Parallèlement à Freeletics, je jouais également une fois par semaine au football et j’ai intégré des séances de course à pied dans mon programme d’entraînement. Plus je m’entraînais, plus je repoussais mes limites. Je me suis alors inscrit pour participer à une course de 5 et 10 km ainsi qu’à une course d’obstacles de 12 km. Je les ai toutes terminées avec de bons chronos grâce à mon entraînement avec Freeletics.

Cela m’a également encouragé à commencer à manger sainement. J’adore vraiment les pizzas, mais j’ai gagné une nouvelle forme de volonté qui m’a aidé à réduire ma consommation de malbouffe et à augmenter mon apport en protéines. Et cela s’est reflété dans mes résultats. Mon poids est passé de 95 kg à 75,3 kg et ma masse graisseuse est descendue à 14,7 %. Concernant les pantalons, j’ai troqué mon 46 contre un 42, qui est encore loin de me serrer. Je suis plus fort, plus souple, plus heureux et plus en forme que jamais. Et cela ne fait que m’encourager à continuer. J’aimerais désormais débloquer toutes les compétences et terminer tous les workouts avec une étoile. Mais mon objectif principal consiste simplement à continuer à m’améliorer jour après jour.

Stephen’s Freeletics transformation story

Merci à Freeletics et à la communauté de m’aider à persévérer et de me motiver à chaque étape de mon aventure.

C’est désormais à votre tour. Cessez d’attendre. Cessez de faire des compromis. Cessez de vivre au rabais. Voici venu le moment de remédier à la situation. Tout comme Stephen l’a fait.