Comment lutter contre le décalage horaire

Header JetLag 1

La saison des vacances a officiellement commencé. Nous adorons tous nous envoler vers de nouvelles destinations, mais prendre un vol long-courrier est bien souvent synonyme de décalage horaire. Même si vous parvenez à dormir un peu dans l’avion, le changement de fuseau horaire a la fâcheuse habitude de perturber votre organisme, vous laissant ainsi fatigué(e) et léthargique pendant plusieurs jours. Ce n’est bon pour personne et encore moins pour un Athlète Libre au programme d’entraînement rigoureux et aux objectifs ambitieux. Alors voici comment surmonter le décalage horaire et exploiter au mieux le temps dont vous disposez, comme vous le feriez pour établir un nouveau PB.

Pour commencer, qu’est-ce que le décalage horaire ?

Si vous avez déjà traversé plusieurs fuseaux horaires au cours d’un même voyage, il y a de fortes chances que vous ayez eu affaire au décalage horaire ou éprouvé la sensation troublante de pouvoir vous évanouir, vomir ou vous effondrer à tout moment. Le décalage horaire est un trouble du sommeil qui survient lorsque votre rythme circadien est perturbé par le changement de fuseau horaire. Votre organisme a par exemple l’impression d’être au beau milieu de la nuit, même si, en réalité, nous sommes en plein milieu de la journée. Votre corps lutte pour s’adapter au changement, vous donnant ainsi le sentiment d’être « déconnecté(e) ». Vous êtes alors sous l’emprise du décalage horaire.

Comment l’exercice physique peut-il vous aider ?

Nous sommes tous très différents, c’est pourquoi le décalage horaire nous affecte de diverses manières. Certaines personnes peuvent se sentir plus fatiguées qu’à l’ordinaire, tandis que d’autres peuvent souffrir de maux de tête ou de troubles digestifs. Même si vous n’avez peut-être pas envie de vous entraîner, cela pourrait bien vous aider à vous adapter au nouveau fuseau horaire en vous fournissant le regain d’énergie dont vous avez besoin. L’exercice physique est un bon remède contre la torpeur.

Conserver une routine d’entraînement

De nombreuses personnes partent en vacances en n’ayant aucune intention de poursuivre leur programme d’entraînement. Même s’il est tout à fait acceptable de faire des pauses de temps à autre, il n’y a aucune raison de laisser tomber toutes vos bonnes habitudes et de devenir complètement sédentaire. Il est important de continuer à faire un peu d’exercice, quelle qu’en soit la forme. Voici quelques suggestions pour vous aider à rester actif(ve) pendant les vacances :

Ne voyez pas l’exercice physique comme une chose à part

L’activité physique devrait faire partie intégrante de vos vacances. Louez un vélo et explorez la ville en pédalant ou planifiez une randonnée si vous êtes à la montagne ou à la campagne. Si cela s’intègre harmonieusement dans votre programme de vacances, vous ne le considérerez pas comme une corvée et vous aurez d’autant plus de chances de vous y tenir.

Restez hydraté(e)

Avez-vous déjà remarqué combien vous avez soif après un long trajet en avion ? En effet, prendre l’avion peut vraiment déshydrater votre corps. Assurez-vous de boire suffisamment d’eau durant le vol et une fois que vous avez atterri. Non seulement cela améliorera vos performances lors de l’entraînement, mais rester hydraté(e) vous permettra aussi de lutter contre les symptômes physiques du décalage horaire et de vous sentir plus motivé(e) pour vous entraîner.

Soyez régulier(e)

Essayez de vous entraîner à la même heure que d’habitude ; votre corps aura ainsi plus de facilité à s’adapter au fuseau horaire. Si vous vous entraînez généralement à 7 heures du matin, essayez de le faire également vers 7 heures du matin pendant vos vacances.

Tout est une question d’heure et de lieu

Dans la mesure du possible, entraînez-vous à l’extérieur et lorsqu’il fait jour. La lumière du soleil permet de contrôler votre rythme circadien, puisqu’elle signale à votre corps qu’il est l’heure d’être éveillé(e). S’endormir après un workout effectué en soirée est assez difficile en soi, mais associé aux effets du décalage horaire, ce regain d’énergie supplémentaire peut rendre la tâche encore plus ardue, alors que vous auriez bien besoin d’un peu de repos.

Établissez votre routine d’entraînement avant votre prochain voyage en avion et respectez-la. Que ce soit le programme de votre Coach, une longue randonnée ou le tour de la ville à vélo, en matière de décalage horaire, toute forme d’exercice physique vaut mieux que rien.