Utilisez-vous de mauvaises chaussures de course ?

Header RunningShoes

La recherche de chaussures peut s’avérer particulièrement décourageante étant donné le nombre de modèles disponibles sur le marché. Mais comme cet accessoire joue un rôle essentiel dans l’amortissement des impacts lorsque vous courez, il est important que vous preniez le temps de faire le bon choix. Courir avec de mauvaises chaussures peut se révéler désastreux, surtout si vous prévoyez de parcourir de longues distances ou de vous aventurer sur un terrain accidenté. De nombreuses blessures aux pieds ont pour origine des chaussures inadaptées et c’est également la principale cause des blessures de course les plus fréquentes, telles que les périostites tibiales, les fasciites plantaires et les tendinites. Si vous trouvez que vos pieds ne sont pas au mieux de leur forme ces temps-ci, il se pourrait alors que vos chaussures ne soient pas celles qu’il vous faut. Soyez donc attentif(ve) aux signes avant-coureurs que voici.

L’hématome ou la perte des ongles de pied

Si vous portez régulièrement des chaussures trop petites pour vous, vous risquez d’exercer une trop forte pression sur vos orteils et de faire noircir vos ongles ou même de les perdre. C’est ce que l’on appelle également l’« ongle noir du coureur ». Pour ne prendre aucun risque, laissez un espace de la largeur d’un pouce entre le bout de votre orteil le plus long et la pointe de vos chaussures. N’ayez pas peur de prendre une pointure au-dessus !

Les ampoules

Vous êtes sujet(te) aux ampoules ? Sachez que vous n’êtes pas un cas isolé. Principale source de plaintes parmi les adeptes des longues distances, ces douloureux compagnons de course sont souvent le signe de chaussures trop serrées ou trop étroites à certains endroits. Même si vos baskets sont conçues pour maintenir vos pieds en position, elles ne doivent pas pour autant entraver leurs mouvements lorsque vous courez. Notre conseil : souvent, les ampoules sont simplement dues à des lacets trop serrés. Essayez donc différentes techniques de laçage pour trouver celle qui convient le mieux à vos pieds.

Les douleurs au talon

Les douleurs au talon provoquées par des fasciites plantaires font partie des blessures les plus fréquentes chez les coureurs, et courir avec de mauvaises chaussures, notamment sur des sols durs tels que du béton, en est l’une des principales causes. Réfléchissez-y : lorsque vous courez, vos talons entrent constamment en contact avec le sol. Tôt ou tard, ils commenceront à manifester des signes de tension si les impacts ne sont pas suffisamment amortis et stabilisés.

L’usure inégale

En règle générale, vous devriez entretenir vos chaussures de course tous les 600 à 800 km. Voyez si elles ont l’air asymétriques, par exemple si le talon de l’une des chaussures semble plus usé que l’autre. Dans ce cas, vous aurez peut-être besoin de semelles intérieures spéciales afin d’équilibrer votre corps.

Alors, comment choisir la bonne paire ?

  • Tenez compte du type de surface sur lequel vous allez courir. Par exemple, vos chaussures devront être plus légères si vous souhaitez courir sur la route ou avoir une bonne adhérence si vous voulez faire du trail.
  • Investissez dans la qualité: n’achetez pas de chaussures de course bon marché ou la paire « la plus jolie » !
  • Assurez-vous d’acheter des chaussures spécialement conçues pour la course à pied. Les chaussures de sport ordinaires n’ont ni le maintien, ni l’adhérence requise pour effectuer de longues courses à pied et elles ne vous aideront pas à triompher de votre prochain semi-marathon.
  • Demandez une évaluation professionnelle de vos pieds dans le magasin de course à pied des environs. Celle-ci comportera une analyse de votre allure, qui permettra de déterminer les caractéristiques que devra posséder votre prochaine paire de chaussures (par exemple, un meilleur maintien). Il est bon de procéder régulièrement à cette évaluation, car nos pieds peuvent changer avec l’âge.
  • Essayez autant de paires que possible dans le magasin, vous aurez ainsi une meilleure idée de ce qui se fait et de ce qu’il vous faut. Même si les chaussures achetées en ligne sont parfois plus abordables, rien ne remplace un essayage en personne.
  • Faites vos essayages l’après-midi, car vos pieds gonflent au fur et à mesure de la journée à cause de l’activité physique. Essayez et choisissez des chaussures qui font une demi-pointure de plus que la vôtre.

Suivez ces conseils et dites adieu aux nombreuses blessures dont vous avez pu souffrir au cours de vos entraînements. Bonnes séances de course à pied !