Le pouvoir de l’engagement : La transformation de Gustavo

Header 5

L’engagement, c’est ce qui définit un véritable Athlète Libre et ce qui permet de transformer une promesse en réalité. Lorsque Gustavo Torres Cortina (33 ans), originaire de Madrid, en Espagne, a décidé qu’il souhaitait en accomplir davantage et devenir la meilleure version de lui-même, l’important pour lui n’était pas de savoir « quand » s’engager, mais plutôt « comment ». Voici son histoire.

Embedded content: https://www.youtube.com/embed/yKCOWEqjiKE

Avant de commencer à m’entraîner avec Freeletics il y a 2 ans, j’étais une personne comme les autres. Bien entendu, je faisais un peu d’exercice de temps à autre, mais, de façon générale, je n’étais pas aussi actif que j’aurais dû l’être. Toutefois, l’alimentation était mon plus gros problème. J’avais l’habitude de manger beaucoup d’aliments malsains et transformés, notamment des pizzas, du pain blanc et des pâtes. En tant qu’officier de police, j’avais du mal à trouver du temps pour m’entraîner, car mes horaires de travail n’étaient jamais les mêmes. Et, comme vous vous en doutez, cela a fini par avoir des conséquences déplorables sur mon apparence physique. Je n’aimais plus ce à quoi je ressemblais, mais je me sentais également impuissant face à cela car je ne savais pas quoi faire pour y remédier. C’est alors que j’ai trouvé une solution.

Ce qui m’a tout de suite plu avec Freeletics, c’était l’idée de pouvoir m’entraîner n’importe où, n’importe quand. C’était exactement ce qu’il me fallait, moi qui avais des horaires de travail si variables. Je voulais complètement changer ma manière de vivre et j’avais besoin de quelque chose de durable pour m’aider à y parvenir. Mon objectif était simple : devenir la meilleure version possible de moi-même. Pour moi, le but n’était pas de voir s’afficher un nombre spécifique sur la balance, ni même d’avoir une apparence physique particulière. Tout ce que je souhaitais, c’était me sentir bien dans ma peau. Je savais qu’en travaillant correctement et en m’engageant réellement, les changements physiques allaient, pour mon plus grand plaisir, suivre d’eux-mêmes.

J’ai commencé mon entraînement en combinant Freeletics Gym, Bodyweight et Running. J’en ai fait ma routine pendant quelques mois et les résultats tangibles que j’ai obtenus m’ont fortement encouragé à poursuivre mes efforts. Cependant, comme je ne me laissais pas suffisamment de temps pour récupérer, je souffrais de nombreuses douleurs musculaires. J’ai alors décidé de concentrer tous mes efforts sur l’entraînement Bodyweight. Je m’entraîne très régulièrement, environ 40 minutes par jour, à raison de 4 à 5 fois par semaine. Mon travail exige que je sois flexible en termes d’horaires d’entraînement, mais je considère que ce n’est pas une raison suffisante pour faire l’impasse sur mes séances. Parfois, je me réveille de bonne heure pour m’entraîner avant d’aller travailler, tandis que les autres jours, je m’y attelle plutôt le soir. L’important pour moi, ce n’est pas de savoir quand je vais pouvoir m’entraîner, mais plutôt d’avoir la possibilité de m’entraîner tout court.

Évidemment, devenir la meilleure version de soi-même n’est pas qu’une question d’exercice physique. L’alimentation joue un rôle tout aussi important et je savais qu’il fallait également que je fasse des efforts de ce côté-là. Depuis que j’ai commencé mon parcours avec Freeletics, mon alimentation a changé du tout au tout. J’exclus désormais les glucides et le sucre de mes apports journaliers et j’ai considérablement réduit ma consommation de produits laitiers. Je crée un grand nombre de recettes moi-même, mais j’aime également utiliser le Coach Nutrition de Freeletics pour trouver de l’inspiration. Je mange principalement des œufs, du poisson, des noix, des fruits et des légumes. J’ai remarqué que ces aliments me permettaient non seulement d’être rassasié plus longtemps, mais également de me sentir plus alerte et énergique tout au long de la journée. Au début, j’ai eu du mal à m’adapter à des changements aussi drastiques, mais je savais qu’en m’y accrochant, les résultats seraient au rendez-vous.

J’ai changé beaucoup plus que je n’aurais pu l’imaginer depuis que j’ai commencé mon parcours avec Freeletics. Physiquement, je suis plus fort et mentalement, plus confiant. Mon sens de l’engagement n’a cessé de se développer. Je m’en tiens à mon entraînement, et ce, qu’importe la météo, mes horaires de travail ou les péripéties de ma vie personnelle. Et au lieu de fuir une situation difficile, je l’affronte. J’aime Freeletics car, quelle que soit ma vitesse ou ma force, il me pousse sans cesse à en accomplir davantage. À devenir encore meilleur. Mais surtout, il me pousse à devenir une personne dont je peux être fier.

Ce qui compte le plus lorsque l’on se fixe des objectifs, ce n’est ni la reconnaissance, ni la récompense obtenues. C’est la personne que nous devenons grâce à la discipline, au courage et à l’engagement dont nous faisons preuve pour l’atteindre. Prenez la décision. Engagez-vous. Réussissez.