Le stress est-il à l’origine de votre prise de poids ?

20160519 Header1

Le stress pourrait-il être la raison pour laquelle vous ne constatez pas de résultats ? Votre travail, votre vie personnelle ou simplement d’autres éléments mineurs en général constituent-ils une source de stress ? Si c’est le cas, il est temps que vous vous détendiez. Car ce qu’il y a de pire avec le stress, c’est que même si vous faites de l’exercice et que vous mangez sain, le fait d’être fortement stressé(e) peut vous empêcher de perdre du poids.

Vous êtes stressé(e) rien qu’à lire ceci ? Vous ne le resterez pas longtemps. Jetez un œil à nos précieux conseils pour savoir comment lutter contre la prise de poids liée au stress.

Comment le stress affecte-t-il le poids ?

Voici une explication simplifiée :

Après une journée stressante, votre cerveau commande à vos cellules de libérer de puissantes hormones. Vous êtes alors en proie à un déferlement d’adrénaline et de cortisol, lequel indique à votre corps de renouveler son énergie même si elle n’a pas été utilisée. Lorsque cela se produit, vous avez extrêmement faim sans aucune raison. Et cette sensation persiste jusqu’à ce que vous ayez déstressé(e). C’est alors que les envies de malbouffe, d’aliments riches en matières grasses et en sucre font leur entrée.

Et ce n’est pas tout. La production de testostérone (hormones de développement musculaire) est ralentie, vous brûlez alors moins de calories et perdez de la masse musculaire.

Et voici la partie la plus importante : comment pouvez-vous empêcher cela ?

Il n’y a rien de plus simple que de dire : « arrête de stresser autant », mais nous savons qu’en réalité, il n’est pas si facile d’y arriver. Alors, si vous êtes effectivement stressé(e), voici quelques conseils pour réussir à contrôler la prise de poids qui généralement en résulte.

Prenez votre temps

Manger lorsque vous êtes stressé(e), c’est comme aller faire les courses le ventre vide : vous attrapez tout ce que vous voyez, aussi vite que possible et vous l’engloutissez. Nous vous conseillons de prendre votre temps lorsque vous mangez. Savourez chaque bouchée et prenez vraiment le temps d’apprécier ce que vous avez dans la bouche. Non seulement vous vous sentirez plus rassasié(e), mais cela réduira aussi votre taux de cortisol.

Arrêtez les régimes dès maintenant en prévision des situations stressantes

Vous êtes habitué(e) à attraper un pot de crème glacée, une bouteille de vin ou à commander une pizza dès que vous rentrez chez vous après une journée de travail stressante ? Le problème avec les régimes drastiques à court terme, c’est que dès que vous êtes un peu stressé(e), tous vos objectifs partent en fumée et vous finissez par manger tout ce qui se trouve dans votre champ de vision, en commençant par les aliments les moins sains. Si vous avez une alimentation équilibrée et saine tout au long de l’année, vous aurez le plaisir d’apprécier de la vraie et bonne cuisine. Et dans ce cas, même si vous manquez d’énergie ou que vous êtes stressé(e), vous ferez toujours le bon choix parce que vous n’avez pas restreint votre alimentation le reste du temps.

Oubliez le café

Tout le monde aime le café. De nombreuses personnes le considèrent comme indispensable pour les aider à venir à bout de leur journée. Et il n’y a absolument rien de mal à cela. Toutefois, combiner le stress et la caféine semble augmenter davantage le taux de cortisol que le stress à lui tout seul. Vous vous souvenez lorsque l’on vous a dit qu’avoir un taux de cortisol élevé pouvait vous donner envie de manger lorsque vous êtes stressé(e) ? Alors, il serait peut-être bon d’opter pour un déca si vous avez une dure journée.

Passez une bonne nuit de sommeil

S’il vous est déjà arrivé de rester allongé(e) dans votre lit, incapable de vous endormir, vous savez alors combien cela peut se révéler stressant pour votre corps. Le manque de sommeil est une importante source de stress. On dit qu’une nuit de sommeil de moins de 7 heures peut entraîner une augmentation de l’appétit et donc une prise de poids. Et ce n’est certainement pas ce que vous souhaitez si vous passez une heure par jour à essayer de l’éviter. Si vous souffrez de troubles du sommeil, nous vous conseillons de faire de l’exercice ou du sport chaque jour. Ainsi, lorsque l’heure du coucher arrive, votre corps est fatigué et votre esprit est disposé à vous laisser vous endormir sans protester.

Ne gâchez pas vos heures de dur labeur, de transpiration et de lutte. Le stress prend l’importance que vous lui donnez. Tant que vous restez concentré(e) et que vous suivez ces conseils, vous aurez la situation en main. N’oubliez pas, vous êtes un Athlète Libre.