« Freeletics me permet de donner le meilleur de moi-même pour ceux qui ont besoin de mon aide. » – L’histoire de Javier

Javier Header

Javier n’est pas un pompier ordinaire. Il doit relever encore plus de défis que les autres. Javier est avant tout un véritable Athlète Libre. Qu’est-ce qui fait de lui un vrai Athlète Libre ? Sa détermination. Le fait qu’il prenne le contrôle de son avenir, qu’il surmonte tous les obstacles et qu’il parvienne à vaincre sa peur. Tout cela, c’est Javier : un véritable Athlète Libre, dans tous les sens du terme. Voici son histoire.

Javier

Mardi, quatre heures du matin. Pendant que la ville de San Francisco est encore profondément endormie, le réveille-matin se met à sonner dans la chambre de Javier Bazan – ambulancier, pompier et Athlète Libre. Il l’arrête et saute hors du lit, prêt à commencer son service de 36 heures qui s’annonce d’ores et déjà exténuant. Il effectue un rapide workout de 20 minutes : un enchaînement à haute intensité comprenant des pushups, des pullups, des jumps et des squats. Le t-shirt en sueur et les poumons en feu, il se prépare ensuite de quoi manger pour la journée (il n’aura peut-être pas le temps de prendre une véritable pause déjeuner pendant son service). Dans la caserne, il contrôle et désinfecte l’équipement de son ambulance dès 5 heures du matin. Son service commence à 5h15 – heure à laquelle il est immédiatement envoyé en intervention sur un accident de voiture. Ce sera la première urgence d’une longue série au cours des prochaines 36 heures, chacune d’entre elles nécessitant son attention absolue pour s’assurer que ses patients reçoivent le meilleur traitement possible.

À tout juste 1m50 pour environ 50kg, Javier a toujours été un petit mec. Dans la plupart des professions, sa petite taille n’aurait pas posé problème. Mais être pompier n’est pas un métier comme les autres. Quand on est pompier, être capable de sortir un homme d’1m80 et 90kg d’un immeuble en feu est une condition impérative du travail. C’est pour cette raison que les pompiers sont généralement plus costauds que les hommes ordinaires. Mais Javier n’est pas un pompier ordinaire. Quand il a décidé de devenir pompier et ambulancier il y a sept ans, il était conscient qu’il aurait plus d’obstacles à surmonter que les autres. En effet, après avoir échoué son premier test d’évaluation physique alors qu’il tentait de finir un parcours d’obstacles chronométré pour prouver qu’il était en assez bonne condition physique, il savait que les choses seraient plus compliquées pour lui à cause de sa taille. Mais il ne se laissa pas découragé. Javier savait qu’il devait être plus fort et plus en forme que les autres pour répondre aux exigences du travail. Il sait aussi qu’il doit toujours être au maximum de ses capacités pendant ses services d’ambulancier.

Javier

Pour ce faire, Javier a trouvé Freeletics, un programme de workout à haute intensité, basé uniquement sur le poids du corps, qu’un collègue pompier lui a recommandé après son échec au premier test d’évaluation physique.

« Freeletics me permet de m’entraîner où que je sois, uniquement avec le poids de mon corps. Je peux donc faire mes workouts avant le boulot ou entre deux appels. Avec Freeletics, il n’y a aucune excuse pour ne pas s’entraîner – on trouve toujours le temps si on décide d’en faire une priorité. »

En utilisant Freeletics comme méthode d’entraînement, Javier a réussi son test physique au deuxième essai, et n’a plus jamais regardé en arrière.

Javier

Malgré les obstacles qui se dressent sur son chemin, Javier pense que ses efforts sont largement récompensés. « Les moments les plus gratifiants sont souvent les plus brefs et les plus personnels », explique-t-il. Prenons par exemple le jour où en intervenant sur un bâtiment en feu, il récupéra à l’intérieur du bâtiment une mallette noire. Après l’avoir nettoyée, il rendit la mallette à la résidente de la maison qui devait être transportée à l’hôpital. Lorsqu’elle a pris la mallette, ses yeux étaient remplis de larmes. Elle a alors expliqué à Javier qu’elle contenait de nombreuses photos de famille et d’autres souvenirs qu’elle croyait perdus dans l’incendie. Un autre exemple est le jour où il transportait à l’hôpital une femme qui avait chuté d’une falaise de 30 mètres. Cette dame lui a fait la lecture d’un poème qu’elle avait écrit pour son fils, qui avait été affecté deux fois en Irak et qui, souffrant de sérieux symptômes de stress post-traumatiques avait récemment tenté de se suicider. Les ambulanciers et les pompiers ne font pas que sauver des vies, ils sont auprès des gens au moment où ils sont les plus vulnérables. Ils apportent leur aide là où elle est la plus urgente. Cet aspect du travail peut laisser des séquelles. Comme Javier l’explique,

« Chacun doit trouver des moyens de se détendre et d’oublier ce qu’il vient de vivre. »

Pour Javier, c’est avec Freeletics et le fitness qu’il parvient à s’évader.

« Cela me permet de lâcher prise sur les événements de la journée, et d’aller de l’avant. Ce qui n’était au départ qu’un moyen de réussir mon test physique s’est finalement transformé en véritable style de vie. Freeletics me permet de donner le meilleur de moi-même pour ceux qui ont besoin de mon aide. »

Javier

Ne laissez jamais la peur, l’échec, les défis ou les obstacles vous empêcher d’atteindre vos rêves. L’essence même de la vie est de trouver sa passion. N’abandonnez pas avant de l’avoir trouvée.

Qu’est-ce qui fait de vous un Athlète Libre ? Qui dépend de vous ? Nous voulons connaître votre histoire. Envoyez-la-nous à l’adresse suivante : community@freeletics.com.