Les actes en disent beaucoup plus que les mots. Agissez maintenant.

WeSPEAKAction

Nous savons que nos paroles ne forgeront aucun souvenir et ne prouveront en rien le niveau d’acharnement avec lequel nous aurons travaillé. Dans 20 ans, personne ne repensera à ce qu’il a dit tout en éprouvant un sentiment de fierté. En revanche, ce que nous faisons marque nos vies et nous accompagne pour toujours. Il est désormais temps pour vous de mettre votre état d’esprit à l’œuvre. Voici comment apprendre notre langage et laisser vos actes parler d’eux-mêmes.

Soyez plus fort(e) que les excuses

Vous pouvez mettre ça sur le dos du mauvais temps, attendre que l’orage soit passé ou dire que vous vous y mettrez une fois que la pluie aura cessé. Mais soyez honnête : tout ceci ne vous mènera nulle part. Il s’agit ici de sortir sous la pluie et d’apprendre à apprécier l’orage.

Osez viser plus haut

Si tout ce que vous savez dire, c’est “et si”, “imagine que” et “un jour”, vous n’aurez pas grand-chose d’autre à vous remémorer dans le futur. Vous devez plonger dans le grand vide, escalader les montagnes les plus vertigineuses, choisir la voie la plus rapide. Aussi longtemps que vous viserez l’inatteignable, vous finirez par y parvenir.

Ne vous endormez pas sur vos lauriers

Un rêve restera un rêve si vous n’y consacrez aucun effort. À la seconde où vous y travaillerez, ce rêve deviendra un objectif. Alors, laissez-les dire que vous êtes un rêveur. Ce n’est pas vous qui dormez.

Définissez votre avenir

C’est facile de dire que vous avez la poisse. Que vous n’avez jamais eu la moindre chance dans la vie à cause des circonstances ou de vos gènes. Ce qui n’est pas facile en revanche, c’est d’inverser cette situation, de commencer tout en bas et de devenir un outsider. Mais une chose est sûre, ça en vaut vraiment la peine.

Faites en sorte que l’échec vous craigne

Si vous pouviez parler à l’échec, que lui diriez-vous ? Vous le remercieriez pour cette nouvelle opportunité de faire mieux ? Vous vous dresseriez face à lui et lui diriez que vous n’avez pas peur ? L’échec n’écoutera pas vos paroles. Chaque fois que vous échouez, vous devez vous relever et prouver que vous êtes capable de faire mieux.

Ayez l’esprit d’équipe

Tout le monde dit qu’il a l’esprit d’équipe. Mais seuls ceux qui sont réellement engagés, l’ont vraiment. Vous devez faire preuve de soutien. N’arrêtez pas quand vous avez terminé. Continuez jusqu’à ce que votre partenaire ait fini. Ne vous réjouissez pas seulement de votre PB. Rendez hommage aux efforts réalisés par l’ensemble de votre équipe. Si vous apprenez une nouvelle compétence, transmettez ce savoir-faire autour de vous. Un Athlète Libre, ce n’est jamais “moi”. C’est toujours “nous”.