Obtenir votre Coach

Quels sont les effets de la musique sur votre entraînement ?

MUSIC TRAINING

Pour la majorité des personnes, l’idée même de s’entraîner en silence est inimaginable. Que vous cherchiez de la motivation, de l’inspiration ou de la distraction, la musique peut jouer un rôle déterminant dans vos performances.

C'est exactement ce qu'il vous faut pour votre prochaine séance d'entraînement ? C'est bien ce que nous pensions. Et c'est pourquoi nous en avons fait quelque chose d'aussi simple et clair que possible. La nouvelle fonctionnalité Spotify va vous permettre d'écouter plus facilement votre musique, directement dans votre appli Freeletics, sans avoir à passer d'une appli à l'autre.

Dans cet article, Florian Nock, spécialiste de l’entraînement, explique l’importance d’effectuer ses séances en musique ainsi que les effets de cette dernière sur l’entraînement d’un point de vue scientifique.

La musique joue un rôle déterminé à chaque étape de votre séance

Lorsque vous vous sentez fatigué(e) ou manquez de motivation, la musique peut vous aider à vous mettre en condition. De nombreuses études menées sur des sportifs professionnels et amateurs ont révélé que le fait d’écouter de la musique avant de s’entraîner agit comme un stimulant qui augmente votre confiance en vous et stimule votre circulation sanguine. Ces recherches ont également montré que les morceaux au tempo rapide écoutés à un volume sonore élevé peuvent même améliorer la force de préhension, l’endurance musculaire et la concentration.

La musique peut également vous être bénéfique durant votre échauffement. Il a en effet été démontré que le fait d’écouter de la musique dont les BPM (battements par minute) augmentent au même rythme que votre fréquence cardiaque vous assure un échauffement plus efficace que si vous l’effectuez dans le silence. Pour appliquer correctement cette méthode, commencez par écouter un morceau au tempo moyen, puis augmentez progressivement ce dernier afin qu’il suive votre rythme cardiaque.

Écouter de la musique durant l’entraînement en lui-même peut également améliorer vos performances. Une étude menée sur des triathlètes s’entraînant sur des tapis de course a révélé que la musique avait eu chez eux de nombreux effets bénéfiques, non seulement aux niveaux physiologique (taux de lactate, consommation d’oxygène) et psychologique (RPE), mais également en matière de performances (sensation d’épuisement retardée). Cependant, d’autres études ont démontré que cela dépend entièrement du sport pratiqué et que, parfois, la musique peut même s’avérer contre-productive.

Enfin, après votre séance, une musique plus calme et plus douce peut vous aider à réduire votre taux d’hormones du stress, telles que le cortisol, et à diminuer votre fréquence cardiaque. Un morceau au tempo plus lent incite également à calmer sa respiration, permettant ainsi à l’oxygène d’atteindre plus efficacement les muscles.

Composez votre playlist en fonction de votre entraînement

Pour une séance de cardio impliquant des mouvements répétitifs, tels que courir, ramer ou faire du vélo, choisissez des morceaux avec un rythme régulier et un nombre de BPM constant. Ils vous aideront à synchroniser votre fréquence cardiaque et votre cadence. Des études menées sur le sujet ont démontré que des débutants ayant écouté de la musique tout en courant avaient été capables de courir plus longtemps que des débutants qui avaient couru dans le silence.

Si vous pratiquez l’entraînement par intervalles de haute intensité (HIIT), les morceaux au tempo variable seront plus efficaces, car ils reflètent les changements fréquents d’exercices, qui sont caractéristiques de ce type d’activité physique. Il a été démontré que l’alternance entre les tempos lents et rapides entraîne un regain d’énergie psychologique.

Choisir les bons morceaux selon la science

Des chercheurs ont développé un instrument permettant de mesurer l’impact d’une musique sur la motivation des sportifs lors d’un exercice physique. Baptisé « The Brunel Music Rating Inventory-2 », cet instrument aide les entraîneurs à sélectionner le bon morceau.

Selon ce rapport...

  • Les musiques avec des références directes au sport permettent d’accroître la motivation
  • Les musiques associées aux émissions de télévision ou aux films peuvent susciter l’envie de pratiquer une activité physique
  • Les musiques doivent correspondre à vos goûts personnels. Même si un morceau a le bon tempo, si vous n’appréciez pas ce genre de musique, vous n’obtiendrez pas les effets bénéfiques attendus sur votre entraînement.
  • Le tempo d’une musique doit correspondre à la fréquence cardiaque atteinte lors d’un exercice donné. Et c’est d’autant plus important durant une séance de HIIT.
  • Les chansons qui évoquent des souvenirs personnels jouent un rôle important. Si une musique vous rappelle une victoire passée, cela pourrait vous apporter le supplément de motivation dont vous avez besoin.

Récapitulons :

Écouter de la musique pendant votre entraînement n’a pas pour seul intérêt de vous divertir. Des études ont démontré que le fait d’écouter le bon morceau au bon moment durant votre séance pouvait augmenter votre motivation et améliorer vos performances. Mais au bout du compte, tout est question de trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.