Perte de poids : L’importance du bilan énergétique

Weight Loss

L’expression « perte de poids » nous évoque un certain nombre de concepts : calcul de calories, aliments faibles en matières grasses et régime draconien. Mais que signifie réellement « perdre du poids » et qu’arrive-t-il au corps durant ce processus ? Le bilan énergétique est très important. Découvrez ce qui se cache derrière ainsi que son rôle dans la perte de poids.

Tout le monde sait que les aliments contiennent des calories. Mais ce que tout le monde ne sait pas, c’est que les calories constituent d’importants fournisseurs d’énergie. Le corps humain brûle la nourriture que nous consommons et peut ainsi l’utiliser comme énergie pour assurer sa propre subsistance. Il a besoin de cette énergie pour un grand nombre d’actions et notamment pour maintenir les fonctions vitales de l’organisme, comprenant toutes les activités métaboliques et le maintien d’une température corporelle constante. L’énergie se calcule généralement en kilocalories (kcal) et en kilojoules (kJ).

Le bilan énergétique : la base de tout changement physique

Le bilan énergétique constitue la différence entre l’apport énergétique et les besoins énergétiques, il s’agit donc de la différence entre l’énergie absorbée et l’énergie réellement requise par le corps. L’apport énergétique équivaut à la consommation d’aliments et peut donc être déterminé assez facilement en comptant les kilocalories. À l’inverse, les besoins énergétiques journaliers, également connus sous le nom de taux métabolique, sont composés d’éléments plus complexes : le taux métabolique de base et le taux de conversion de l’énergie. Moins connue, la thermogénèse constitue un autre élément de la demande énergétique.

Le taux métabolique de base

Le taux métabolique de base représente la quantité d’énergie requise par le corps humain (au repos complet et avec l’estomac vide) pour maintenir ses fonctions vitales, notamment son métabolisme de base et sa température corporelle.

Le taux de conversion de l’énergie

Le taux de conversion de l’énergie résulte de toutes les activités physiques, telles que s’allonger, s’assoir, se lever, courir, pratiquer une activité physique intense et digérer. En fonction du niveau d’activité d’une personne, le taux de conversion de l’énergie peut très fortement varier. Par exemple, quelqu’un qui travaille debout et fait du sport régulièrement présentera un taux de conversion de l’énergie bien plus élevé qu’une personne qui travaille assise et ne bouge que rarement, voire pas du tout, pendant ses loisirs.

La thermogénèse

La thermogénèse représente le troisième facteur qui affecte votre consommation calorique. Durant certains processus métaboliques, l’énergie excédentaire est convertie en chaleur et donc directement brûlée. Le degré de cette combustion d’énergie diffère d’une personne à une autre. Une partie de la thermogénèse est également provoquée par les aliments : par exemple, dès la métabolisation, 30 à 40 % de l’énergie provenant des protéines est rejetée dans l’environnement sous forme de chaleur.

Quand est-ce que je perds et prends du poids ?

Pour faire simple : si votre apport énergétique journalier est plus important que vos besoins énergétiques journaliers, le bilan énergétique est alors positif et vous prenez du poids. Le surplus d’énergie est stocké dans le corps, principalement sous forme de graisse. Toutefois, si votre apport énergétique journalier est moins important que vos besoins énergétiques journaliers, le bilan énergétique est alors négatif et vous perdez du poids. L’organisme compense le déficit calorique qui en résulte en puisant l’énergie dans les graisses stockées, les muscles ou tout autre réservoir énergétique.

Comment puis-je atteindre un bilan calorique négatif ?

Globalement, il existe trois facteurs sur lesquels vous pouvez influer pour atteindre un bilan calorique négatif, et par conséquent, perdre du poids : le premier consiste à réduire l’apport énergétique en diminuant l’apport calorique journalier. Les régimes drastiques sont toutefois à considérer avec prudence car, avec le temps, l’organisme finit par s’adapter aux carences énergétiques et y répond en réduisant le taux métabolique de base et en se mettant dans une sorte de mode d’économie d’énergie. Plutôt qu’un régime radical, nous vous recommandons donc de suivre un régime sain sur le long terme, un régime qui procure à votre organisme les nutriments dont il a précisément besoin.

En plus de réduire votre apport énergétique, vous pouvez également augmenter votre consommation d’énergie, c’est-à-dire, augmenter votre taux de conversion énergétique. Adoptez pour cela un mode de vie plus actif, par exemple en vous déplaçant davantage au travail, à l’école ou à la maison, ou bien sûr en faisant du sport. À cette fin, la pratique de Freeletics Bodyweight, de Freeletics Running ou bien la combinaison des deux, est idéale. S’entraîner fréquemment possède un autre avantage : l’effet afterburn. Il permet à votre corps de brûler une plus grande quantité d’énergie non seulement pendant l’effort, mais aussi pendant les heures qui suivent.

S’entraîner régulièrement affectera également votre consommation calorique sur le long terme : comme mentionné précédemment, le pourcentage de masse musculaire du corps influence son taux métabolique de base de manière significative. En résumé : plus votre masse musculaire augmente, plus votre corps brûle de calories, même au repos. Que vous choisissiez un entraînement de musculation ciblé en salle de sport, des exercices utilisant uniquement le poids de votre corps ou même la course à pied, faire du sport régulièrement augmentera le pourcentage de masse musculaire de votre corps et par conséquent ses besoins énergétiques.

Important : qui dit prise de muscle dit également prise de poids. Si malgré vos séances d’entraînement, le poids indiqué par votre balance ne change pas, voire même augmente, vous pouvez quand même avoir perdu de la masse graisseuse.

Pour réussir à perdre du poids sur le long terme, nous vous recommandons de réduire votre apport calorique et de faire du sport. Il ne suffit pas de calculer méticuleusement les calories consommées, il faut plutôt adopter un mode de vie conscient et résolu qui tient compte chaque jour des principes énoncés ici.