2 frères et 127 kilos en moins : L’histoire de Mark et Ian

Header12

Où trouvez-vous la force de faire face à vos plus grandes peurs ? Qu’est-ce qui vous pousse à vous donner à fond quand vous sentez que vous n’avez plus d’autre choix ? Pour Mark et Ian, deux frères vivant en Angleterre, ce fut le fait de s’avoir l’un l’autre. Avec l’aide de Freeletics, ils sont parvenus à perdre pas moins de 127 kilos à eux deux. Ils ont affronté ensemble leur défi le plus difficile. En formant une équipe soudée allant de victoire en victoire. Et ce n’est qu’un début pour eux. Leurs objectifs ne cessent de grandir. Voici leur histoire.

L’histoire d’Ian

Ian transformation

Il y a 3 ans, le 5 janvier 2013, j’ai décidé de changer de mode de vie. Avec un poids massif de 159 kg, des t-shirts XXXL, un tour de taille de 112 centimètres, et un mode de vie totalement sédentaire, j’ai décidé de réagir et d’y remédier. Ce n’était la faute de personne d’autre, j’en étais le seul responsable et je savais également que le changement ne pouvait venir que de moi.

Ce fut un périple long, émotionnel et difficile. Mais avec l’aide de Freeletics et le soutien d’autres personnes remarquables tout au long du chemin, je suis devenu encore plus déterminé à essayer d’être une source d’inspiration pour les autres, ainsi qu’à poursuivre ma quête pour la collecte d’autant de fonds que possible pour une œuvre caritative appelée Cancer Research UK.

Pour moi, il ne s’agissait pas de trouver un nouveau régime. Il fallait que ce soit un véritable changement de mode de vie. Quelque chose auquel je pourrais rester fidèle pour le reste de ma vie, et non pas l’un de ces régimes transitoires qui ne fonctionnaient jamais plus que 4 ou 5 semaines maximum. Un régime équilibré et une réévaluation de tous les aspects de mon mode de vie ont été les facteurs clés de mon succès. L’inspiration que me procurait la communauté ainsi que l’établissement de petits objectifs atteignables m’ont également permis d’atteindre mon objectif final, qui consistait à me sentir en bonne santé, à être plus actif et à prolonger ma vie. Ces petits objectifs ont joué un rôle déterminant. Sans eux, je n’aurais jamais eu l’inspiration suffisante pour atteindre mon objectif final, qui semblait complètement irréaliste au départ.

Néanmoins, l’élément moteur le plus important a été mon frère Mark. Quand je lui ai parlé de mon objectif, il a décidé de m’aider à l’atteindre. Sans lui, je ne suis pas sûr que tout cela aurait été possible. Cette année nous allons courir ensemble le semi-marathon de Bath, le marathon de Brighton et le marathon de Londres, le tout à quelques semaines d’intervalle seulement. C’est un défi en soi, étant donné que chacun d’entre nous a uniquement couru un maximum de 10k jusqu’à présent. Mais grâce à la force que nous avons gagnée au travers de l’entraînement Freeletics, nous savons que c’est possible.

Bristol 10k for CLIC May 2014

3 ans plus tard et désormais parvenu au début de notre entraînement pour ces événements, je suis heureux d’avoir vécu tout ce que j’ai vécu au cours de ces 156 dernières semaines. Je fais désormais 83 kg de moins, quelque chose que je n’aurais jamais cru pouvoir dire.

Un énorme merci à toute ma famille et à mes amis qui m’ont toujours soutenu, à la communauté Freeletics qui m’a beaucoup inspiré, et bien sûr à mon plus proche compagnon, mon partenaire d’entraînement le plus fiable et mon frère : Mark.

Toujours plus loin et toujours plus haut, telle sera notre devise lors de ces 4 prochains mois, et avec un peu de chance, nous parviendrons à atteindre et à dépasser largement notre objectif de collecte de £5,000 en mémoire de notre formidable tante.

Si quiconque souhaite nous soutenir et contribuer à notre collecte de fonds pour Cancer Research UK, au travers de nos deux marathons et demi, n’hésitez pas à consulter notre page JustGiving.

L’histoire de Mark

Mark before after

Travailler dans l’industrie du film au cours des 18 dernières années a clairement eu un impact négatif sur ma santé. Ça signifiait en effet des voyages très fréquents, des horaires de travail délirants et un régime alimentaire hasardeux. Jusqu’en 2009, j’avais été relativement actif d’un point de vue physique, mais cette année-là, j’ai ouvert une entreprise de post-production et en 2013 une entreprise de production de film. Ça m’a pris tellement de temps. Je travaillais 18 heures par jour et j’ai donc arrêté d’aller à la gym. En plus de ça, je buvais de l’alcool et je mangeais du fast-food. Je n’étais vraiment pas content de mon mode de vie et j’ai alors pris de plus en plus de poids, jusqu’à atteindre les 117 kg à la fin de 2013.

Le 1er janvier 2014 (je venais juste d’avoir 41 ans), j’ai décidé d’y remédier. Je me suis inscrit pour le Tough Mudder qui avait lieu au mois d’août de la même année, me donnant ainsi 8 mois pour retrouver la forme et être prêt à passer à l’action. J’ai commencé par utiliser le vélo elliptique, puis je me suis mis à la course à pied. En mai, mon frère et moi avons couru le 10k de Bristol et collecté des fonds pour CLIC Sargent. Nous avons ensuite commencé à faire du vélo ensemble. Nous avons parcouru 70 km lors de notre première sortie à vélo, et 140 km jusqu’à Londres au cours de notre dernière grande sortie.

C’est au cours de l’été 2014 que mon cousin m’a fait connaître Freeletics. Comme nous étions tous plutôt en forme – ou du moins, c’est ce que nous pensions – il nous suggéra d’essayer APHRODITE. Ça m’a pris 1 heure et 9 minutes pour le terminer. Même si c’était extrêmement difficile, je n’ai pas abandonné. Et après avoir regardé la vidéo de transformation de Levent, j’ai finalement décidé d’acquérir le Coach. À l’époque, j’étais incapable de réaliser le moindre pushup ou pullup, mais j’ai fait le pari de réussir à effectuer 1,000 pushups au réveillon de Noël. Et je suis parvenu avec succès – mais non sans surprise – à remporter ce défi. La sensation était formidable. Je me sentais comme si j’étais capable d’accomplir n’importe quoi ! Une Hell Week a ensuite débuté le lendemain de Noël, et depuis, je suis allé de succès en succès.

Mark April 2015

Je suis passé de 117 kg à 73 kg en m’entraînant régulièrement avec Freeletics, en changeant de régime alimentaire et en adoptant un mode de vie plus sain, plus équilibré et plus viable. Ce fut une année difficile à plusieurs égards. Mais ça m’a rendu encore plus déterminé à réussir. En fait, jusqu’à maintenant, ça a été pour moi l’année la plus appréciable et la plus gratifiante. Ce fut formidable de retrouver la forme et de rejoindre la communauté Freeletics. Mais la meilleure chose dans tout ça, c’est que je n’ai pas eu à le faire seul. J’avais mon frère Ian à mes côtés, tout au long du chemin. Il constitue véritablement une grande source d’inspiration dans ma vie et me rappelle en permanence que rien n’est impossible.

first 10k under 60mins

J’ai aussi rencontré des personnes extraordinaires et je suis impatient de découvrir ce que cette nouvelle année nous réserve. Grâce à Freeletics, mes objectifs en 2016 sont gigantesques ! Vivre la vie à 100%, produire mon film, m’occuper de mes amis et de ma famille et leur transmettre mon nouvel état d’esprit. Oh et pour finir, courir deux marathons et demi pour collecter des fonds pour Cancer Research UK, ainsi que poursuivre mon aventure Freeletics bien sûr. Rêvez GRAND, travaillez DUR et n’abandonnez JAMAIS – rien n’est impossible #noexcuses.

Découvrez-en plus ici sur l’aventure de Mark avec Freeletics : https://freeleticswiltshire.wordpress.com