C’est l’heure de se rendre sur le terrain d’entraînement… mais lequel?

HEADER

Avec Freeletics, vous pouvez vous entraîner absolument partout : chez vous, dans un parc, en salle de sport. Tous ces endroits présentent une variété de surfaces sur lesquelles s’entraîner. Et étant donné que votre corps est en contact permanent avec le sol, il est important d’en savoir plus concernant ces différents types de surface et leur impact sur l’entraînement. Alors intéressons-nous de plus près au sujet et voyons quelles sont les meilleures options pour vous.

Le lieu d’entraînement : le confort de votre chez-vous

Avez-vous déjà songé à vous entraîner dans votre appartement ou votre chambre ? Il est grand temps que vous le fassiez. Quoi de plus confortable que votre chez-vous ? La météo ne vous affecte pas, et comme vous n’avez pas besoin d’aller où que ce soit, vous économisez à la fois du temps et de l’énergie. Cela rend plus facile le fait de réaliser une séance d’entraînement rapide le matin au saut du lit, ou juste avant d’aller vous coucher si vous avez été débordé(e) toute la journée. Autre avantage : l’accès à de l’eau fraîche et à votre cuisine, sans personne d’autre pour vous déranger ou vous distraire. De plus, vous pouvez mettre la musique que vous aimez sans avoir à vous soucier des goûts musicaux de qui que ce soit d’autre.

Les surfaces : parquet, carrelage, moquette

Puisqu’effectuer des Burpees sur un sol dur semble tout sauf plaisant, un tapis d’entraînement reste la meilleure solution ! Non seulement il jouera un rôle d’amortisseur pour votre corps lors des Pushups et des Situps, mais il vous fournira aussi une meilleure adhérence qui vous évitera de glisser lorsque vous effectuerez des exercices tels que les Climbers. Si vous n’en avez pas encore, jetez donc un coup d’œil au tapis d’entraînement de Freeletics.

Le lieu d’entraînement : au beau milieu de la nature

Après une longue journée de travail les yeux rivés sur un écran, l’air frais est exactement ce dont vous avez besoin. Allez vous entraîner dehors et profitez des nombreux avantages de l’entraînement en extérieur. S’il y a déjà un lieu d’entraînement que vous avez l’habitude de fréquenter, le simple fait d’y être vous mettra en condition d’en découdre avant même de débuter votre séance. Vous n’arrivez pas à vous motiver suffisamment par vous-même ? Vous ne savez pas où aller vous entraîner ? La fonctionnalité de lieu d’entraînement de votre appli Bodyweight vous permet de trouver et d’ajouter des lieux d’entraînement, de rejoindre des groupes et de vous entraîner avec d’autres. Rendez-vous dans votre appli Freeletics Bodyweight, ouvrez l’onglet entraînement et vous trouverez tout en bas la section « lieux d’entraînement ». En autorisant l’accès à votre localisation, vous obtiendrez alors des suggestions de lieux situés à proximité.

Les surfaces : du bitume au sol forestier

Le monde extérieur offre une très grande variété de surfaces sur lesquelles s’entraîner. Avant d’en choisir une, découvrez comment elles affectent votre entraînement, et ce dont vous aurez besoin pour chacune d’entre elles.

#1: Bitume et béton

Vous allez certainement vous rendre compte que la quasi-totalité des terrains d’entraînement des villes et zones urbaines est faite de béton ou de bitume. Il s’agit là des surfaces les plus dures sur lesquelles courir ou effectuer des workouts. Par conséquent, de bonnes chaussures de course et un tapis d’entraînement sont essentiels afin d’absorber les vibrations lorsque vous entrez en contact avec le sol, et de vous éviter des blessures telles que la périostite tibiale.

#2: Tartan / sol en caoutchouc

Les stades ont des pistes faites de tartan. Cette matière synthétique présente un bon équilibre en n’étant ni trop souple, ni trop dure : elle absorbe les vibrations et offre une meilleure adhérence qui vous permet d’améliorer vos performances. Pour davantage de confort, vous pouvez même utiliser des chaussures avec des crampons conçus pour la course. Autre avantage : les distances sont mesurées et indiquées à même les pistes, rendant ces dernières idéales pour vos sprints et vos workouts de course.

#3: Parcs

Les parcs sont nos endroits favoris car ils constituent une excellente manière d’être au contact de la nature après une longue semaine passée au bureau. La souplesse de l’herbe absorbe les vibrations des exercices à fort impact, tels que les Jumps. Mais, faites attention lorsqu’elle est humide car elle peut alors être glissante, et elle dissimule souvent des trous, des pierres et des racines. Néanmoins, ne laissez pas cela vous décourager. Vous entraîner sur une surface irrégulière est en effet un bon moyen de stimuler votre cerveau. Cela vous oblige à être à la fois prudent(e) et concentré(e). De plus, un terrain accidenté fait travailler une grande variété de muscles afin de maintenir votre stabilité.

#4: Chemins de terre

Racines, branches, flaques d’eau, pierres : dans la nature, vous êtes confronté(e) en permanence à de nombreux défis… Parfait ! Rien de mieux pour votre endurance que de devoir courir en montée et en descente. La boue et la poussière étant glissantes, assurez-vous de porter des chaussures offrant une bonne adhérence et un bon maintien des chevilles. Restez concentré(e), suivez le sentier et laissez simplement la nature affûter votre corps et votre esprit.

#5: La plage

La plage est soit l’endroit le plus relaxant, soit celui qui vous met le plus à l’épreuve. Le sable est sans nul doute la surface la plus irrégulière sur laquelle courir. Et lorsque vos pieds s’enfoncent, cela nécessite de votre part encore davantage de puissance et d’énergie pour faire le pas suivant. À vous de choisir de courir pieds nus ou avec des chaussures de course, mais n’oubliez pas que l’eau n’est pas loin et que des chaussettes mouillées sont tout sauf confortables. Quoi qu’il en soit, courir sur la plage est difficile, mais encore plus revigorant.

Le lieu d’entraînement : la salle de sport

Bienvenu pour un petit aperçu de votre salle de sport où le sol est spécifiquement conçu pour l’entraînement. Puisque l’hygiène est une priorité dans toutes les salles de sport, celles-ci optent généralement pour des sols faciles à laver, soit en bois, soit en matières synthétiques dures. Dans la zone des haltères, des protections supplémentaires sont habituellement utilisées afin d’éviter toute détérioration lorsqu’on laisse tomber les poids sur le sol. Il peut s’agir par exemple de l’installation d’une armature sous la surface du plancher et de l’usage de tapis synthétiques spéciaux. Par ailleurs, des tapis sont en général mis à votre disposition et vous permettent d’effectuer votre séance d’entraînement au poids du corps. Lorsque vous suivez le Coach Gym, la meilleure option est votre salle de sport locale, bien que vous n’ayez pas besoin de beaucoup d’équipement pour pouvoir également vous entraîner chez vous. Découvrez-en plus à ce sujet sur le Blog de Freeletics.

Vous suivez le Coach Running ? Le tapis de course vous offre ici une alternative pour vous entraîner en intérieur, par exemple, lorsqu’il pleut mais que vous voulez malgré tout aller courir. Bien que ce ne soit pas exactement la même chose que de profiter des espaces de plein air le matin, les intervalles effectués sur un tapis de course vous permettent de changer de vitesse rapidement et de garder un œil sur l’allure exacte à laquelle vous courez.

Alors, quelle est la meilleure surface ? À cela, il n’y a pas de réponse idéale. Néanmoins, le maître mot, c’est la diversité. Changer parfois de surface et de lieu d’entraînement vous pousse à utiliser différents muscles et à améliorer par conséquent votre capacité d’adaptation et vos compétences. Maintenant, enfilez vos chaussures, suivez les instructions de vos Coaches Freeletics et laissez votre marque sur la surface que vous foulerez aujourd’hui, quelle qu’elle soit !