Les limites : Quand et pourquoi les choisir ?

HEADER 1500x342

Vous avez trop travaillé le bas de vos jambes ces derniers jours ? Vous souffrez de ce que l’on appelle des « douleurs musculaires à déclenchement retardé », ou plus simplement courbatures, et vous voulez soulager certains groupes musculaires avant d’entamer votre prochaine semaine du Coach ? La fonctionnalité « Limites », disponible dans la section « Coach », vous sera alors très utile. Mais avant d’y recourir, assurez-vous (1) d’interpréter correctement les signaux de votre corps et (2) d’avoir lu cet article dans son intégralité. Voici donc tout ce que vous devez savoir au sujet de la fonctionnalité « Limites ».

Les « douleurs musculaires à déclenchement retardé » et la fonctionnalité « Limites »

De nombreux Athlètes Libres nous contactent parce qu’ils ne sont pas certains de savoir dans quels cas ils doivent indiquer des limites pour leur prochaine semaine du Coach. Alors, mettons les choses au clair : la fonctionnalité « Limites » n’a qu’un seul objectif. Elle est conçue pour que les groupes musculaires vraiment fatigués puissent se détendre durant les séances d’entraînement suivantes. Si vous pensez que certains groupes musculaires ont réellement besoin de repos, définissez vos limites en conséquence. Veuillez noter que lorsque vous choisissez une ou plusieurs limites, le Coach élabore alors un programme d’entraînement qui sollicitera moins qu’à l’ordinaire le ou les groupes musculaires exclus. Toutefois, gardez bien à l’esprit que cela ne signifie pas que ces muscles ne seront aucunement stimulés, car ils le seront mais à moindre degré. Ceci est important à comprendre car vous ne devriez utiliser la fonctionnalité « Limites » que si vous souffrez de courbatures, et en aucun cas si vous présentez un risque d’élongation, de douleur articulaire ou toute autre blessure.

Les situations dans lesquelles vous ne devriez pas utiliser la fonctionnalité « Limites »

Si vous pensez que ce dont vous souffrez est plus grave que des courbatures, comme par exemple une blessure ou une élongation, veuillez ne pas recourir aux limites. À la place, cessez momentanément votre entraînement et allez consulter votre médecin. La fonctionnalité « Limites » n’est absolument pas conçue comme une alternative pour les athlètes blessés souhaitant poursuivre leur entraînement au poids du corps. Ce serait non seulement très dangereux, mais également irresponsable. Votre santé et votre sécurité doivent toujours être votre priorité absolue, alors, si vous suspectez un problème plus grave que des courbatures, interrompez votre entraînement jusqu’à ce vous (et/ou votre médecin) soyez réellement sûr(e) que votre corps est suffisamment en forme pour reprendre.

Comment choisir vos limites, le cas échéant.

Si vous voulez définir des limites, cliquez simplement sur « Semaine terminée » dans la section « Coach » puis choisissez parmi les limites suivantes : biceps, dos, triceps, poitrine, tronc, bas de la jambe ou haut de la jambe. Vous pouvez sélectionner une ou plusieurs limites. Veuillez garder à l’esprit que plus vous choisirez de limites, moins votre programme d’entraînement sera diversifié.

Récapitulons : 3 choses à ne jamais oublier

  1. La fonctionnalité « Limites » est exclusivement conçue pour réduire les tensions exercées sur les groupes musculaires courbaturés.
  2. En cas d’élongation, de douleur articulaire ou de toute autre blessure, n’utilisez pas la fonctionnalité « Limites ». Allez plutôt consulter un médecin et cessez momentanément l’entraînement.
  3. Lorsque vous choisissez une ou plusieurs limites, gardez à l’esprit que cela peut avoir un impact sur la diversité de votre entraînement.