Obtenir votre Coach

Le transfert d’humidité au sein des vêtements : De quoi s’agit-il et à quoi cela sert-il ?

landscape slider

En plus d’optimiser le confort et la liberté de mouvement, une bonne régulation de l’humidité permet une performance maximale. Pendant un entraînement ou dans la vie de tous les jours, nous sommes souvent confrontés à des situations qui nous font transpirer : un sprint jusqu’à la station de métro, un trajet en vélo jusqu’au travail ou même un bureau un peu trop ensoleillé…

L’homme est une créature naturellement homéotherme, c’est-à-dire qu’il possède une température corporelle constante. La chaleur générée par le corps doit être évacuée de manière à maintenir une température saine de 37°C, un besoin qui se justifie par l’absorption de la chaleur contenue dans l’air environnant. Cette relation entre émission et absorption est cruciale à notre confort de base et au renforcement de notre endurance. En émettant de la chaleur, notre corps est ainsi capable de conserver une énergie précieuse, essentielle à l’activité ou aux exercices physiques pratiqués.

En augmentant le taux des processus métaboliques du corps, une activité physique produit de la chaleur en tant que sous-produit. Si le corps n’est plus capable de maintenir une température constante par le biais de son propre système de transfert thermique, il commence à transpirer. Alors que la transpiration s’évapore de la peau, ce transfert de chaleur provoque un net effet de refroidissement sur le corps.

Il est donc extrêmement important que les vêtements qui se trouvent en contact direct avec la peau permettent au corps de transpirer. Par exemple, porter un vêtement complètement imperméable rend l’évaporation impossible. Au lieu de cela, la vapeur d’eau se condense entre le tissu et la peau avant de ruisseler le long de celle-ci sous forme liquide. Le tissu humide se trouvant au contact de la peau va contraindre l’organisme à subir une perte de chaleur incontrôlée, ce qui peut mener à une baisse des performances. Afin d’éviter cela, les tissus des vêtements de sport doivent être « respirants » – pour que la transpiration puisse être évacuée à travers la surface du tissu et s’évaporer. Dans le domaine du textile, le terme « respirabilité » est souvent utilisé pour faire référence à la perméabilité d’une matière à la vapeur d’eau.

Activité de faible ou de haute intensité : quel tissu fonctionne le mieux dans chaque situation ?

Même lors de la pratique d’activités physiques de faible intensité, cette caractéristique de « respirabilité » reste importante. Les principaux facteurs influençant cette dernière sont la taille des pores de la matière à travers lesquels la vapeur d’eau est éliminée, ainsi que l’épaisseur du tissu.

Néanmoins, la « respirabilité » n’est pas simplement une question de matière, il convient également de prendre en compte la résistance du fil utilisé ainsi que la structure de celui-ci dans sa totalité. Par exemple, les tissus conçus à partir de fibres 100% naturelles conviennent uniquement aux vêtements portés dans la vie courante. Ces textiles comportent notamment des fibres végétales telles que le coton ou le lin. Ces dernières absorbent efficacement l’humidité, de sorte que lorsque le corps transpire légèrement, il puisse maintenir son équilibre énergétique et empêcher la formation d’humidité.

Une transpiration abondante entraîne la formation d’une quantité accrue d’humidité, qui ne peut plus être absorbée par les fibres. Ainsi, les vêtements portés près du corps concentrent plutôt leur action sur des mécanismes d’« absorption et de migration » : il s’agit de l’accumulation et de l’élimination de la vapeur d’eau sur et le long des fibres. Dans ce cas, la transpiration est transférée vers la couche externe du tissu où elle se dissipe dans l’air ambiant.

D’autres types de tissu peuvent être utilisés pour parvenir à ce résultat. Une manière de procéder est de faire subir au tissu un traitement chimique qui permet d’accélérer le transfert de l’humidité vers les fibres extérieures. Ce procédé peut être appliqué à de nombreuses matières. Néanmoins, le traitement s’estompe au fil du temps, rendant l’effet de la fibre inopérant.

Une autre solution consiste à s’assurer que le motif du maillage des fibres permette un bon transfert d’humidité. Cette méthode repose sur l’effet physique de capillarité, caractérisée par le fait que des liquides adhèrent à la surface d’une matière tout en étant transportés par des forces intermoléculaires. Au cours de ce processus, les espaces situés entre les fibres des fils, ou les espaces situés entre les fils du textile agissent comme des capillaires produisant un effet d’aspiration. De nombreuses fibres synthétiques sont également capables de reproduire cet effet.

Aperçu détaillé de nos nouveaux articles d'été Freeletics Wear

Pour que vous soyez paré(e) à toutes sortes de situations « transpirantes », nos nouveaux articles sont composés de matières manufacturées comportant une fibre qui permet un transfert d’humidité efficace. Les articles à tissu en mailles de notre collection Été sont composés de fibres COOLMAX® PRO. Ces matières, ainsi que d’autres articles, ont bénéficié de la technologie drirelease®.

**drirelease® **

Les tissus drirelease® vous gardent toujours au frais et au sec durant votre séance d’entraînement. Ces matières ultra-fonctionnelles canalisent et éloignent la transpiration de la peau et, grâce à un phénomène d’évaporation intense, ils permettent au vêtement de rester confortable, même pendant l’exercice. Les matières drirelease® répondent aux normes les plus exigeantes de l’industrie du textile en matière de séchage. En effet, ces matières évacuent l’humidité jusqu’à quatre fois plus rapidement que les tissus 100% coton.

L’utilisation de différents types de fibres permet de garantir l’efficacité durable du tissu. La matière drirelease® utilisée est un mélange breveté composé de 85% de fibres hydrophobes (imperméables à l’eau) et de 15% de fibres hydrophiles (qui absorbent l’eau).

Nous avons aussi ajouté la fonctionnalité FreshGuard à cette matière afin d’éviter la formation d’odeurs désagréables. L’absorption rapide et le transfert de l’humidité dans l’air ambiant préviennent également la formation d’odeurs bactériennes.

Résumé des caractéristiques :

  • Absorption rapide de l’humidité
  • Séchage 4 fois plus rapide que les vêtements 100% coton
  • FreshGuard prévient la formation d’odeurs
  • Ne se déforme pas
  • Entretien facile
  • Fonctionnalité durable
  • Ne se froisse pas

COOLMAX® PRO

Si la technologie drirelease® repose sur un certain type de fil et de structure en surface, l’excellente « respirabilité » de la matière COOLMAX® PRO est due, quant à elle, à la structure même des fibres. Les fibres COOLMAX® PRO  sont des fibres profilées de conception spécifique constituées de polyester. Leur section transversale non cylindrique présente une surface fibreuse plus large, formant ainsi un système de transfert qui évacue rapidement l’humidité du corps. La surface plus étendue entraîne une évaporation plus rapide que ne le permettent les fibres « conventionnelles » à section transversale circulaire, avec pour résultat un séchage rapide. De plus, cela empêche la formation de micro-organismes et, par conséquent, l’apparition d’odeurs.

Résumé des caractéristiques :

  • Absorption rapide de l’humidité
  • Grande perméabilité à l’air
  • Séchage rapide
  • Pas d’odeurs
  • Ne se déforme pas
  • Entretien facile
  • Fonctionnalité durable
  • Ne se froisse pas

COOLMAX est une marque déposée de INVISTA:

Pour ses collections Urban Grounds et MAX.PRFRMNCE, Freeletics Wear a sélectivement opté pour des textiles particulièrement fonctionnels qui favorisent le transfert d’humidité afin de répondre aux diverses exigences de la vie quotidienne et sportive.