Février est le nouveau janvier : N’abandonnez pas maintenant

Header1

Avez-vous survécu à un mois entier sans succomber à la tentation de l’alcool, des sucreries ou d’aucun autre de vos péchés mignons ? C’est là un accomplissement remarquable ! À chaque fois que vous résistez, votre volonté se renforce : le plus important de tous vos muscles. Donc si vous êtes parvenu(e) jusqu’ici, pourquoi arrêter maintenant ? Janvier a été la preuve que vous pouviez le faire. Février est désormais pour vous le mois de l’engagement. Et voici pourquoi cela vaut la peine que vous persévériez.

Le plus dur est derrière vous

Le début de quelque chose de nouveau est toujours l’étape la plus difficile. Franchir le pas requiert le plus de force mentale. Vous entrez dans l’inconnu. Votre corps éprouve quelque chose de totalement nouveau. Et le changement est quelque chose qu’il n’affectionne pas vraiment. Mais si vous êtes déjà parvenu(e) à le faire en janvier, alors tout ceci est désormais derrière vous. Vous vous êtes adapté(e) à la situation et votre corps se met peu à peu au diapason de ce qui est en train de se passer. Souhaitez-vous vraiment, à un moment ou à un autre, devoir repasser par toutes ces étapes ?

Ça n’en vaut la peine que si c’est pour du long terme

Pouvoir renoncer à quelque chose pendant un mois est sans nul doute remarquable. Mais ça ne sera véritablement efficace que si vous avez un plan établi pour la suite. La douleur et la gloire que vous avez éprouvées n’auront servi à rien si vous décidez simplement de retourner à vos vieilles habitudes. Plutôt que de considérer cela comme une rupture, voyez-le comme un commencement. Plutôt que d’abandonner maintenant, passez à l’étape suivante. Vous savez déjà que c’est possible de vous en passer. Il est désormais temps de vous organiser sur le long terme afin de trouver un équilibre qui puisse vous permettre de poursuivre d’une façon à la fois saine et confortable.

Rappelez-vous la raison pour laquelle vous avez décidé d’arrêter

Quel que soit ce que vous avez choisi d’arrêter de faire, il doit s’agir de quelque chose de plutôt sérieux, pour avoir décidé d’y renoncer complètement. Dans ce cas, cela devrait être une raison suffisante pour en rester éloigné(e). Et pas seulement pour un mois. L’alcool, le fast-food et le sucre n’ont pas uniquement des effets négatifs sur votre entraînement ; consommés en quantités excessives, ils constituent également un risque réel pour votre santé. Engagez-vous à respecter votre corps cette année. Il le mérite !

Nous vous félicitons d’être parvenu(e) jusqu’ici. Chaque jour représente un nouvel accomplissement. Et chaque accomplissement vous rapproche pas à pas de votre objectif. Par conséquent, tenez votre engagement. Maintenez le cap. Surmontez chaque obstacle. Car bientôt, les épreuves et la douleur ne seront plus qu’une simple habitude ne nécessitant plus le moindre effort de votre part. Janvier ne fut que le commencement. Persévérez.