Expérience Freeletics: L’histoire de Natascha

quote3

Après de graves blessures, certains pensent devoir abandonner leurs rêves et leurs passions. Nombreux sont ceux qui croient être arrivés au bout du chemin. Mais ce n’est pas le cas des adeptes Freeletics. Ce récit vous montrera ce dont le corps humain est capable si vous réussissez à reprendre le contrôle de votre esprit en premier. Cela vous permettra d’atteindre des niveaux élevés de force et d’énergie positive, comme cela a été le cas pour tant d’autres personnes…

Lorsque Natascha s’est blessée, sa passion pour la danse en a souffert. Elle est devenue léthargique, démotivée et a perdu confiance en elle. Mais tout ceci a changé lorsqu’elle a découvert Freeletics. Voici le récit de Natascha et la façon dont Freeletics a bouleversé sa vie, lui a rendu confiance en elle et a redonné vie à sa passion. Que cette histoire soit une source d’inspiration pour vous.

Bonjour, je m’appelle Natascha et j’ai 23 ans. Après avoir obtenu mon diplôme d’orthophoniste en Hollande, j’ai emménagé à Munich en Allemagne l’année dernière. Dans la vie, ma passion, c’est le Rock’n’Roll. Mais après une blessure sérieuse, j’ai dû mettre ma passion de côté et n’ai pas pu pratiquer pendant très longtemps. J’ai pris 15kg, j’étais démotivée et j’ai perdu confiance en moi. Mais après avoir emménagé à Munich, j’ai décidé de changer les choses.

natascha

Un ami m’a parlé de Freeletics en novembre 2013. J’ai eu l’occasion de faire divers exercices et d’utiliser différentes techniques lors de mes entraînements de danse, mais rien de semblable à Freeletics. Au début, je me suis dit “je n’y arriverai jamais”. Mais je me suis améliorée à chaque nouvel entraînement. Les exercices sont devenus plus faciles. Ma condition physique s’est améliorée. Je suis devenue plus rapide et plus résistante. Mais j’en voulais plus. En mars 2014, j’ai décidé de prendre un Coach. Pour moi, il ne s’agissait pas seulement de perdre du poids. Je voulais aussi me muscler. Mes muscles me faisaient terriblement souffrir et j’avais des courbatures dans des endroits que je n’aurai jamais imaginés. Au début, cela faisait assez peur et c’était également très frustrant. Mais avec le temps, je me suis sentie plus à l’aise. Mon moral s’est amélioré et chaque jour me motivait d’avantage.

Freeletics n’est pas un programme facile. Il faut le mériter. Mais cela en vaut réellement la peine. Au début, je n’espérais pas grand-chose. Je voulais seulement perdre le maximum de poids. Toutes les semaines, je me suis mise à prendre une photo de mon ventre pour suivre l’évolution des progrès. Après 3 semaines, je pouvais déjà constater les résultats ! Mon niveau de forme physique s’est rapidement amélioré et la forme de mon corps s’est améliorée de semaine en semaine. Et fait surprenant : j’ai même réussi à atteindre mon objectif le plus osé (d’après l’expression : Celui qui veut c’est celui qui peut) d’avoir “des tablettes de chocolat!!”

natascha

Je voulais également faire autant de nouvelles rencontres que possible. Avec Freeletics, j’ai eu la chance de parler avec de nombreux Athlètes expérimentés. Ils m’ont conseillée, ont fait des critiques constructives et ont partagé avec moi leurs astuces. Les autres me motivaient. Je suis également devenue une source d’inspiration pour moi-même et pour les autres Athlètes, pour ne pas qu’ils flanchent. Pour que nous continuions le combat, ensemble.

Jusque-là, je n’avais jamais accordé beaucoup d’importance à l’alimentation. Au bout des 7 premières semaines, je me suis rendue compte que je n’avais plus beaucoup d’énergie. Je me suis alors concentrée sur mes apports nutritionnels. Les délicieuses recettes du Coach Nutrition m’ont permis de retrouver un régime alimentaire sain et équilibré. Je m’assurais de boire suffisamment d’eau (2-3L par jour) et de manger des aliments à haute valeur nutritionnelle et plus pauvres en glucides, en particulier le soir. J’avais atteint un niveau de forme physique que je n’avais jamais connu. Mes niveaux d’énergie étaient élevés. Mon humeur s’améliorait. J’ai poursuivi mon entraînement. Et je devenais de plus en plus rapide à chaque fois.

Je m’entraînais régulièrement avec des amis au Massmannpark ou au Theresienwiese à Munich. Le soir, le midi, tôt le matin et parfois même la nuit. Sous la pluie, au soleil, sous la grêle ou la neige. Aucune excuse. J’essaie parfois de nouveaux endroits. Il m’est arrivé de m’entraîner dans mon salon. Mais l’entraînement en extérieur avec d’autres Athlètes Libres est ce que je préfère. Il est plus difficile de trouver la motivation seule chez soi.

Ma plus grande source de motivation avec Freeletics est de voir les changements incroyables que mon corps subit et de me rendre compte que je suis désormais capable de réaliser des exercices que je ne pouvais pas faire avant. Par exemple je fais des pull-ups tous les jours. Au cours des 8 premières semaines, je ne pouvais les faire qu’en sautant. Mais passé un certain stade, j’ai réalisé que j’avais suffisamment de force pour les faire sans sauter. Désormais j’ai augmenté mon nombre de pull-ups hebdomadaires récompensés par une étoile de 3 à 20 répétitions. Je ne me serai jamais crue capable de cela. Les pull-ups sont même devenus mon exercice favori.

La force que j’ai acquise grâce à Freeletics se perçoit également dans ma façon de danser. Avant, je me serai écroulée au sol et essayant de reprendre mon souffle au bout d’une danse. Mais ce n’est plus le cas. Je suis très fière de pouvoir montrer à mes compagnons de danse qu’il est possible d’améliorer sa condition physique et sa force en parallèle avec la danse.

Devenir une Athlète Libre m’a non seulement permis de perdre les 15 kg que j’avais pris, mais j’ai même réussi à perdre au total 22 kg ! Cela a été une aventure difficile. Les résultats sont époustouflants. Je suis une nouvelle personne avec une nouvelle envie de vivre. J’ai retrouvé confiance en moi et j’apprécie de nouveau de faire de l’exercice. Je suis plus à l’aise avec mon corps et j’ose à nouveau porter des maillots de bain, ce dont je n’étais plus capable depuis longtemps. C’est un sentiment extraordinaire de regarder de vieilles photos et de me rendre compte de tout ce que j’ai accompli.

Le conseil que je donnerai aux personnes qui veulent se lancer dans Freeletics, c’est de foncer et de ne pas abandonner !!! Ce ne sera pas facile au début. Mais il faut s’accrocher. Lors des premiers exercices, l’important est de résister et de faire l’exercice en entier. À tous ceux qui feront ce premier pas, je dis… Respect!!! C’est exactement l’expression : “Quand on veut, on peut“. Trouvez-vous donc un compagnon d’entraînement et soyez prêt à découvrir une forme physique comme vous n’en avez jamais connu.

natascha

Certains rejoignent Freeletics pour retrouver une certaine forme physique. Mais Freeletics est plus que cela. En adhérant au programme Freeletics, Natascha n’a pas seulement changé son apparence physique, mais elle a également évolué sur le plan mental. Elle est devenue plus forte, a retrouvé confiance en elle et est devenue une source d’inspiration pour les autres. La force qu’elle a développée en devenant une Athlète Libre lui a redonné l’énergie nécessaire pour s’épanouir dans sa vraie passion. Même après avoir souffert d’une grave blessure. En devenant un Athlète Libre, vous choisissez également un mode de vie. Où aucune excuse ne sera tolérée. Seuls les résultats comptent. Obtenez le Coach maintenant. Laissez votre potentiel s’exprimer.

Nous aimerions connaître votre histoire. Qu’est-ce qui vous a amené à devenir un Athlète Libre ? Freeletics vous a-t-il aidé à traverser une période difficile de votre vie ?