Comment devenir plus motivé – et comment le rester ?

content 011

Être plus actif, faire plus de sport, boire moins d’alcool, arrêter de fumer… Après seulement deux semaines, nous avons déjà oublié 90 % de nos bonnes résolutions. Afin de nous assurer que cela ne vous arrivera pas, nous vous avons compilé les conseils les plus efficaces (et importants) pour vous aider à rester motivé et vous éviter de laisser tomber dans les moments de moins bien. Comment faire de mes bonnes intentions une réalité ?

Fixez des objectifs concrets !

En premier, il est important d’avoir un objectif concret. « Être en forme » « Faire plus de sport » ou « manger sainement » est trop vague. Vous ne pouvez pas dire quand et si vous avez atteint votre objectif, n’y savoir si vous êtes sur la bonne voie pour y parvenir. L’important est de définir votre objectif en chiffres. Cela pourrait s’exprimer sous forme d’un poids à attendre, d’un certain tour de taille ou de bras à avoir, d’un workout ou d’un run à terminer dans un certain temps, d’un certain nombre d’étoiles dans un exercice à obtenir, ou d’un certain nombre de légumes à ajouter à chaque repas. Encore mieux : relier l’objectif à une date précise.

Visualisez votre objectif !

Gardez toujours vos objectifs à l’esprit. Imaginez exactement comment vous serez et ce que vous ressentirez lorsque vous aurez atteint votre objectif. Serez-vous fier ? Heureux ? Soulagé ? Laissez courir votre imagination. Les émotions, et surtout les positives, sont des facteurs de motivation beaucoup plus forts que les facteurs rationnels. Gardez votre objectif en vue, littéralement – écrivez ou dessinez une image et mettez là dans un endroit où vous la verrez tous les jours, comme votre miroir de salle de bains, votre fond d’écran, ou sur votre bureau au travail.

Définissez un objectif réaliste !

Naturellement, vous devriez viser haut – mais pas trop haut ! Lorsqu’ils sont confrontés avec des barrières de motivation, les gens veulent souvent tout changer immédiatement, ce qui conduit à faire trop de choses à la fois. La lutte et la frustration engendrées pour parvenir à cet objectif entrainent souvent l’abandon complet du projet. Commencez de là où vous êtes, non d’où vous voulez être, et fixez une date de réalisation réaliste pour atteindre votre objectif.

Établissez des étapes vers votre objectif !

Examiner exactement ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs et les étapes nécessaires pour y arriver. Notez ces étapes, de sorte que vous pouvez passer tranquillement de l’une à l’autre ! Concentrez-vous en permanence sur la réalisation de la prochaine étape. Atteindre une étape donne un sentiment de réussite et vous pousse vers le prochain objectif. Les étapes confirment que vous êtes sur la bonne voie et montrent que votre objectif général est toujours plus réalisable même dans les moments de relâchement.

Posez une date !

Poursuivez vos objectifs avec une personne partageant les mêmes idées, peut-être un ami, un membre de votre famille ou un collègue. En fixant un rendez-vous d’entrainement avec quelqu’un d’autre, vous êtes beaucoup plus susceptibles d’y aller, même si ce n’est que pour éviter de décevoir l’autre. Cela fait également une différence pour votre alimentation quand vous sentez que quelqu’un d’autre « regarde » ce que vous mangez – et bien sûr, vous aidez cette autre personne de la même manière.

Les groupes d’entrainement sont également utiles pour s’assurer que vous ne repousser pas sans cesse votre entrainement au lendemain. S’entrainer avec d’autres athlètes vous inspire pour continuer à travailler et vous permet de comparer vos forces et vos faiblesses, d’obtenir des conseils et partager vos propres expériences. L’encouragement des autres et le sentiment de faire partie d’un ensemble augmentera aussi votre motivation !

Que puis-je faire avec un manque aigu de motivation ?

Malheureusement, nous expérimentons tous des moments de faiblesse. Une multitude de raisons peut causer cette démotivation, mais c’est précisément dans ces moments que vous devrez vous battre contre l’envie d’abandonner. Dans le cas contraire, ces sentiments sont susceptibles de revenir plus d’une fois.

Gardez vos objectifs à l’esprit !

Gardez l’image de votre objectif à l’esprit et regardez l’image ou le texte sur lequel vous l’avez marqué. Projetez-vous, loin du présent et imaginez comment vous vous sentirez. Comment aimeriez-vous être ou qu’aimeriez-vous ressentir ?

Le corps sur l’esprit !

Le mentale et le physique ont une étroite interdépendance. En adoptant simplement une posture plus droite, vous pouvez améliorer votre humeur et augmenter votre motivation. Quelques pas suffisent à stimuler la circulation sanguine et à redistribuer certains neurotransmetteurs pour vous sentir immédiatement plus motivé. Adoptez avec votre corps une attitude active et motivée et votre esprit suivra.

Mieux vaut plus tôt que trop tard !

Plus nous mettons de temps à faire quelque chose, plus il devient difficile de commencer à le faire. Cela vaut même pour les choses à court terme. Donc, faites votre entrainement tout de suite pendant que la voix intérieure qui tente de vous pousser à arrêter est toujours relativement silencieuse ! Mettez-vous de côté quelque chose de petit, mais suffisamment significatif comme récompense lorsque vous avez terminé votre entrainement. Pensez au sentiment de satisfaction et à la bonne conscience que vous aurez. Le plus gros problème, comme toujours, c’est de se lancer ! Avez-vous déjà pensé n’être pas assez motivé lors d’un entrainement ?

Rien n’est jamais perdu !

Même si vous avez négligé votre routine d’exercice ou votre alimentation pendant un certain temps, abandonnez l’idée que rien ne fait plus la différence. Même une seule séance d’entrainement terminée vaut mieux que rien du tout. Chaque jour où vous mangez sainement est mieux qu’une journée où vous ne le faites pas. Vous pouvez toujours ajouter une autre session d’entrainement, ou un autre jour d’alimentation saine — même après une pause. Concentrez-vous plutôt sur la raison qui vous a conduit à cette situation et ce que vous pourriez faire différemment à l’avenir. Tricher sur un repas ou manquer un entrainement n’est pas insurmontable, à moins que vos petits écarts ne se transforment progressivement en une routine. Une fois que cela arrive, un cercle vicieux se met rapidement en place.

Après tout, il n’y a jamais de moment parfait. Il est certainement très bien de se concentrer sur le premier jour, première semaine ou mois de l’année – mais très honnêtement, demain est le premier jour du reste de votre vie, alors tirez-en le meilleur ! Alors, n’attendez pas plus longtemps et mettez-vous au travail !