Les acides aminés : Éclaircissements sur les composants de base de la vie

beef NL size LANDSCAPE

Les acides aminés jouent un rôle essentiel dans le métabolisme humain. Ils sont non seulement les composants de base naturels des protéines et des peptides, mais également les précurseurs de différentes substances biologiques, telles que les hormones et les neurotransmetteurs. Si à la lecture de ce qui précède vous trouvez tout cela un peu compliqué, ne vous inquiétez pas. Nous allons vous aider à comprendre comment les acides aminés sont structurés et vous expliquer de manière détaillée leurs fonctions au sein de l’organisme.

Les types d'acides aminés

Pour les mordus de science, les acides aminés sont composés d’un atome de carbone, auquel sont liés un groupe amine (NH2), un groupe carboxyle (COOH), un atome d’hydrogène (H) et un groupe spécifique au type d’acide aminé (R) :

Il existe deux types d’acides aminés différents : les non protéinogènes et les protéinogènes. Dans l’organisme et dans la nature, les acides aminés non protéinogènes existent sous différentes formes et ont par exemple des rôles de coenzymes ou de toxines.

Pour l’instant, ce sont les acides aminés protéinogènes qui nous intéressent le plus, car ce sont les seuls à pouvoir former des peptides et des protéines. Une chaîne composée de moins de 100 acides aminés est généralement appelée peptide. Les protéines sont quant à elles composées de plus de 100 acides aminés. (À noter que lorsque nous parlerons d’acides aminés, nous ferons désormais référence à ceux qui forment des protéines.)

Il n’existe que 20 acides aminés « formant des protéines » et 8 d’entre eux sont essentiels (à savoir et à l’attention des mordus de science : valine, leucine, isoleucine, phénylalanine, méthionine, lysine, thréonine et tryptophane), ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas être synthétisés par l’organisme humain et doivent par conséquent être apportés par l’alimentation. Trois de ces acides aminés essentiels ont gagné en popularité ces dernières années : la leucine, l’isoleucine et la valine, également connus sous le nom de « BCAA ». Cet acronyme signifie « acides aminés ramifiés » (« Branched Chain Amino Acids », en anglais) et fait référence à leur structure chimique particulière. Les BCAA sont connus pour déclencher directement la synthèse des protéines musculaires et pour maintenir le taux de glycémie constant. (Déclencher ne signifie pas former ! Pour vous muscler ou réparer vos muscles, vous aurez besoin des 8 acides aminés essentiels).

Quelles sont les fonctions des acides aminés ?

Les acides aminés sont non seulement les composants de base des protéines, mais également les précurseurs de différentes substances biologiques, telles que les hormones, les neurotransmetteurs ou encore les pigments de votre peau. En outre, ils jouent un rôle important dans l’homéostasie du glucose, ce qui signifie qu’ils peuvent maintenir votre taux de glycémie constant.

Voici trois acides aminés essentiels qu'il est bon de connaître :

  1. La leucine, qui est le plus important des trois BCAA. Afin de stimuler la synthèse des protéines musculaires, l’organisme doit disposer d’une certaine quantité de leucine. Les aliments tels que le soja, les lentilles, les œufs, la viande et les graines de courges contiennent par exemple une grande quantité de leucine.
  2. Le tryptophane est le précurseur biochimique de la sérotonine. Cette dernière est un neurotransmetteur qui a une influence directe sur notre humeur. Une carence en sérotonine peut se traduire par des symptômes comme la dépression, l’agressivité ou l’angoisse. Les bananes, le chocolat noir, les graines, les noix et les épinards sont un exemple d’aliments riches en tryptophane.
  3. La lysine est l’une des composantes les plus importantes du collagène, qui est quant à lui un composant de base des tissus conjonctifs. Par conséquent, une carence en lysine peut entraîner un affaiblissement des tissus conjonctifs. Les aliments tels que le poisson, les produits laitiers et l’avocat sont riches en lysine.

Les acides aminés et leur influence sur la qualité des protéines

La « qualité des protéines » d’un aliment fait référence à son profil spécifique en acides aminés. Les aliments comportant des protéines de qualité ont un profil en acides aminés proche de la structure des acides aminés humains. Ils peuvent par conséquent être facilement transférés dans des protéines endogènes. Ainsi, il est important de combiner judicieusement différentes sources de protéines afin d’augmenter la qualité de la nourriture consommée. Les protéines d’origine végétale et animale se complètent mutuellement, mais mélanger différents aliments d’origine végétale peut également augmenter considérablement la qualité des protéines. Dans le cadre du sport notamment, la règle suivante s’applique donc : la qualité prime sur la quantité !

Mais ne vous inquiétez pas, nul besoin d’ingérer tous les acides aminés essentiels en même temps. Si vous consommez une source différente de protéines à chaque repas, vous recevrez très certainement tous les acides aminés essentiels dont vous avez besoin.

Récapitulons

Les acides aminés protéinogènes sont les minuscules composants de base des protéines, qui, rappelons-le, sont par exemple les éléments constitutifs de vos muscles et même de vos cheveux. Sur les 20 acides aminés protéinogènes existants, 8 sont essentiels, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas être synthétisés par le corps humain et doivent être apportés par l’alimentation. Toutefois, ces acides aminés sont non seulement les composants de base de vos muscles, mais jouent également un rôle essentiel dans le métabolisme humain en tant que précurseurs des hormones et des neurotransmetteurs.

Afin de fournir à votre corps tous les acides aminés essentiels dont il a besoin, il est généralement important d’adopter une alimentation saine et équilibrée ainsi que de consommer différentes sources de protéines de qualité tout au long de la journée.