Pourquoi le fait de comprendre votre métabolisme influence votre entraînement et vos résultats

Header

Le facteur M : pourquoi le métabolisme suscite-t-il autant d'engouement ?

Comprendre le fonctionnement de votre métabolisme et savoir comment parvenir à l’influencer sont probablement les deux choses qui vous font défaut dans la quête du corps de vos rêves. Pour accélérer votre métabolisme et réussir à atteindre votre objectif, nous vous conseillons de prendre en compte les connaissances suivantes pour votre routine d’entraînement. Poursuivez votre lecture pour découvrir les différents apports énergétiques de votre organisme ainsi que les workouts de course qui les influencent le plus.

Pourquoi est-il temps de passer à la vitesse supérieure ?

La course à pied fait partie intégrante de nombreux types de sport et fait travailler vos capacités athlétiques de manière générale. Dès lors que vous franchissez un palier en course à pied, votre corps réagit et s’adapte à cette nouvelle stimulation. Cela signifie qu’augmenter votre vitesse, la distance parcourue ou l’intensité de la course, permet à votre potentiel physique d’atteindre de nouveaux sommets. Vous devenez plus résistant(e) et il vous faut plus de temps avant d’atteindre votre point de rupture personnel. Les performances de votre système cardiovasculaire et de vos muscles se développent également. De plus, votre circulation sanguine est stimulée et votre apport en nutriments augmente, ce qui vous permet de vous entraîner plus longtemps tout en diminuant le temps nécessaire à votre récupération.

Dans les coulisses : que se passe-t-il dans votre corps en termes d'apport énergétique ?

Il y a de fortes chances que vous ayez déjà entendu parler du métabolisme. Vous savez notamment qu’il est associé à la perte de poids. Mais que savez-vous réellement des phénomènes qui se produisent dans l’organisme ? Il est important que vous compreniez votre métabolisme, ce dernier correspondant au processus permettant à votre organisme de convertir l’énergie. Avez-vous déjà entendu parler de l’apport énergétique aérobie et anaérobie ? Le système d’apport énergétique est étroitement lié à votre dépense en calories et à votre progression de manière générale. Il existe trois types de systèmes d’apport énergétique, qui sont activés à différents degrés selon l’intensité de votre course à pied.

Préparez-vous, nous abordons à présent la partie technique. L’apport énergétique dépend des mécanismes aérobies et anaérobies. La filière aérobie a besoin d’oxygène, contrairement à la filière anaérobie.

Commençons par la partie anaérobie. Le métabolisme anaérobie peut être divisé en deux sous-catégories : alactique et lactique. Le système anaérobie alactique représente la capacité du muscle à produire de l’énergie rapidement sans l’utilisation immédiate d’oxygène. Cette filière est utilisée pour les exercices très courts mais intenses, tels qu’un 100 m. Pour travailler ce système, les workouts par intervalles effectués à une capacité maximale sont les plus adaptés.

Après environ dix secondes d’efforts, l’énergie est alors extraite d’une autre filière. Votre organisme fait ainsi appel soit à la production d’énergie aérobie, en cas d’efforts sur le long terme, soit à l’apport énergétique anaérobie lactique, en cas d’efforts très intenses. Ce dernier est un processus qui ne brûle que partiellement les glucides et ne peut pas être maintenu sur la durée. Le système anaérobie lactique est utilisé pour les workouts de haute intensité qui dépassent 15 secondes, tels qu’un 400 m. Dans cette situation, le corps doit continuer à fournir des efforts à une tension sous-maximale, tout en consommant une quantité moindre d’oxygène. Si vous souhaitez vous entraîner de cette manière, privilégiez les workouts par intervalles avec 60 à 95 pourcent d’efforts maximaux.

Venons-en à présent au métabolisme aérobie. Ce système brûle complètement les glucides et les acides gras. Poursuivez votre lecture pour savoir comment entrer dans cette phase lorsque vous courez.

Le secret de votre seuil anaérobie individuel (ou « IAT » pour Individual Anaerobic Threshold, en anglais) et la façon dont il améliore vos performances

Si vous souhaitez brûler vos réserves d’énergie de manière considérable, entraînez-vous alors à votre seuil anaérobie individuel (IAT). Il pousse votre métabolisme aérobie jusqu’à ses limites. Ainsi, non seulement vous perdez du poids, mais vous êtes également beaucoup plus en forme, et ce, même si l’effort demandé n’est pas maximal. Courir en fournissant un effort modéré ou élevé sur une longue durée suffit amplement à stimuler votre métabolisme. Augmentez votre allure, sans non plus aller dans l’excès afin d’éviter les douleurs musculaires. Si vous souhaitez entrer dans cette phase, effectuez des courses de distance de plus en plus longues à une allure modérée ou des workouts par intervalles.

En ce qui concerne les performances, comment le volume d'air inspiré influence-t-il votre endurance ?

Saviez-vous qu’il vous était possible d’entraîner vos poumons afin de contrôler le volume d’air que vous inspirez ? La quantité d’oxygène absorbée par votre organisme est généralement génétiquement déterminée. Cela ne signifie pas pour autant que vous ne pouvez pas l’augmenter. Votre endurance repose sur un paramètre appelé le VO2max. Il correspond à la quantité maximale d’oxygène consommée par votre organisme par unité de temps lors d’un exercice exigeant un effort maximal. Plus votre VO2max est élevé, plus votre organisme pourra absorber d’oxygène. Si vous souhaitez augmenter votre consommation d’oxygène, nous vous recommandons alors d’effectuer des intervalles modérés et de haute intensité. Cela vous aidera en retour à vous entraîner à votre IAT sur une durée plus longue.

Athlète, pour stimuler votre métabolisme aérobie vous devez augmenter votre consommation maximale d’oxygène et vous entraîner à votre IAT. Cela n’est possible qu’en combinant différents workouts de course. Freeletics Running vous offre la combinaison parfaite, en mélangeant divers workouts de distance et par intervalles. Adaptés à votre niveau de forme physique actuel. Conçus pour vous aider à repousser vos limites pour des résultats optimaux.

Le travail de votre métabolisme est proportionnel à celui que vous fournissez. Commencez dès maintenant à courir vers vos objectifs.