La transformation de Cihan

cihan banner neu

« Croyez en vous-mêmes et vous aurez déjà parcouru la moitié du chemin. »
— Cihan

Pour beaucoup, il s’agit plutôt d’un premier pas vers une vie nouvelle. C’est un moyen de renforcer son esprit, et pas uniquement son corps. Il est question de réaliser une prouesse qui démarre à la salle, mais qui se répercute dans tous les domaines de la vie. Pour Cihan, quatre mois avec Freeletics Gym ont suffi à lui redonner confiance en lui-même. Et lui permettre de démarrer une nouvelle vie, celle qu’il aurait toujours dû vivre. Voici l’histoire de Cihan.

Embedded content: https://www.youtube.com/embed/npT344JipPM

Pendant une période de ma vie, j’étais en permanence insatisfait de la personne que j’étais devenue et de la direction que ma vie prenait. Le sentiment de doute et le mécontentement étaient mon lot quotidien. Je ne m’intéressais plus à ce qui était autrefois important à mes yeux : les loisirs, les relations et mon apparence. Mon amour-propre était au plus bas, je perdais toute confiance en moi et me repliais sur moi-même. Ce n’est que lorsque j’ai touché le fond que j’ai compris que je ne pouvais plus continuer ainsi. Que je ne voulais plus continuer ainsi. La question s’est alors posée : comment allais-je faire pour changer ?

cihan

Mes recherches m’ont fait découvrir Freeletics Gym. Rapidement, j’ai eu l’occasion de tester la nouvelle application pendant 14 semaines. Pas le droit de se plaindre. Pas question d’abandonner. Pas d’excuses. Tout donner et aller jusqu’au bout. J’ai immédiatement signé.

Les débuts ont été durs. Bien plus que ce que j’imaginais. Il a vraiment fallu que je me force pour m’activer et j’ai souvent pensé à baisser les bras. Mais dans mes plus grands moments de faiblesse, mon programme d’entraînement m’a permis de m’accrocher. A chaque fois que je regardais l’application, je savais ce que je devais faire ce jour-là. Et sans y penser, je m’exécutais, tout simplement. Résultat : pour la première fois depuis bien longtemps, ma motivation et ma volonté étaient plus fortes que mon moi plus faible.

Pour la plupart des membres de ma famille, mes objectifs étaient irréalisables. Malgré mes propres doutes, j’étais déterminé à prouver à tout le monde que je pouvais y arriver. Au bout de six semaines, j’ai enfin commencé à remarquer des changements physiques. La graisse persistante autour de ma taille a commencé à disparaître. J’ai aussi ressenti des progrès au niveau du mental : l’entraînement demandait moins d’efforts qu’avant. D’autres personnes m’ont également dit que je me plaignais beaucoup moins. En réalité, je commençais à apprécier de plus en plus l’entraînement. Mon Coach Freeletics Gym maintenait mon intérêt en adaptant continuellement mes poids en fonction de ma performance. Les séances étaient de plus en plus difficiles, mais je m’améliorais et parvenais à rester motivé.

Lentement mais sûrement, tous mes doutes ont disparu. Et ma famille, d’abord sceptique, a rapidement changé d’avis en voyant des photos de mes progrès. Le scepticisme du début a laissé place à l’admiration. À ce stade, une chose était claire à mes yeux et aux yeux de tous : l’ancien Cihan appartenait bel et bien au passé. Et je n’avais pas l’intention de m’arrêter là.

Aujourd’hui, 14 semaines plus tard, l’entraînement avec Freeletics Gym est devenu une habitude, et redevenir l’ancienne version de moi-même est inimaginable. Freeletics Gym a changé ma vie – à tel point que pendant les jours de repos, l’entraînement me manque.

J’ai appris à me respecter et à respecter mon corps. L’amour-propre que je croyais perdu est de retour, plus fort que jamais. Je ne suis plus stressé quand j’entre dans une pièce. J’ai confiance en moi, je suis détendu et déterminé. Les défis ne me font plus peur. Je les aborde avec un mental d’acier et l’envie de les surmonter.

Désormais, je veux inspirer d’autres personnes à s’engager dans la même voie que moi. Mon frère et mon cousin, qui doutaient autrefois de mon parcours, ont déjà commencé leur entraînement avec Freeletics Gym. Et j’espère que mon histoire saura convaincre d’autres personnes. Tout le monde mérite de saisir la chance que Freeletics Gym m’a donnée.

Je souhaiterais m’adresser à tous ceux qui sont submergés par le doute, qui craignent de vivre un nouvel échec : croyez en vous-mêmes et vous aurez déjà parcouru la moitié du chemin. Pour le moment, la volonté peut attendre. Je n’en avais pas non plus quand j’ai commencé à m’entraîner. La volonté fonctionne comme un muscle : elle grandit au fur et à mesure des changements physiques. Je ne veux pas vous donner de fausses idées. Cela ne sera pas facile. Il faut de la patience et un travail de dingue. Mais chaque seconde d’effort vous rapproche de l’excellence, vous verrez. Pour moi, Freeletics Gym était la bonne voie à suivre. Et si c’était à refaire, je le referais, encore et encore.

N’attendez pas de toucher le fond. Voici la chance que vous attendiez. L’opportunité est là. Saisissez-la et foncez.

Cihan