Obtenir votre Coach

La perte de poids de Feli avant son mariage

felis-prewedding-transformation

Feli ne s'était jamais considérée comme étant en surpoids. Mais après que son amour de jeunesse lui a demandé sa main l'année dernière, elle a commencé à s'imaginer l'allure qu'elle aurait en marchant vers l'autel. Même si le grand jour de Feli l'a motivée à retrouver la forme et à passer à l'action, elle ne voulait pas pour autant être une autre de ces futures mariées réduites à un régime draconien avant leur mariage. Avec l'aide de Freeletics, elle avait pour objectif de s'affiner, de se tonifier et, plus généralement, d'être en pleine forme et en bonne santé sur le long terme. Regardez sa vidéo et lisez également comment son mariage lui a servi de prétexte pour commencer à s'entraîner et le reste de sa vie, de raison pour continuer à le faire.

Embedded content: https://www.youtube.com/watch?v=2UZssG4QTeI

« Jonathan et moi avions fréquenté la même école depuis le primaire, mais ce n'est que 4 mois avant la remise des diplômes, à l'occasion d'un voyage scolaire, que nous avons réellement fait connaissance. Peu de temps après notre retour, nous avions déjà notre premier rendez-vous et, dès lors, j'ai su que c'était le bon. En mars dernier, il m'a réveillée en m'apportant le petit-déjeuner au lit. Il avait passé les jours précédents à concocter tout ce dont je raffole. Puis, après m'avoir montré un album photo dans lequel il avait rassemblé tous nos souvenirs préférés, il s'est agenouillé et m'a demandé de devenir sa femme. Naturellement, j'ai dit oui. »

FeliFiance

Même si la majorité des femmes veulent simplement réussir à perdre du poids avant leur mariage, Feli n'aspirait pas à un changement à court terme. Elle voulait que ses efforts acharnés lui apportent davantage que cela. Elle s'est alors fixé des objectifs réalistes et à long terme, s'est concentrée sur l'apprentissage de nouvelles techniques et s'est entourée d'autres personnes pour l'inspirer et la motiver à les atteindre.

« Je ne me suis jamais trouvée moche ou grosse, mais je me suis toujours sentie un peu mal à l'aise dans ma peau. Que ce soit une robe de mariée ou simplement une tenue de soirée, rien ne semblait m'aller et je voulais changer cette impression. Je voulais également perdre cette habitude que j'avais de commencer quelque chose sans jamais aller jusqu'au bout. J'avais déjà testé de nombreuses méthodes d'entraînement avant Freeletics, cependant, aucune d'entre elles ne semblait fonctionner. »

FelisStory

« Mais cette fois-ci, j'étais vraiment déterminée. J'ai combiné les workouts par intervalles de l'appli Freeletics Running avec les entraînements HIIT de l'appli Bodyweight, et je m'entraînais généralement 3 à 4 fois par semaine. Bien entendu, mon mariage était toujours une source de motivation qui me poussait à aller m'entraîner, mais en réalité, c'est le groupe avec lequel je m'entraînais qui est devenu la principale raison pour laquelle j'ai continué. J'étais toujours entourée par d'autres personnes et nous nous encouragions mutuellement. Le fait qu'il y avait toujours 1 ou 2 personnes qui s'attendaient à ce que je sois présente à l'entraînement a également facilité les choses, comparé aux fois où je m'entraînais seule. »

Afin d'améliorer son alimentation, Feli a opté pour une méthode viable sur la durée. Plutôt que de se résoudre à l'habituel régime draconien suivi par les futures mariées pour simplement atteindre un poids donné avant leur mariage, Feli a fait ses propres recherches sur le sujet et a modifié quelque peu son alimentation quotidienne. Ces changements, petits mais efficaces, devaient lui permettre de continuer à apprécier suffisamment ce qu'elle mangeait pour pouvoir continuer ainsi même après le mariage.

« Auparavant, je n'avais pas nécessairement une mauvaise alimentation. Simplement, je ne faisais pas vraiment attention à ce que je mangeais. Il était si facile de préparer un grand bol de pâtes avec un peu de sauce tomate pour le dîner, que c'est ce que je me faisais la plupart du temps. Pendant ma transformation, je n'ai pas changé radicalement mon alimentation. J'ai simplement réduit ma consommation de pâtes et d'alcool, ajouté un peu plus de variété, telle que différents fruits et légumes, et tout préparé moi-même en suivant les indications du Coach Nutrition de Freeletics. J'ai également la chance d'avoir un partenaire qui me soutient énormément. Que ce soit l'alimentation ou l'entraînement, il a tout accepté. Nous cuisinions et nous nous entraînions ensemble, et il m'a tellement encouragée. Pour être honnête, je ne pense pas que j'y serais arrivée sans son soutien. Encore ce matin, il m'a écrit pour me dire à quel point il était heureux que j'aie décidé de faire ça pour moi. Mon bonheur le rend également heureux. »

Et sa perte de tours de taille n'est pas le seul changement drastique que Feli a pu constater. Plus elle se surpassait et quittait sa zone de confort durant l'entraînement, plus elle devenait forte, tant mentalement que physiquement. Grâce à sa toute nouvelle positivité et force mentale, elle se sent désormais calme, détendue et prête pour le grand jour.

« Mes collègues n'ont pas tardé à remarquer le changement. Après 4 à 5 semaines d'entraînement régulier et d'alimentation saine, l'une de mes collègues est venue me voir pour me dire qu'elle me trouvait resplendissante. Et par là, elle ne voulait pas seulement dire plus mince, elle a en effet ajouté que le sourire que j'arborais donnait l'impression que j'étais vraiment satisfaite de ma vie et réellement bien dans mon corps. Je pense que cela fait partie des moments où j'en ai moi-même pris conscience. Il y a également eu ce jour où, après m'être entraînée de bon matin pour la première ou la seconde fois, si je me souviens bien, j'ai pris un selfie pour l'envoyer à ma mère, qui m'a alors répondu que j'avais l'air tellement heureuse ! À vrai dire, je n'ai jamais été une lève-tôt, mais un matin, je me suis obligée à courir jusqu'en haut de l'Olympiaberg (une colline surplombant la ville de Munich) et, en regardant le soleil se lever, j'ai réalisé à quel point me pousser à faire ce genre de choses me procurait du bien-être. Je pense que ma plus grande réussite a été mon changement d'état d'esprit. Bien sûr, j'apprécie beaucoup le fait d'avoir désormais une silhouette élancée et d'être aussi sportive, mais ce que j'affectionne encore plus, c'est ma nouvelle façon de penser, que j'ai développée au contact d'autres Athlètes Libres et grâce à Freeletics, ainsi que le fait d'être toujours optimiste et d'avoir une attitude positive quand il s'agit d'essayer de nouvelles choses.

Désormais, lorsque je viens d'avoir une journée difficile, je me dis que ce n'est pas grave, car je sais que le jour suivant sera meilleur. Et cet état d'esprit, c'est mon parcours avec Freeletics qui m'a permis de le développer. Après chaque entraînement, j'éprouve un sentiment de réussite. Même si je n'établis pas de nouveau Personal Best, je sais que j'en suis venue à bout, que j'ai accompli quelque chose d'inimaginable. Comme par exemple lorsque j'ai dû effectuer mon premier Aphrodite. Je me disais : « Oh mon dieu, je ne sais vraiment pas comment j'arriverai à faire ça un jour. » Je me souviens que j'avais passé une mauvaise journée et que je ne me sentais pas très bien. J'ai alors fait la première série, puis je me suis allongée sur le sol et j'ai commencé à pleurer, car j'étais épuisée. Ensuite, mon fiancé est arrivé et il m'a dit de ne pas m'en faire, de ne pas prêter attention au temps, et de simplement m'efforcer de terminer le workout. Je suis restée allongée pendant une dizaine de minutes, puis je me suis dit que faire l'impasse sur ce workout n'était pas une option, mais que l'effectuer avec le chrono actuel n'en était pas une non plus, alors j'ai recommencé depuis le début. Bien entendu, j'ai dû refaire la série de 50 Burpees, Situps et Squats, mais j'y suis parvenue et je me suis sentie tellement bien par la suite. C'est une chose que l'on fait vraiment pour soi-même et pour personne d'autre, et c'est vraiment génial. Selon moi, ce nouvel état d'esprit est vraiment ma plus grande réussite. »

FeliBefore

FeliTransformation-1

« Est-ce que je recommanderais à d'autres futures mariées de commencer à s'entraîner avec Freeletics ? Sans aucun doute ! Mais ne le faites pas seulement pour le mariage. Le truc, c'est de ne pas le voir comme un objectif à court terme. Bien sûr, je sais que si je ne m'étais pas entraînée avec Freeletics ces derniers mois, je ne me sentirais pas aussi bien et à l'aise dans ma peau, maintenant que j'ai trouvé ma robe. Tout a complètement changé, je m'aime beaucoup plus. Quand je me tiens devant le miroir, je suis sidérée, car l'image qu'il me renvoie est vraiment agréable et me plaît beaucoup. Je regarde mon ventre et je me dis : « Tu es vraiment belle. » Je n'avais jamais vécu ça auparavant. Je sais que si je n'avais pas fait tout ça, je n'aurais pas été aussi confiante si peu de temps avant mon mariage, et j'aurais été plus inquiète qu'impatiente d'y être. Je ne peux pas m'empêcher de regarder les photos et les vidéos que ma sœur a prises de moi lorsque je suis partie à la recherche d'une robe après ces quelques mois. J'aime ce que je vois. Mais je me sens aussi tellement mieux dans tous les domaines de ma vie : mon couple, mon travail et également la thèse de doctorat que je suis en train d'écrire.

Le mariage est prévu pour le mois de septembre, alors arrêter maintenant n'est évidemment pas une option. Mais je n'ai pas non plus envie d'arrêter. À présent, j'aime faire du sport. J'adore la randonnée et j'aimerais essayer de nouvelles choses, comme par exemple du stand up paddle. J'aime mon nouveau corps et le nouveau regard que je porte sur la vie. Et à présent, je suis plus que prête à épouser mon meilleur ami. »

FeliWeddingDress