La pause déjeuner : Le moment idéal pour s’entraîner

Header

Vous avez du mal à trouver du temps pour vous entraîner ? Alors transformez votre pause déjeuner en séance d’entraînement. Cela peut paraître étrange, stressant et épuisant, mais avec une bonne organisation, vous remarquerez que faire du sport à l’heure du déjeuner constitue une solution idéale qui n’empiétera pas sur votre vie sociale, familiale, professionnelle ou estudiantine.

Chez Freeletics, nous procédons ainsi depuis déjà quelque temps. Nous savons donc ce qu’il convient de faire pour optimiser autant que possible votre séance d’entraînement afin qu’elle soit rapide, efficace et dénuée de stress. Voici une liste de choses à prendre en compte au préalable :

  1. Trouvez un endroit approprié à proximité de votre lieu de travail ou de votre université et calculez le temps qu’il vous faut pour vous y rendre. Plus cette distance est courte, plus vous aurez de temps pour vous entraîner.
  2. Assurez-vous de n’avoir aucune réunion de prévue pendant la durée de votre entraînement. Accordez-vous toujours une bonne heure pour vous y rendre, vous entraîner, déjeuner et retourner au travail.
  3. Y a-t-il un endroit où vous pouvez prendre une douche après ?
  4. Préparez et emportez votre déjeuner afin de l’engloutir directement après votre workout. Le Coach Nutrition de Freeletics propose de nombreux en-cas à manger en chemin après votre séance et qui accompagnent parfaitement votre entraînement.
  5. Laissez sur votre lieu de travail un sac de sport contenant tout ce dont vous avez besoin pour vous entraîner : tapis d’entraînement, bouteille d’eau, chaussures de sport, serviette, gants, déodorant : c’est très important !
  6. Trouvez un endroit où étendre votre chemise, votre costume ou les habits que vous portez habituellement au travail. Vous n’avez pas envie d’enfiler des vêtements froissés après votre séance d’entraînement.
  7. Rafraîchissez-vous et étirez-vous après votre séance pour que votre corps retrouve son état normal avant de retourner à votre bureau.
  8. Vous n’avez pas le temps de faire un Helios ou un Aphrodite ? Choisissez un workout plus court à la place. C’est toujours mieux que rien.
  9. Vérifiez la météo et soyez prêt(e) à toutes les éventualités.
  10. Tout ce qu’il vous reste à faire désormais, c’est de convaincre vos collègues ou vos camarades de classe de vous rejoindre. Créez votre propre groupe d’entraînement et partagez ce moment tous ensemble. L’entraînement collectif forge l’esprit d’équipe.

Optimisez le temps dont vous disposez chaque jour. « Je suis trop occupé(e) » ne fait pas partie de notre vocabulaire. Si vous désirez réellement quelque chose, vous trouverez du temps pour le faire.

Auriez-vous d’autres conseils pour l’entraînement pendant la pause déjeuner ? Faites-nous en part. Rejoignez la discussion et laissez un commentaire ci-dessous. Ou partagez avec nous vos photos d’entraînement via les réseaux sociaux en utilisant #Freeletics #LunchTimeTraining.