L’histoire de Levent

levent header neu

Voici Levent. Pour ceux qui ne le connaissent pas et ne connaissent pas son histoire, en 2012, Levent et son groupe d’entraînement Freeletics de Munich ont réalisé des vidéos sur leur aventure sportive. Ils se sont filmés pendant leurs 15 premières semaines d’entraînement Freeletics. À la fin, ils ont constaté qu’ils tenaient quelque chose et en ont fait des films, qu’ils ont mis sur YouTube. Immédiatement, la vidéo de Levent est devenue très populaire. Aujourd’hui, plus de six millions de personnes ont vu sa vidéo et l’ont accompagné dans l’effort, la fatigue et finalement… le succès.

Si vous ne l’avez pas déjà vue, regardez-la ici.

Embedded content: https://player.vimeo.com/video/84377663

À présent, il est temps d’en savoir plus sur Levent. Découvrez ce qui motive cet ATHLÈTE vraiment LIBRE…

**Levent, des millions de personnes se sentent inspirées par votre vidéo. Qu’est-ce que cela vous fait? Quelles étaient vos intentions lorsque vous avez commencé?  **

“Je ne sais pas si tout cet engouement à propos de la vidéo est normal. Lorsque je l’ai faite, c’était tout d’abord pour m’amuser et pour garder une trace de nos progrès. Après les 15 semaines, moi et mes amis avons regardé nos vidéos. J’ai repensé à cette période, et je me suis dit “Cela pourrait aider de nombreuses personnes.” J’avais tellement apprécié mon aventure sportive et je me sentais mieux que jamais. Je voulais donc permettre à d’autres personnes de ressentir la même chose, je voulais vraiment motiver des personnes avec mon histoire.

J’ai mis tout mon cœur dans cette vidéo pour retranscrire la façon dont Freeletics a changé ma vie et je voulais que d’autres personnes puissent vivre la même chose. Cela me rend vraiment heureux et satisfait de savoir que tant de gens sont réellement inspirés par mon histoire. Mais je serais heureux même si une seule personne était inspirée, je veux juste que les gens comprennent que vous pouvez tout accomplir si vous y mettez tout votre cœur. Si vous avez un but, vous réussirez. Si ce gars peut le faire, vous pouvez le faire également.”

Il semble que vous avez été surpris de devenir une sorte de célébrité…

“Oui, au début, ça m’a vraiment semblé étrange. Lorsque je marchais dans les rues de Munich, je ne comprenais pas pourquoi les gens me dévisageaient. J’allais jusqu’à demander à mes amis si je n’avais pas quelque chose sur le visage. Les gens se présentaient à moi et commençaient à me parler. Mais on ne peut pas comparer avec les stars de cinéma bien sûr. Je ne me sens pas non plus différent de celui que j’étais avant mon entraînement. Je suis juste un mec normal. Je pense que c’est pour cela que les gens peuvent s’identifier à moi.”

Avez-vous d’autres histoires de ce genre?

“Un jour où j’étais dans les toilettes pour hommes d’un restaurant, un gars est venu me voir et m’a dit, “Hé, je te connais de quelque part.” J’ai pu déceler son accent londonien, donc il était peu probable qu’on se connaisse. Finalement, il m’a dit “Je te connais de Freeletics !” Je crois que c’était la première fois que quelqu’un venant de si loin est venu me saluer.

Une autre fois, je m’entraînais dans le parc de mon quartier. Je ne savais pas que des gens me regardaient jusqu’à ce que deux mecs de Sydney viennent m’aborder. Ils m’ont dit quelque chose comme “Hé, tu ne serais pas le mec de la vidéo Freeletics ?”

Honnêtement, je suis juste vraiment content de savoir que je permets à des gens de se bouger pour obtenir quelque chose. C’est une réaction en chaîne qui se produit. Ces gens sont les prochains qui inspireront d’autres personnes. Freeletics est un sport et non juste un programme de transformation physique. Si vous y mettez toute votre énergie, vous obtiendrez des résultats.”

De quoi vous parlent les gens lorsqu’ils vous abordent?

“La plupart d’entre eux me demandent si je continue à pratiquer Freeletics et si j’ai toujours l’apparence que j’avais à la fin de la vidéo. Les gens sont méfiants. Ils me demandent s’il ne s’agissait pas plutôt de 15 mois, au lieu de 15 semaines, mais je leur réponds que non. C’était bien 15 semaines. D’ailleurs, vous connaissez Arne ? C’est l’un des gars de notre premier groupe d’entraînement à Munich. Sa vidéo est sur YouTube également. Nous allions à l’école ensemble et nous nous entraînions ensemble, chaque jour. Au début, nous n’étions que cinq. Nous nous entraînons encore ensemble dès que nous le pouvons et c’est vraiment spécial, à cause de tout cet effort et des entraînements que nous avons vécus ensemble.”

Ok, vous avez mis le doigt dessus. Maintenant, vous devez le dire une bonne fois pour toutes : avez-vous encore la même apparence que dans la vidéo?

“Comme tout le monde, j’ai parfois une meilleure apparence maintenant, et parfois un peu moins. En général, je reste au même niveau. Je continue Freeletics et je crois que je le pratiquerai pendant très longtemps.”

Évidemment, vous pratiquez Freeletics. Mais vous mangez sainement, aussi. Décrivez votre alimentation quotidienne habituelle…

“Thé vert et fruit pour le petit-déjeuner, salade complète au déjeuner, fromage blanc à faible teneur en matières grasses, fruits et flocons d’avoine au goûter, entraînement Freeletics après le travail, dîner après mon entraînement.

Ma routine alimentaire est vraiment faible en glucides. Je mange souvent, mais en petites quantités. Juste peu de glucides et une alimentation saine. Les gens me demandent toujours si j’utilise des compléments alimentaires, des médicaments pour développer les muscles, etc. Mais je n’utilise aucun complément, pas même de protéines en poudre. En aucun cas des stéroïdes. Vous pouvez obtenir tous les macros et micros nutriments à partir d’une alimentation saine. Certaines personnes essayent toujours de trouver une méthode facile, mais chez Freeletics nous savons que la méthode la plus facile n’est pas la méthode la plus efficace.”

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous mettre à Freeletics? Quel a été votre premier entraînement? Comment vous êtes-vous senti?

“Tous ceux qui ont vu ma vidéo savent que j’étais plutôt en mauvaise forme dans ma jeunesse. Au bout d’un moment, j’en ai tout simplement eu marre. Je ne voulais plus voir la personne que je voyais dans le miroir. Ce n’était pas seulement à propos de l’apparence. Je me sentais mal dans ma peau aussi. Je devais changer quelque chose. Puis un ami m’a parlé de Freeletics. Mon premier entraînement fut une vieille version d’Artémis. Je n’ai pas pu bouger pendant les 4 jours qui ont suivi. Je suis littéralement resté couché dans mon lit. Heureusement, j’étais en vacances. À ce moment, j’ai réalisé que Freeletics pourrait m’aider à obtenir les résultats que j’attendais. Si c’était aussi dur, cela devait fonctionner.”

Décrivez le calendrier de votre entraînement. Combien de jours vous entraînez-vous dans la semaine? Sur quoi vous concentrez-vous? Votre musculature? La perte de poids? Ou les deux?

“Je m’entraîne typiquement de 4 à 6 jours par semaine. Je me concentre généralement sur les deux.”

L’entraînement d’un Athlète Libre se fait partout et à tout moment. Quand et où vous entraînez-vous?

“La plupart du temps, le soir après le travail. Je m’exerce dans différents endroits à Munich, où je vis. Je ne me suis jamais entraîné dans des endroits insolites comme sur le toit d’un bâtiment, je n’en ai pas besoin. Un entraînement est efficace même lorsque vous le faites dans votre chambre.Ce n’est pas l’endroit qui est important, mais les gens qui vous accompagnent. Je me souviens que lorsque Freeletics commençait à peine, un jour, 50 personnes sont venues à l’entraînement. C’était incroyable. Et maintenant, il y a tellement de groupes différents que ça ne nous surprend plus.”

Cela nous amène à la question de la communauté. La communauté Freeletics est vraiment très importante. Chacun sait bien sûr que vous faites partie de la communauté virtuelle. Mais qu’en est-il lorsque vous vous entraînez? Vous entraînez-vous mieux avec des amis ou tout seul?

“Parfois, je m’entraîne seul. Mais je m’entraîne mieux avec d’autres personnes. Ils me motivent et je les motive. Lorsque vous voulez arrêter, mais que vous voyez un Athlète Libre qui continue, vous continuez de plus belle ! Personne ne veut être le premier à faire une pause.

Lorsque je m’entraîne avec un groupe, j’essaye de trouver des gens que je ne connais pas et peut-être améliorer leur forme et mieux les connaître. Parfois, je veux juste m’entraîner avec des amis proches, ou tout seul. Cela dépend simplement des jours, vous voyez? Lorsque vous trouvez un groupe soudé de personnes qui sont à votre niveau, vous pouvez vraiment vous stimuler les uns les autres. Mais tout le monde est le bienvenu. C’est ce que j’adore à propos de ces groupes. Il y a toujours de la place pour plus de participants. J’aime particulièrement ce que l’on ressent après une séance d’entraînement, lorsque vous montrez votre respect aux autres en vous tapant dans la main, à la fois dans la vie réelle et virtuelle.”

On dirait que vous êtes vraiment dans une démarche d’inclusion…

“OUI ! C’est la chose la plus importante! Freeletics n’est pas seulement des inconnus qui s’entraînent ensemble. Nous sommes une grande famille et nous accueillons tout le monde. J’essaye toujours de pousser les gens à prendre contact avec d’autre gens qui leur apporteront quelque chose. Je veux que les gens se fassent de nouveaux amis. Les Athlètes Libres ne se moquent pas des nouveaux arrivants, parce que tout le monde a été nouveau à un moment. Je n’ai jamais vu un Athlète Libre insulter un autre Athlète Libre. Au lieu de cela, chacun accueille les nouveaux athlètes et tente de les aider. Peu importe votre âge, ou que vous soyez une femme ou un homme… Tous les types de sportif sont les bienvenus.

Freeletics est vraiment quelque chose de spécial. Je connais de nombreuses personnes qui sont devenues très bons amis en s’entraînant ensemble. C’est plus qu’un sport. C’est une plateforme qui permet de rassembler les gens qui pensent et se sentent de façon similaire. Laissez-moi vous raconter une histoire : je suis récemment allé à Vienne, en Autriche. J’ai dit au groupe Facebook Freeletics de Vienne que je venais, il y avait un groupe important là-bas. Ils étaient vraiment sympas et je n’ai même pas eu à payer une chambre d’hôtel. Quelqu’un m’a invité chez lui, il m’a fait découvrir la ville, et m’a présenté à d’autres Athlètes Libres. Freeletics est plus qu’un sport, c’est une grande famille.”

Avez-vous rencontré des difficultés lorsque vous avez commencé? Et les avez-vous dépassées?

“Bien sûr! Je les ai surmontées en me disant que je réussirais tout ce que j’entreprenais. Lorsque mon corps voulait abandonner, ma tête disait de continuer.”

Continuez-vous à rencontrer des difficultés?

“Tout le temps! Cela ne devient jamais plus facile. Vous devenez juste plus rapide et plus fort.”

Quel est votre workout préféré?

“Zeus et Métis Strength.”

Quel workout détestez-vous?

“Je ne sais pas pourquoi, mais je finis toujours par détester Dione. En particulier, les legs levers. Mais vous savez, le Coach le sait. Donc je les fais ! Si vous évitez les choses que vous n’arrivez pas, vous ne progresserez jamais. J’essaye de me dépasser au maximum à faire les choses où je suis le moins bon.”

Quel conseil donneriez-vous aux personnes qui commencent tout juste Freeletics? Donnez 3 erreurs classiques à éviter…

“Mettez-vous y sérieusement et vous obtiendrez des résultats. Je vous l’assure! Maintenant, concernant les erreurs…

  • En faire trop au début d’un entraînement
  • Oublier de réaliser les exercices correctement pour aller plus vite
  • Abandonner parce que vous pensez être trop faible : peu importe le temps que ça prend, ce qui est important,c’est de finir votre entraînement”

Et 3 choses que vous vous dites pour continuer?

  • “Je me rappelle ce que je vais ressentir lorsque j’aurais fini mon entraînement
  • L’abandon n’est pas une option – c’est comme un virus qui va se répandre dans les autres parties de votre vie
  • Je regarde souvent les autres athlètes autour de moi et m’invente un jeu. Je m’impose de finir les répétitions d’un exercice donné pendant un entraînement avant que les autres athlètes finissent les leurs.”

Quel est votre programme d’entraînement pour aujourd’hui?

“Dione… mais bon, #CoachKnows. 😉 “

Quel genre de changement inattendu a apporté Freeletics dans le reste de votre vie?

“Dès que vous savez que vous pouvez venir à bout de votre objectif Freeletics, vous comprenez que vous pouvez aussi atteindre tous les autres objectifs. Je suis une personne plus positive, qui croit vraiment à l’idée selon laquelle  “Si vous en rêvez, vous pouvez le faire.” Ma vie entière est tellement agréable aujourd’hui, je ne veux rien de plus. Freeletics m’a aidé à devenir satisfait de ma vie. Mais je veux toujours devenir un meilleur Athlète Libre!”

Peut-on vous contacter ou vous laisser des messages d’encouragement?

“Je reçois un grand nombre de messages, et malheureusement, je ne peux pas tous les traiter. Au début, je répondaisà tous, mais aujourd’hui, c’est impossible. Si je ne vous ai pas répondu, j’en suis désolé. Heiko est en fait l’une des personnes qui m’ont écrite à mes débuts et nous nous sommes entraînés ensemble. Il a fait une vidéo très impressionnante que j’ai également mise sur ma chaîne YouTube. Bravo à Heiko. Mais je veux que chacun sache que j’adorerais répondre à tout le monde, mais que je n’ai tout simplement pas le temps de le faire. Mais hé, je suis ce blog, donc si quelqu’un poste un commentaire, je le verrais sans doute.”

Levent est passé de personne moyenne à Athlète. C’est maintenant à votre tour. Repoussez vos limites. Inspirez la communauté Freeletics. Il n’y a pas de succès sans un travail acharné.

Levent entraînement