L’histoire de Mel

header13

Une fois que vous avez atteint vos objectifs, il est parfois difficile de s’y maintenir. Les aléas de la vie peuvent en effet interférer, mais le plus important est de ne pas abandonner pour la simple raison que vous avez régressé. Parfois, il vous faut trouver une solution nouvelle ou une approche différente à un problème. Mel en est le parfait exemple. Après avoir mis de côté son mode de vie sain et actif en raison du travail, elle a décidé de se faire à nouveau la promesse de redevenir celle qu’elle était avant. Par la même occasion, elle s’est éprise d’un sport qu’elle n’avait jamais vraiment beaucoup affectionné : la course à pied. Découvrez ici la toute première transformation avec Freeletics Running :

Embedded content: https://www.youtube.com/embed/WN3LbSNZn5Y

Tout a commencé lors de vacances avec mon copain. Quand je me suis regardée dans le miroir, j’ai été littéralement choquée. Mon corps était totalement difforme. Mon maillot de bain était tellement serré que j’avais honte de sortir de la chambre sans me couvrir. Même le fait d’aller nager était trop embarrassant, car je ne voulais pas que les gens puissent voir mon corps. Tout ce que l’on est censé apprécier lors des vacances en était devenu une véritable torture pour moi. À ce moment-là, j’ai réalisé que mon corps n’était plus MON corps. Je savais qu’il fallait que les choses changent, et je me suis donc fait la promesse de m’en occuper dès mon retour de vacances.

Mel's Story

Un an plus tôt, j’avais lancé mon propre business. Quiconque étant passé par là sait pertinemment que cela implique de travailler entre 12 et 16 heures par jour. Je n’avais pas du tout le temps de penser à la nutrition et à l’entraînement. Ce fut la raison principale de ma prise de poids. Jusqu’alors je m’étais maintenue en excellente forme. Pendant plusieurs années, j’avais joué au handball, couru et également pratiqué le Crossfit et la gymnastique. Mais quand le travail est devenu ma priorité, je me suis complètement laissée aller et j’ai pris plus de 13 kilos. Mais je n’en avais jamais véritablement pris conscience jusqu’à ces fameuses vacances.

Mel's Story

Mel's Story

Peu de temps après mon retour de vacances, on m’a donné la possibilité de faire partie du groupe test de la toute nouvelle appli Freeletics Running. J’ai su tout de suite que c’était la parfaite opportunité. L’équilibre entre mon travail et ma vie personnelle s’améliorait au point de me permettre de consacrer du temps pour l’entraînement et la préparation de mes propres repas équilibrés. Ça vaut la peine de préciser ici que la course à pied n’avait jamais fait partie de mes sports favoris. Mais je savais qu’après plusieurs années de Crossfit et d’entraînement musculaire, j’avais besoin de relever un nouveau défi si je voulais vraiment voir un changement se produire. De course à pied, il s’agirait donc.

Je suis parvenue à survivre au test de fitness, mais le premier workout m’a vraiment poussée à l’extrémité absolue de mes limites. Je n’arrivais pas à croire à quel point mon niveau de forme avait régressé en seulement un an. J’ai immédiatement songé à abandonner. Mais ma détermination était plus forte que toute forme de douleur. Donc, je me suis accrochée et j’ai continué. Je m’entraînais seule ou avec un petit groupe, et chacune des séances était un véritable défi. Certains jours, j’attendais la séance avec impatience. D’autres fois, je la redoutais et j’essayais de la repousser à plus tard par tous les moyens. Mais je savais qu’une fois mes chaussures de course enfilées et les cinq premières minutes accomplies, ça ne serait plus aussi pénible que je l’avais imaginé.

Mel's Story

Parvenir à trouver la motivation pour commencer a été – et demeure encore – la partie la plus difficile. Mais je pense toujours au sentiment que l’on éprouve après coup. C’est vraiment impressionnant ! Fierté, joie, soulagement et le fait de savoir que j’ai accompli un pas de plus en direction de mon objectif. C’est ce qui m’a permis de continuer jour après jour. Mais il y a eu des moments où j’ai perdu la motivation. Après les cinq premières semaines, je me suis sentie frustrée par le fait que mon corps n’avait pas beaucoup changé. Mais je n’ai pas cessé de me répéter qu’il fallait que je sois patiente et que je m’accroche.

Mel's Story

Et ensuite, d’un seul coup, il y a eu une évolution considérable. Mes vêtements devenaient plus amples, mes performances meilleures. Je parvenais à courir sur des distances qui me paraissaient impossibles à réaliser au début. À partir de ce moment-là, j’ai vraiment commencé à apprécier. L’entraînement par intervalles ne constituait plus une torture pour moi. Je commençais à me sentir vraiment bien dans ma peau et confiante avec mon apparence. Et les gens le remarquaient aussi. J’avais atteint le point de non-retour. Et j’en savourais chaque seconde.

Mel's Story

Je courais par tous les temps. Abandonner n’était même pas une option. Et à partir de la huitième semaine, les changements ont été incroyables. Ce fut de loin la meilleure source de motivation ! Vous pouvez me croire quand je vous dis que travailler dur porte ses fruits ! Après trois mois avec Freeletics Running, je peux dire avec certitude que ça marche ! Alors non, ce n’est pas facile, mais rien n’arrive jamais sans y mettre du sien. Et oui, en effet, ça vous pousse véritablement dans vos derniers retranchements – et même au-delà. Mais j’ai réalisé que seul le travail acharné permet d’obtenir ce qui en vaut vraiment la peine. J’ai désormais perdu neuf kilos et 2 tailles de pantalon. Mon nouveau corps sain et en pleine forme reflète ma qualité de vie. Et j’ai travaillé dur et avec acharnement pour le retrouver.

Mel's Story

Ces 3 mois n’ont pas seulement transformé mon corps, mais ils m’ont également permis de retrouver la force mentale dont j’ai besoin pour surmonter les obstacles et atteindre mes objectifs. Je n’aurais jamais imaginé que la course à pied me permettrait d’accomplir cela, mais ce fut le cas. Et c’est là quelque chose que je ne suis pas disposée à perdre une fois encore.

Mel's Story

Je souhaite véritablement que tout le monde s’accorde une chance d’accomplir ce que je suis moi-même parvenue à accomplir. C’est dur et épuisant, cela ne fait aucun doute. Mais le résultat en vaut vraiment la peine, à chaque fois.

Désormais, c’est votre tour. Enfilez vos chaussures de course et allez-y !