Apparence physique ou performances : Qu’est-ce qui importe le plus ?

ASHLEY Header 1

Poitrine et triceps, dos et biceps, buste, buste, buste, 5 minutes de travail des jambes (seulement si vos biceps sont trop douloureux) et éventuellement un peu de cardio ou d’entraînement HIT, voilà à quoi ressemble le programme d’entraînement type d’une personne souhaitant définir son corps. Ce genre de programme n’a ni objectif de performance, ni structure, ni stratégie, ni finalité. Mais est-ce vraiment ce en quoi consiste l’entraînement ? Votre apparence physique est-elle plus importante que vos sensations, vos performances et vos mouvements ? Voici notre réponse : non. Même si l’apparence physique joue un rôle important et est une bonne motivation pour se mettre au sport, elle ne devrait pas constituer votre objectif ultime. Nous avons mieux à vous proposer : devenir un(e) véritable athlète. Voici pourquoi il s’agit de la solution 2 en 1 sur laquelle vous devriez vraiment parier.

Pensez à la vision d’ensemble

Et si nous vous disions que les véritables athlètes, ceux qui représentent vos objectifs en matière de résultat, #BODYGOALS, ne se soucient quasiment pas de leur apparence physique ? Oui, c’est incroyable, mais vrai. Cela signifie que lorsque votre objectif est basé sur les performances, par exemple courir 10 km en moins d’une heure, courir un marathon, effectuer 10 Strict Pullups ou établir un nouveau PB avec étoile sur Aphrodite, les changements physiques sont inévitables. Toutefois, l’inverse ne fonctionne pas toujours. En effet, si vous vous entraînez dans le seul but d’obtenir des abdos d’acier ou de gros biceps, vous remarquerez certes un changement dans votre apparence physique après un certain temps, mais d’un point de vue fonctionnel, ces petits centimètres supplémentaires sur votre bras ou ces centimètres en moins sur votre ventre ne vous apporteront pas grand-chose de plus.

En parlant de « fonctionnel » : effectuer des exercices avec des mouvements fonctionnels aura un impact positif sur les performances d’un athlète dans le sport qu’il pratique, car les mouvements réalisés sont similaires. Eh oui, vous avez bien entendu : si vous n’effectuez que des exercices qui n’ont aucun lien entre eux, l’heure est venue de revoir votre stratégie et de modifier certaines choses.

Les athlètes suivent une méthode d’entraînement globale

Quelle que soit leur discipline, tous les athlètes ont une chose en commun : une méthode d’entraînement globale pour atteindre leurs performances maximales. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Ne vous focalisez pas sur une seule chose. Votre programme doit être varié et doit comprendre différents types de mouvements permettant d’améliorer mobilité, souplesse, force, endurance, mais aussi temps de réaction, équilibre, adaptabilité et kinesthésie. Voilà tous les éléments dont votre corps a besoin pour devenir un centre d’énergie fonctionnel et pour vous permettre de vous accomplir en tant qu’athlète. Il est intéressant de constater que pratiquer toutes ces disciplines régulièrement vous permettra également de tonifier votre corps et d’obtenir les changements physiques que vous pensiez uniquement possibles grâce à des exercices tels que les Biceps Curls ou les Crunches. Ce qui importe ici, c’est la régularité et la persévérance sur le long-terme. Votre objectif, qu’il soit axé sur l’esthétique ou les performances, n’est pas réalisable si vous n’êtes pas régulier(e).

Faites la connaissance d’Ashley, le kick-boxeur

« Petit, maigrelet et inoffensif » lorsqu’il était enfant, Ashley, combattant professionnel de MMA et Athlète Libre originaire d’Afrique du Sud, s’est aujourd’hui métamorphosé pour devenir la définition même d’un « athlète » ainsi qu’un champion du ring. Découvrez comment il combine différents types d’entraînements pour obtenir des performances maximales. Lisez son histoire, regardez sa vidéo et constatez par vous-même ce qu’il a accompli en voulant obtenir plus qu’un simple corps « bien défini ».