Entraînement et rhume des foins : Ce qu’il faut avoir à l’esprit

knowledge allergies 01

Quand il commence à faire plus chaud, beaucoup d’entre vous sont impatients de sortir s’entraîner à l’extérieur. Mais pour certains d’entre vous, le printemps est juste une torture. Avec la hausse des températures, arrivent les pollens, et avec eux l’impossibilité pour certains athlètes de s’entraîner sans être gêné. Si vous faites partie de cette catégorie, nous vous conseillons quelques choses de simple – afin que vous puissiez continuer à donner votre maximum !

Où et quand m’entrainer ?

Dans le cas où vous souffrez du rhume des foins ou d’asthme allergique, il est conseillé de vous entrainer à l’intérieur. Malgré tout si vous voulez vraiment sortir, par exemple pour aller courir, il faut éviter certaines choses: les lieux secs et poussiéreux, les émissions industrielles et celles des véhicules ainsi que les lieux de forte concentration et de production de votre allergène – par exemple les prés et les champs. De plus, la concentration de pollen est plus faible autour des arbres conifères qu’autour des arbres à feuilles caduques.

Aussi n’hésitez pas à vous informer sur la densité pollinique dans votre région. Chaque service météorologique en ligne fournit ce service. En ville, la densité pollinique est à son plus bas niveau en début de matinée, tandis qu’à la campagne, il est le plus bas dans la soirée. Toutefois, le meilleur moment pour vous faire de l’exercice est toujours juste après une bonne grosse averse car l’air est alors presque sans pollen.

Si la gêne devient trop importante ou que vous avez même des problèmes à respirer, arrêter immédiatement votre séance d’entraînement ! Ceux d’entre vous qui souffrent d’asthme chronique ou allergique doivent dans tous les cas consulter un médecin avant de commencer Freeletics.

Comment l’entraînement peut-il aider les personnes allergiques ?

Malgré tout, les personnes souffrant d’allergies parmi vous ont également raison d’envisager l’avenir parce que Freeletics peut aider à soulager vos symptômes ! Une allergie n’est rien d’autre qu’un dysfonctionnement du système immunitaire. Il considère certaines substances (qui sont en soi inoffensives) comme des agents pathogènes et réagit en conséquence à ces allergènes. Mais le sport peut aider la stabilisation du système immunitaire – en particulier l’exercice en plein air.

De plus, aussi bien l’entraînement que l’air frais – et en particulier en association – aident au fonctionnement du système respiratoire. Ainsi, il est conseillé de s’entraîner à l’extérieur en évitant la période des pollens, car cela ne peut vous aider qu’à vous sentir mieux au printemps et en été !