7 conseils pour une nuit de sommeil idéale

istock 66702029 xlarge header 720

Si vous avez déjà passé une nuit de sommeil agitée la veille d’un entraînement, vous savez à quel point cela affecte vos performances. Tout comme pour l’exercice physique et l’alimentation, vous avez besoin d’une quantité suffisante de sommeil, et celui-ci doit être réparateur. Mais bien sûr, avec le stress et les tensions de la vie quotidienne, c’est plus facile à dire qu’à faire. Suivez nos 7 conseils de base pour un sommeil paisible et profond.

Entraînez-vous pendant la journée

Bien sûr, le fait de pratiquer une activité physique va vous fatiguer… sauf avant d’aller vous coucher. Car, en effet, une séance d’exercice intense stimule votre cœur, votre cerveau et vos muscles : ce qui n’est pas vraiment l’objectif recherché lorsque vous essayez de trouver le sommeil. Essayez de vous entraîner le matin ou au moins 3 heures avant d’aller vous coucher pour passer une bonne nuit.

Mettez en place une routine

La routine est un facteur de réussite déterminant. Et cela s’applique également au sommeil. Pour éviter de dérégler votre horloge interne, fixez-vous une heure de coucher et de réveil, et respectez-les chaque jour. Vous pouvez en apprendre davantage sur la routine du sommeil dans le Centre de connaissance de Freeletics.

Prenez un repas léger et évitez la caféine

Tenter de s’endormir le ventre vide n’est pas chose facile. À l’inverse, essayer de s’endormir alors que vous êtes toujours en train de digérer un repas copieux est tout aussi difficile. Optez donc toujours pour un repas léger et abstenez-vous de consommer de la caféine le soir. Ses effets perdurent jusqu’à environ 6 heures avant de commencer à se dissiper.

Déconnectez-vous et créez une atmosphère propice au coucher

Le soir, regarder un écran lumineux peut dérégler votre horloge interne et empêcher votre cerveau de prendre conscience qu’il est l’heure de dormir. Déconnectez-vous et éteignez tous vos appareils électroniques au moins une demi-heure à une heure avant d’aller vous coucher. Choisissez aussi une lumière tamisée pour éclairer votre chambre. Vous verrez que vos paupières ne tarderont pas à devenir lourdes.

Détendez vos muscles et votre esprit

Vos muscles doivent être aussi détendus que votre esprit pour que vous puissiez vous endormir. Plongez-vous dans un bain chaud avant d’aller vous coucher et permettez à vos muscles de se relâcher. Pour vous relaxer mentalement, essayez la méditation. Il est prouvé que cette pratique aide à se détendre mais aussi à accroître la concentration et la productivité. Concentrez-vous sur l’instant présent, inspirez, expirez. Vous pourriez peut-être même sombrer au beau milieu de votre séance de méditation.

Maintenez fraîche la température de votre chambre

En raison de l’activité physique intense qu’ils pratiquent, les athlètes ont souvent chaud durant leur sommeil. Néanmoins, la température de votre corps doit baisser afin que ce dernier déclenche le mécanisme d’endormissement. Maintenir la température de votre chambre entre 16°C et 20°C favorisera donc votre sommeil.

Rangez votre chambre et aérez-la

Le désordre est source de stress. Rangez donc cette pile de vêtements sales, faites votre lit et ouvrez les fenêtres quelques minutes. En rangeant votre chambre, vous éclaircirez automatiquement votre esprit. Vous vous sentirez plus calme et prêt(e) à aller vous coucher.

Cela peut sembler contradictoire, mais dormir demande un certain effort. Prenez-en conscience et commencez à profiter d’un sommeil réparateur en un rien de temps.