6 faits choquants à propos de la « Junk Food »

2Header junk food 2

Cependant, aussi peu saine qu’elle soit, elle est de ces tentations auxquelles il est si difficile de résister. Mais si vous souhaitez réellement vous tenir à une hygiène de vie saine et athlétique, il n’y a dès lors absolument aucune excuse de manger de la Junk Food. Point. Vous avez la force de dire non. Car vos objectifs sont bien trop importants pour vous, pour que vous succombiez à des tentations passagères. Pour vous aider à en prendre conscience, ces six faits choquants sur la Junk Food vous feront réfléchir à deux fois avant de succomber à la tentation.

Ne laissez pas la salade d’un kebab vous leurrer.

Manger ne serait-ce qu’un kebab, revient à consommer presque deux fois la quantité de graisse journalière recommandée pour une femme, et un peu plus que celle recommandé pour un homme.

Le Milkshake à la fraise d’une chaîne de fast-food contient plus de 50 produits chimiques différents.

Faites-en plutôt un vous-même chez vous, avec seulement 2 ingrédients… Des fraises et du lait.

donut

Un simple donut équivaut à votre quantité de graisse journalière autorisée.

Et soyons francs : Personne ne mange qu’un seul donut.

La prochaine fois que vous allez chez McDonalds, Souvenez-vous que le TBHQ (E319) est un ingrédient à base d’essence, similaire à des liquides plus légers, utilisés comme conservateurs dans les frites McDonalds en France.

Il a été relié à l’asthme, à des problèmes de peau et certaines études parlent même du cancer. Plus aussi appétissant, pas vrai ?

zucker

Une simple canette de Coca-Cola contient 10 cuillères à café de sucre.

Si vous buvez un Coca chaque jour pendant un mois, cela équivaut à presque un paquet de sucre. Ce sucre est non seulement mauvais pour vos dents, mais votre corps le transforme en graisse peu de temps après l’avoir consommé.

De surcroît, le Coca peut être comme un nettoyant multi-surface du fait de sa forte concentration en acide citrique.

Pouvez-vous imaginer ce qu’il peut faire dans votre corps ?

Souvenez-vous de ces faits, car les chiffres ne mentent pas. Posez vous cette question : « Vais-je éprouver 2 minutes de plaisir pendant ou après avoir mangé de la Junk Food ? ». La réponse est peut-être. Et « Est-ce qu’elles vaudront tout le travail et les progrès que vous avez déjà accompli ? » Non. Clairement. Résister à la tentation peut paraître difficile, mais ça en vaut la peine. Vous serez récompensé par le corps et l’hygiène de vie pour laquelle vous avez travaillé.

Vous pouvez trouver de saines alternatives à la Junk Food dans le Coach Nutrition de Freeletics.