Votre esprit vous empêche-il de réussir ? Il est temps d’y remédier !

Header Copy

Notre esprit nous permet d’accomplir beaucoup. Mais parfois il ne nous aide pas beaucoup. Il peut parfois se présenter comme un obstacle entre nous et les incroyables opportunités que nous offre la vie. Par défaut, nous cherchons tous un certain confort. Nous avons naturellement peur de l’inconnu, du changement, de sortir de notre zone de confort. Alors notre esprit utilise des prétextes pour essayer de nous arrêter à nous dépasser. Ces prétextes sont aussi appelés « excuses ». Et les excuses ne devraient pas être tolérées.

Benjamin Franklin a dit :

« Celui qui trouve facilement des excuses est rarement bon à quoi que ce soit d’autre ».

Vous avez le choix. Celui d’être la personne douée pour se trouver des excuses, ou celle douée pour faire quelque-chose qui compte vraiment.

Bien sûr, il n’est pas toujours facile de se rendre compte que votre esprit vous forme des prétextes. Voici quelques exemples d’excuses fréquentes à éviter :

« Je ne peux pas le faire »

En général, cela signifie qu’on a peur. Votre esprit essaie de vous dire que quelque-chose de mal va se produire. Sérieusement, que peut-il bien arriver de pire ? La défaite? Il ne s’agit que d’un tremplin. Ce n’est jamais une fin en soi, tant que vous vous relevez et que vous avancez, la défaite n’est jamais vraiment là. La meilleure façon d’interpeler votre esprit lorsqu’il essaie de vous faire croire ça, c’est de penser à toutes les personnes qui ont réussi. S’ils peuvent le faire, vous le pouvez aussi.

« Profite de la vie telle qu’elle est »

Si vous êtes sûr à 100 % que vous appréciez la vie telle qu’elle est, tout va bien ! Mais, si vous vous regardez parfois dans le miroir et vous vous dîtes que vous pouvez en faire plus, il ne s’agit que d’un prétexte de plus. Vous pouvez apprécier la vie, même en sortant de votre zone de confort. Vous apprécierez toujours les weekends, même en ne les passant pas au lit. Certaines choses peuvent être fun, même si elles sont difficiles ou nouvelles pour vous. Comment savoir que vous n’apprécierez pas plus encore plus votre vie une fois avoir changé ? Vous ne le saurez pas à moins d’essayer. Et il y a de grandes chances que vous aimiez votre nouveau vous.

« Juste une fois »

Succombez juste une fois et votre esprit s’en souviendra. Bien sûr, cette excuse peut passer de temps en temps. Malheureusement, cela n’arrive que rarement. Votre esprit teste votre capacité à dire « non ». Dès lors qu’il sait que vous êtes prêt à abandonner, il essaiera de vous faire succomber à chaque fois. Surtout au début, lorsque votre volonté n’est pas à 100 %. En attendant d’avoir une volonté à toute épreuve, répondez toujours par un « non » franc lorsqu’il vous invite à manquer un entraînement « juste une fois », à rester au lit une heure de plus « juste une fois » ou à remettre ce dossier au lendemain « juste une fois ». Ce n’est jamais « juste une fois » et ça ne vaut jamais le coup.

Un jour, vous vous rendrez peut-être compte que ce sont les excuses qui vous freine. Si vous vous en rendez compte maintenant, vous aurez le temps de changer de vie. Si vous vous en rendez compte trop tard, vous raterez peut-être cette occasion. Et la seule chose qui restera sera vos excuses. Vous avez le pouvoir de prendre le contrôle de votre vie. Faites-le.

Freeletics Coach

Quels prétextes votre esprit essaie-t-il de vous faire croire ? Comment avez-vous réussi à abandonner vos mauvaises habitudes ? Nous voulons connaître votre avis. Votre histoire. Laissez nous un commentaire