Témoignage Freeletics: Histoire de Freddy

quote freddy

Mais c’est un mensonge. Vous êtes toujours aux commandes de votre santé. La seule question est: que choisirez-vous d’en faire? Faire du sport vous aide à rester en bonne santé mentale, à dormir mieux, à être plus heureux et à réussir professionnellement parce que vous êtes plus actif et avez davantage confiance en vous. Freddy a arrêté le sport lorsqu’il a commencé sa carrière dans le management. Il a laissé sa santé se détériorer pendant presque 10 ans. Puis, il a pris la décision de changer. Voici son histoire.

Je m’appelle Freddy. J’ai 32 ans et je vis à Nantes, en France. Quand j’étais adolescent, je faisais beaucoup d’athlétisme. J’ai même été sélectionné plusieurs fois pour participer auxchampionnats nationaux de 100 mètres et de saut en longueur. Je suis resté plutôt athlétique jusqu’en 2004, lorsque j’ai commencé à travailler comme manager dans l’industrie automobile. Malheureusement, ma carrière professionnelle a mis fin à mes entraînements sportifs. J’ai tout arrêté pour me consacrer à mon travail. Pendant 9 ans, j’ai laissé ma santé se détériorer. Je me sentais continuellement stressé, et je ne faisais plus attention à mon alimentation. Au bout du compte, j’ai pris plus de 20 kg.

J’étais pris dans un cercle vicieux. Mon mode de vie sédentaire me faisait me sentir tout le temps fatigué et j’étais en surpoids. J’ai même perdu l’estime de moi-même. A la fin, je ne pouvais plus supporter de me voir dans le miroir. Je détestais me sentir dans cet état de léthargie et j’ai alors refusé de continuer à négliger ma santé. J’ai donc pris la meilleure décision de ma vie. J’ai choisi de me reprendre en main et de devenir responsable de ma santé.

Le 1er janvier 2013, alors que je pesais 103 kg, j’ai commencé à courir. Je courais lentement au début, et uniquement des courtes distances, et c’était tout de même très difficile. Mon objectif était de participer au marathonde Nantes 2014. Malheureusement, j’ai dû arrêter de courir à cause d’une douleur aiguë aux genoux du fait de mon poids. C’est alors que j’ai rejoint un club de sport. J’y ai perdu à peu près 15 kg. Puis un jour, par hasard, je suis tombé sur la vidéo de Levent sur YouTube. Ce fut un vrai choc! Pour la première fois, je découvrais un programme d’entraînement qui ne nécessitait rien d’autre que ma force de volonté: aucun équipement (hormis une barre de traction). Pas de frais d’abonnement à une salle de sport. Et un concept axé uniquement sur le poids du corps qui m’a intéressé dès le début.

J’ai résilié mon abonnement à la salle de sport et commencé à la maison avec les workouts IRIS puis APHRODITE. Les premières séances étaient très exigeantes physiquement, mais pour la première fois, j’ai apprécié ce sentiment de contrôle, de bien-être et de satisfaction personnelle que je n’avais jamais ressenti à la salle de sport. C’était un véritable encouragement pour moi. J’ai rapidement perdu du poids, vu mon corps se dessiner, et progressivement, j’ai pu sentir que les douleurs musculaires (si habituelles au début) disparaissaient à mesure que j’améliorais mon endurance. Mon objectif de courir le marathon était toujours présent.

Me voir progresser a été une source supplémentaire de motivation lors des moments les plus difficiles (et il y a évidemment eu des moments difficiles). Lorsque je commençais à perdre le moral, ou lorsque la fatigue était un peu trop forte, la phrase “N’ABANDONNE JAMAIS!” résonnait dans ma tête. Voir les transformations de mon corps m’a rendu plus fort à la fois physiquement et mentalement. Je prouvais quotidiennement que j’étais capable de contrôler ma santé. De semaine en semaine, j’ai continué à améliorer mes PBs. Finalement, le 27 avril 2014, j’ai atteint mon objectif: j’ai couru le marathon de Nantes en 4 heures et 31 minutes.

Aujourd’hui, je continue mon entraînement Freeletics. Je ne peux pas m’imaginer arrêter. Freeletics est devenu un mode de vie pour moi et fait partie intégrante de ma routine quotidienne. Si je pouvais donner un conseil aux personnes qui commencent tout juste, ce serait celui-là: n’oubliez jamais ce qui vous a poussé à commencer l’entraînement au tout début. C’est une excellente raison de ne jamais abandonner. Souvenez-vous de votre motivation lors des moments difficiles et à chaque fois que vous doutez. Oui, cela va faire mal! Mais vous pourrez constater des résultats incroyables, à la fois physiquement et mentalement. La seule limite, c’est vous.

results freeletics freddy

Des personnes continuent à croire que Freeletics n’est qu’un programme de transformation physique. C’est faux. Freeletics est un sport. N’abandonnez jamais! Tenez-vous à votre décision. Vous serez récompensé, si vous êtes prêt à transpirer.

Prenez le contrôle de votre vie. Engagez-vous. Obtenez votre Training Coach et découvrez une meilleure forme de vous. Pour les débutants comme pour les pros, le Training Coach s’adaptera à vous. 100% individualisé pour booster vos performances. Get the coach!

Témoignage Freeletics Freddy