Qu’est-ce que le temps et comment s’en procurer davantage ?

Time

Et si nous vous disions que le temps n’existe pas ? Vous sentiriez-vous moins stressé(e) ? Moins sous pression ? Pensez-vous que vous accompliriez plus de choses dans la vie ? Ou alors moins ? Tout dépend de notre perception du temps et de la façon dont nous choisissons de l’utiliser. Vous êtes perdu(e) ? Dans ce cas, tirons les choses au clair et découvrons ce qui se cache réellement derrière le concept de « temps », monnaie d’échange de la vie.

Le fruit du cerveau humain

Pour commencer, le temps n’existe pas. En effet, il n’a rien de naturel, c’est une invention purement humaine. Selon Einstein, le temps et l’espace sont interdépendants. Par conséquent, le temps est en réalité une succession infinie de mouvements et de changements… Cela paraît bien compliqué, n’est-ce pas ? C’est pourquoi l’homme a créé ce que l’on appelle le passé, le présent et le futur. Nous leur avons donné un nom et une définition pour les rendre plus concrets à nos yeux. Ils nous permettent de nous projeter : nous avons besoin du présent pour savoir qui nous sommes, du passé pour savoir d’où nous venons et du futur pour savoir où nous allons. Ensuite, le temps a été divisé en heures, minutes et secondes… des unités de mesure qui nous permettent de nous organiser. Alors, finalement, le temps n’est qu’une conception humaine basée sur notre perception.

Le paradoxe du temps

Avez-vous déjà entendu l’expression « le temps file à toute allure » ? Ou peut-être avez-vous vous-même l’impression que les jours, les semaines, les mois et même les années passent de plus en plus vite ? Eh bien, ce n’est pas le temps qui accélère ou ralentit, c’est la perception que l’on en a qui change. Notre perception est double : d’un côté, il y a la façon dont nous percevons le moment à l’instant présent. Par exemple, lors d’une activité à la fois nouvelle et intéressante, telle que des vacances dans un pays que nous n’avons encore jamais visité, le temps passe très rapidement. Cependant, lors d’activités familières et inintéressantes, comme par exemple une réunion à laquelle nous avons participé un millier de fois auparavant, le temps s’écoule lentement et chaque minute semble durer une éternité. Mais d’un autre côté, lorsque nous nous remémorons ces mêmes moments, la perception que nous en avons est complètement différente. En y repensant dans le présent, nous avons l’impression que nos deux semaines de vacances ont duré un mois et la réunion ennuyeuse pas plus d’une minute.

En fait, lorsque nous sommes concentrés sur une nouvelle tâche ou une nouvelle expérience, notre cerveau enregistre tout ce qu’il peut afin de nous donner une compréhension approfondie de ce qu’il se passe. Par conséquent, dans notre mémoire, ces moments-là durent une éternité. Si, en revanche, rien de nouveau ne se produit, notre cerveau ne s’embarrasse pas des détails et n’enregistre quasiment rien. C’est pourquoi lorsque nous repensons à cette réunion d’une heure, nous avons l’impression qu’elle n’a duré qu’une minute.

Le temps vous appartient

Tout est donc une question de perception personnelle. Et dès lors que vous en connaissez le fonctionnement, vous pouvez l’influencer. Oui, vous pouvez maîtriser le temps dont vous disposez.

En voulez-vous davantage ? En avez-vous besoin de plus ? C’est tout à fait possible de se procurer plus de temps. Pour cela, offrez simplement de la nouveauté à votre cerveau. Empruntez de nouveaux chemins, effectuez de nouvelles activités, apprenez de nouvelles compétences, partez à l’aventure, voyagez plus souvent… ce faisant, lorsque vous regarderez en arrière, vous aurez l’impression d’avoir profité pleinement de chaque instant de votre vie.