Qu’est-ce que le stress et quels en sont les différents types ?

Header 1

Dans la vie, nous nous heurtons à diverses situations qui constituent pour nous une source de stress au quotidien. En raison de la pression du temps et des exigences de performance accrue, les gens ont tendance à se sentir encore plus stressés par une situation qu’ils ne le devraient vraiment. Mais le stress n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Apprenez-en donc plus au sujet du terme “stress” et de ses différents types.

Qu'est-ce que le stress ?

En psychologie, le stress se définit comme une réponse à un événement particulier, avec pour objectif d’être prêt à faire face à une situation difficile en mobilisant force, concentration, endurance et vigilance accrue. Le corps réagit à une situation spécifique se produisant autour de lui en libérant des substances chimiques dans le sang. Alors que beaucoup de personnes pensent que le terme “stress” décrit une situation négative, les substances chimiques libérées peuvent aussi vous procurer de l’énergie et de la force. En réalité, il existe deux types distincts de stress : le stress positif ou “eustress” et le stress négatif ou “distress”.

Qu'est-ce que l'eustress ?

L’eustress est le bon type de stress qui agit comme une source de motivation. Il vous rend enthousiaste à l’égard du défi qui vous attend et vous incite à le surmonter. En se sentant gonflé à bloc, votre organisme libérera davantage d’endorphines qui vous feront vous sentir plus énergique et d’humeur plus joviale.

Qu'est-ce que le distress ?

Lorsque le stress devient insurmontable, il est alors considéré comme étant un mauvais type de stress, aussi connu sous le terme anglais de distress. Les défis ne semblent alors plus du tout réjouissants et paraissent même interminables. Lutter continuellement sous un niveau de stress démesuré peut épuiser vos ressources d’énergie et de motivation, et provoquer une augmentation de votre pression artérielle, une accélération de votre respiration et un état de tension généralisé.

Ça peut paraître plus facile à dire qu’à faire, mais lorsque vous êtes confronté(e) à un défi ardu, qui vous effraie et pour lequel vous savez qu’une somme importante de travail est requise, essayez de ne pas trop stresser. Plutôt que de paniquer, fermez les yeux, respirez profondément et acceptez-le. En fait, un peu de stress ou le bon type de stress peut même vous aider à rester motivé(e) et à faire face à ce défi. Encouragez-vous en pensant à tout ce que vous gagnerez en le surmontant et transformez votre distress en eustress.