Ne vous laissez pas avoir par la mise en scène des supermarchés

Header 9

« Je n’ai besoin que de quelques petites choses »

C’est ce que vous vous êtes dit avant d’entrer dans le supermarché. Alors, comment se fait-il que ces « petites choses » se transforment à chaque fois en un panier, ou même un chariot ? Beaucoup l’ignorent, mais les supermarchés ne laissent rien au hasard. De l’éclairage à la musique, en passant par le placement des produits, tout est soigneusement étudié pour vous encourager à acheter davantage.

Dans cet article, nous allons vous révéler les techniques qui se cachent derrière l’agencement des produits de supermarché pour éviter que vous ne repartiez le portefeuille vide et que vous soyez pris(e) de remords la prochaine fois que vous ferez vos courses.

L’entrée

Avant même de pénétrer dans le supermarché, les couleurs vives des fruits et légumes frais attirent votre regard et vous procurent une sensation de bien-être. À ce moment-là, vous vous dites déjà que ces courses seront des plus agréables. Ensuite, vous atteignez le rayon boulangerie où l’odeur des produits tout juste sortis du four vient vous chatouiller le nez et vous mettre l’eau à la bouche. À partir de là, vous n’achetez plus avec votre tête, mais avec votre ventre. Certains supermarchés aiment également mettre le café et le thé à l’entrée. Réfléchissez-y un instant : il n’y a rien de plus accueillant que l’odeur du café fraîchement moulu et du pain chaud. Tout à coup, vous vous sentez beaucoup plus affamé(e) que 5 minutes auparavant.

Le centre du supermarché : un endroit magique

Arrive ensuite une autre méthode astucieuse : combiner certains articles. À peine avez-vous mis les sachets de thé dans votre panier que vos yeux se posent sur les gâteaux situés juste à côté et qui accompagneraient parfaitement une tasse de thé. C’est une sacrée coïncidence, n’est-ce pas ? Ne soyez pas dupe. Évidemment que ce n’en est pas une. Ici aussi, vous tombez dans un piège : les produits complémentaires sont généralement placés les uns à côté des autres pour vous rendre la vie encore plus difficile.

Prochain arrêt : les produits laitiers. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les produits du quotidien, tels que le lait et le beurre, ne sont jamais placés à l’entrée du magasin ? Réfléchissez-y à nouveau : si tous les produits que vous êtes venu(e) chercher se trouvaient à l’entrée du magasin, il est probable que vous les achèteriez et repartiriez sans avoir parcouru le reste des rayons et sans vous être laissé(e) tenter par les délicieuses odeurs ou par des achats dont vous « pensez avoir besoin ». Les produits du quotidien sont donc situés vers le centre du supermarché pour vous obliger à passer au préalable devant de nombreux autres, auxquels vous pourriez bien succomber.

Juste avant la caisse

Et lorsque vous pensiez que tout était terminé, vous vous retrouvez face au plus grand défi de tous : les achats impulsifs. Ici, même le consommateur doté de la plus grande force de volonté doit lutter pour résister. En faisant la queue à la caisse, vous êtes cerné(e) par les petites tentations, telles que les chewing-gums, les magazines et les bonbons à la menthe. Et lorsque vous ouvrez votre portefeuille pour payer, vous sortez également votre carte de fidélité pour obtenir quelques points et coupons bonus. Après tout, c’est la raison pour laquelle les supermarchés proposent des cartes de fidélité, n’est-ce pas ? En réalité, les supermarchés vous donnent ces cartes non seulement parce qu’ils souhaitent que vous reveniez, mais aussi pour connaître vos habitudes d’achats afin de vous envoyer des publicités ciblées pour des produits que vous seriez susceptible d’acheter.

Notre conseil ? Restez vieux jeu et emportez votre liste de courses manuscrite au supermarché ou utilisez celle proposée par le Coach Nutrition de Freeletics. Cela vous fera économiser du temps et de l’argent, et vous n’achèterez aucun produit inutile. Connaître les techniques de vente des supermarchés vous aidera à voir les choses différemment et à rester fidèle à votre mode de vie sain.