L’importance de la force

P9500166

La musculation n’est pas un phénomène nouveau. Dans l’antiquité, les Grecs pratiquaient la musculation en utilisant des pierres, des rondins et le poids de leur propre corps. Pendant plusieurs siècles, de lourdes massues, des clubbells, et des poids en pierre brute ont également été utilisés par les lutteurs du sous-continent indien pour développer leur force. Les islandais, pour leur part, ont été longtemps réputés pour leurs tours de force. Il y a 1000 ans, le Viking Orm Storulfsson a ainsi transporté un rondin de 640 kg (le mât d’un navire) sur son dos en parvenant à faire 3 pas. La force a toujours joué un rôle important en matière de sports et de culture physique.

L’interface de la compétence athlétique

On fait référence à la force comme étant une capacité motrice biologique essentielle. La force influence en effet directement de nombreuses compétences, ou bien en constitue un élément essentiel. L’endurance, la vitesse, la puissance, le changement de direction, et l’économie de mouvement sont des compétences sur lesquelles la force peut influer. En augmentant simplement la force musculaire, d’autres compétences telles que celles mentionnées peuvent s’en trouver améliorées. La musculation a la capacité de renforcer les performances physiques et d’avoir une influence sur d’autres compétences physiques en raison des changements neuraux et structurels qui s’opèrent en réponse à une pratique régulière de la musculation.

La dimension neurale de la force

La musculation peut dynamiser les impulsions neurales, entraînant ainsi des gains de performance liés à l’augmentation du taux de développement de la force, aussi désigné sous le terme d’explosivité (ou « RFD » pour Rate of Force Development, en anglais). L’explosivité fait référence à la vitesse à laquelle la force musculaire peut être produite. La quantité de force générée dans la phase initiale de contraction d’un muscle peut ainsi avoir un impact majeur sur le niveau de performance. Par exemple, au cours d’un 100 mètres, les sprinteurs d’élite à pleine vitesse passent moins de temps en contact avec le sol lors de chaque foulée que les sprinteurs ordinaires. Et néanmoins, les coureurs d’élite sont plus puissants et produisent des forces de réaction avec le sol plus importantes au cours de chacune de leurs foulées. L’explosivité élevée des coureurs d’élite leur permet de générer une quantité importante de force en un court laps de temps, les aidant ainsi à se propulser rapidement vers l’avant. C’est en partie la raison pour laquelle ils sont si rapides. La musculation permet d’améliorer à la fois les impulsions neurales et l’explosivité.

Les changements structurels – bien plus que la croissance musculaire

L’une des adaptations structurelles bien connues de la musculation est l’hypertrophie musculaire (à savoir la prise de muscle). Néanmoins, les changements structurels ne se limitent pas aux muscles. Les os et les tendons (voire même les ligaments) peuvent tous faire l’objet de modifications structurelles en réponse à la pratique de la musculation. Les os peuvent notamment bénéficier d’un effet de restauration et devenir plus forts et plus épais. De même, la musculation incite les tendons à se renforcer et à s’épaissir, mais elle en favorise également la rigidité. Une rigidité accrue des tendons peut ainsi permettre un gain de performance lié à une économie d’énergie lors de la contraction et à une augmentation de la vitesse à laquelle la force est transmise du muscle à l’os.

Des performances améliorées grâce à la force

Les changements qui se produisent en réponse à la pratique de la musculation peuvent aider à améliorer les performances physiques en permettant à l’athlète non seulement de générer plus de force plus rapidement, mais aussi d’être en mesure de supporter un niveau de force plus intense. Si vous prenez l’exemple des sprinteurs d’élite : il leur faut être capables de produire de la force rapidement tout en ayant des os, des tendons et des ligaments suffisamment robustes pour supporter l’intensité de la force générée par leurs propres muscles. Il leur faut également supporter l’impact de la force de réaction avec le sol, qui peut représenter 4 fois le poids du corps, voire même plus, lors de chaque foulée.

La musculation permet d’améliorer les performances physiques grâce à une augmentation de l’explosivité et à des changements structurels qui permettent au corps de produire et de supporter un niveau de force plus élevé. À juste titre, la force est considérée comme une capacité motrice biologique essentielle, et la musculation devrait faire partie intégrante de tout programme visant l’amélioration des performances physiques. Freeletics Gym reconnaît l’importance de la force. Et les combinés de force ont été spécifiquement conçus afin d’optimiser vos gains en force et vous rendre ainsi plus fort(e).