Obtenir votre Coach

Entraînez-vous en fonction de votre morphologie

Working out for your body type header copy

Que vous souhaitiez perdre du poids, tonifier votre corps ou gagner en masse musculaire, connaître et comprendre votre morphologie peut réellement vous aider à atteindre vos objectifs de santé et de forme physique.

Nous sommes tous physiquement différents et aucun corps ne réagit de la même façon aux régimes alimentaires et à l’exercice physique. Cependant, connaître votre morphologie peut vous aider à comprendre certaines prédispositions de votre corps. N’oubliez pas : quand on veut, on peut. Alors ne voyez pas votre morphologie comme une limite, adaptez simplement votre programme d’entraînement et votre alimentation afin d’être sûr(e) d’obtenir les résultats escomptés. David Wiener, expert de l’entraînement et spécialiste en nutrition, vous donne un aperçu des différentes morphologies existantes et vous explique comment optimiser votre mode de vie en fonction de la vôtre.

Selon la science du sport, il existe trois types de morphologies différentes :

N°1 : ectomorphe

Couramment décrits comme maigres ou naturellement minces, les ectomorphes sont souvent également qualifiés de « skinny-fat », c’est-à-dire des personnes maigres, mais avec une grande quantité de graisse viscérale. Invisible, cette dernière enveloppe les organes internes. Les personnes ayant cette morphologie peuvent généralement manger tout ce qu’elles veulent sans vraiment prendre de poids, mais elles ont des difficultés à développer leur masse musculaire.

N°2 : mésomorphe

Les mésomorphes ont une constitution physique plus musclée et plus athlétique. Grâce à leur métabolisme élevé et à leurs cellules musculaires très réactives, ils peuvent habituellement manger en grande quantité sans pour autant stocker de graisse corporelle.

N°3 : endomorphe

Les endomorphes ont tendance à être en surpoids dès leur plus jeune âge. Ils ne tolèrent pas très bien les glucides et sont enclins à prendre du poids rapidement, notamment dans la zone située autour de l’estomac. De ce fait, ils ont souvent plus de difficultés à perdre du poids.

En fonction de votre morphologie de base, voici quelques conseils à suivre en matière d’entraînement :

Si vous êtes ectomorphe

Les ectomorphes sont peut-être maigres, mais leur pourcentage de graisse corporelle est élevé et ils n’ont pas suffisamment de masse maigre (muscle). Si c’est votre cas, concentrez-vous sur l’augmentation de votre masse musculaire, en privilégiant l’entraînement au poids du corps. Concernant l’alimentation, optez pour des en-cas et des repas composés d’aliments riches en nutriments et en calories, tels que les noix, les graines de tournesol, les fruits séchés et les légumes féculents.

Si vous êtes mésomorphe

Les mésomorphes sont très réceptifs aux programmes d’entraînement équilibrés, qui comprennent aussi bien du cardio que de la musculation. Si c’est votre cas, alors les séances intensives comportant des exercices pliométriques, au poids du corps et de musculation aux poids libres vous aideront à développer votre masse musculaire et à brûler des graisses. Comparé aux autres morphologies, il est probable que vous observiez des résultats assez rapidement, et ce, quel que soit le programme d’entraînement adopté.

Si vous êtes endomorphe

En plus de surveiller leurs apports en glucides et en graisses, les endomorphes devraient, dans l’idéal, suivre un programme d’entraînement associant des séances de cardio intensives et des séances de musculation aux poids libres modérées afin d’obtenir un maximum de résultats. Si vous êtes endomorphe, évitez les régimes draconiens, car cela ne fera que ralentir davantage votre métabolisme déjà très lent et incitera votre corps à s’accrocher encore plus à ses réserves de graisses. Pour qu’un endomorphe obtienne le corps de ses rêves, il doit respecter scrupuleusement son régime alimentaire et son programme d’entraînement. L’alimentation la plus adaptée aux endomorphes s’avère être habituellement un régime faible en glucides, car nombre d’entre eux sont sensibles à ce macronutriment. Évitez donc la malbouffe et trouvez un moyen d’adopter ces changements en les intégrant à un mode de vie durable qui vous convient.

Récapitulons

À chaque morphologie son type d’entraînement et son alimentation spécifique. Trouver ce qui vous correspond le mieux est une étape importante du parcours menant vers la réalisation de vos objectifs. Toutefois, il y a une chose qui est universelle et vaut pour tous les types de morphologie : il est essentiel de conserver un mode de vie sain et actif, que ce soit en matière d’entraînement ou d’alimentation. Même s’il peut y avoir quelques variations selon la catégorie à laquelle vous appartenez, la meilleure chose que vous puissiez faire pour votre corps, c’est de manger sainement et de vous entraîner régulièrement. Pour bénéficier de programmes d’entraînement et de repas sur-mesure, téléchargez dès maintenant les applis Freeletics d’Entraînement et de Nutrition.