Obtenir votre Coach

10 conseils pour vous motiver à courir

Header Motivation

La vie serait tellement plus simple si nous étions toujours motivés à entreprendre les changements qui rendraient nos vies meilleures. Le seul problème, c’est qu’en général, plus le changement est bon, plus l’effort requis pour le mener réellement à bien est conséquent. Il en va de même pour Freeletics Running. Courir est bien plus difficile qu’attendre et ne rien faire, mais les récompenses sont tellement plus grandes. Néanmoins, une fois que vous avez commencé, il peut être difficile de rester motivé(e) lorsque que la détermination vous a quitté(e). Nous avons donc regroupé les conseils les plus motivants, prodigués par la communauté et l’équipe de Freeletics afin de vous aider à maintenir le cap, et ce, même lorsque les choses se corsent.

Notez vos objectifs

Peu importe qu’ils soient grands ou petits. Qu’ils concernent la durée ou la distance de vos courses à pied ou encore votre poids sur la balance. Pensez à ce que vous aimeriez accomplir. Puis notez vos objectifs. Conservez-les dans un endroit où vous pourrez les regarder et analyser vos progrès. Il vaut toujours mieux viser haut et préciser ce que l’on souhaite réaliser. Même si vous n’atteignez pas tout de suite vos objectifs, vous n’en serez pas moins sur la bonne voie.

Planifiez vos entraînements et réglez des alarmes pour vous motiver

Lorsque vous planifiez la semaine à venir, n’oubliez pas de programmer aussi vos séances d’entraînement. Si vous avez du mal à respecter votre emploi du temps, transformez ces séances en réunion avec vous-même dans votre agenda ou prévoyez de vous entraîner avec des amis. De cette manière, vous êtes moins susceptible d’oublier que vous vouliez vous entraîner ou de laisser tomber à la dernière minute. Lorsque vous réglez vos réveils ou vos rappels sur votre téléphone, essayez d’ajouter des messages destinés à encourager votre futur « vous » à se lever et à aller courir.

Allez vous promener

Si vous ne voulez vraiment pas aller courir, passez un accord avec vous-même. Enfilez vos vêtements de sport et allez simplement vous promener 15 minutes. Une fois dehors, il y a de fortes chances que vous finissiez quand même par courir. Vous serez ensuite satisfait(e) d’en avoir fait plus que ce que vous aviez prévu à l’origine.

Mettez vos habits de course

Enfiler vos vêtements de sport vous poussera davantage à sortir vous entraîner. Si vous voulez aller courir de bon matin, posez vos vêtements près du lit et déposez vos chaussures de course devant la porte de votre chambre. Ainsi, c’est une des premières choses que vous verrez lorsque vous vous lèverez. Vous aurez donc beaucoup plus de chances de les enfiler et de sortir vous entraîner. Si vous courez le soir, mettez vos vêtements de course dès que vous arrivez chez vous. Et si vous voulez aller courir durant votre pause déjeuner, conservez quelques affaires dans un tiroir au travail, à l’école, etc.

Préparez-vous une super playlist

Si vous créez une playlist avec vos chansons préférées, vous aurez hâte de courir en l’écoutant. Commencez par une playlist courte pour les workouts, puis enrichissez-la au fil du temps. Évitez qu’elle ne devienne lassante. Elle doit avoir le pouvoir de vous motiver à sortir vous entraîner et à écouter de la bonne musique.

En faire moins pour obtenir plus

Si vous ne courez que sur de longues distances jusqu’à l’épuisement total, vous commencerez alors à associer la course à pied avec l’horrible sensation ressentie par la suite. Et lorsque que vous envisagerez de retourner courir, cela détruira les ondes positives que la course vous inspire. Au lieu de cela, essayez les courses à pied courtes et rapides. Les workouts de Freeletics Running sont en ce sens parfaitement adaptés : vous courez moins longtemps mais brûlez autant, voire même davantage de calories qu’en effectuant de longues courses de distance. Avec le temps, vous constaterez vos progrès en réalisant de nouveaux PB pour chacun des workouts, ce qui vous motivera également à donner le meilleur de vous-même à chaque fois.

Récompensez-vous

Il est plus facile de se motiver s’il y a une récompense à la clé. Et c’est exactement ce que vous faites lorsque vous vous entraînez, mais parfois, une récompense plus immédiate facilite les choses. Alors commencez par vous offrir un petit plaisir, par exemple, si vous avez terminé tous vos entraînements de la semaine. Mais ne vous récompensez pas avec un « cheat meal » ou des aliments malsains. Vous devriez éviter de les considérer comme une récompense après chaque entraînement. À la place, offrez-vous une journée spa à la maison, regardez un film que vous vouliez voir, mangez une petite gourmandise saine et sucrée ou terminez chaque course à pied en mettant une certaine somme dans un pot, qui servira à vous acheter un cadeau après un mois d’entraînement.

Rappelez-vous d’où vous êtes parti(e)

Décrivez votre situation de départ. Une fois que vous avez décidé de changer, écrivez les raisons qui vous encouragent à le faire. Notez tout ce qui vous déplaît. Ce que vous voulez modifier. Votre poids, vos mensurations. Conservez quelques photos de vous prises au moment où vous avez réalisé que vous n’étiez plus la personne que vous vouliez être. Et dès que vous pensez que votre entraînement devient trop difficile ou que vous vous demandez pourquoi vous vous donnez autant de peine, relisez ce que vous avez écrit. Vous pensez toujours que redevenir cette personne que vous étiez au départ est une option ? Non. Rendez-vous justice et tenez votre promesse envers vous-même. La promesse d’une vie meilleure. Et au cours de votre aventure, n’oubliez pas de prendre une minute, de temps en temps, pour contempler tout ce que vous avez accompli. Cela devrait vous apporter la motivation nécessaire pour vous permettre de continuer.

Faites en sorte que vos courses à pied restent un moment agréable

Ne laissez pas vos courses devenir ennuyeuses. C’est lorsque vous commencez à percevoir votre entraînement comme une contrainte et non plus un plaisir que vous êtes plus susceptible d’abandonner. Suivez quelques-uns de nos conseils pour rendre vos courses à pied plus agréables. Vos entraînements conserveront ainsi toute leur originalité et votre esprit restera motivé.

Faites un compromis avec vous-même

Si vous n’avez vraiment pas envie d’aller courir, faites un compromis avec vous-même. Mettez-vous d’accord pour ne sortir que dix minutes. Une course toute simple autour de quelques pâtés de maisons, puis, si c’est aussi horrible que vous vous l’étiez imaginé, vous rentrerez. Dans la plupart des cas, vous irez beaucoup plus loin une fois dehors. Et si la difficulté est vraiment réelle, vous pourrez rentrer après 10 minutes et réessayer un autre jour. Dans un cas comme dans l’autre, ce sera toujours mieux que rien.

Ne laissez pas votre humeur se mettre en travers de votre route vers le succès. C’est ce qui différencie les athlètes. Ils s’entraînent, quelle que soit leur humeur. Ils se motivent lorsque les choses se corsent car ils savent que l’abandon n’en vaudra jamais la peine. Alors essayez d’appliquer ces conseils pour stimuler votre motivation lorsque vous n’avez pas envie d’aller courir. Vous êtes arrivé(e) bien trop loin pour gâcher tout votre travail et vos bonnes intentions.