Recommandations et mises en garde : 6 alternatives au sucre

Vous avez décidé d’essayer de renoncer au sucre ? Vous avez entendu dire que c’était mauvais pour la santé et êtes désormais à la recherche d’une alternative « plus saine », telle que le sirop d’agave ou les édulcorants artificiels ?

Stop ! Avant d’opter pour une substance sucrée en particulier, découvrons si les alternatives les plus courantes sont vraiment aussi bonnes que l’on pourrait le croire. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus.

Le fructose

Le fructose est souvent considéré comme « inoffensif », car on le retrouve dans les fruits. Si vous n’avez en effet rien à craindre du fructose des fruits (voir ci-dessous), sa forme synthétique peut, quant à elle, être néfaste pour votre santé.

La version synthétique est présente dans les aliments transformés et également en grande quantité dans le sirop de maïs à haute teneur en fructose (HFCS pour « High Fructose Corn Syrup », en anglais), comme son nom l’indique. Ce sirop se retrouve dans une grande variété d’aliments, tels que les céréales du petit-déjeuner, les boissons sucrées ou les biscuits. Plusieurs études ont démontré que la transformation du fructose en graisse s’opère encore plus rapidement que celle du glucose normal. En outre, lorsque l’on compare les deux, on remarque que le fructose ne rassasie pas autant que le glucose. C’est pourquoi le fructose est considéré comme l’édulcorant faisant le plus grossir.

Les fruits

Il est vrai que les fruits renferment du sucre, mais ils sont également riches en fibres, vitamines, minéraux, oligo-éléments et antioxydants, qui sont essentiels à votre santé. Par ailleurs, les fruits ont une faible densité énergétique, ce qui signifie qu’ils possèdent une quantité relativement faible de calories pour un grand volume de nourriture. Il est alors difficile de faire des excès en mangeant des fruits. Par exemple, les abricots ne contiennent que 0,8 g de sucre pour 100 g de fruit. Et les bananes, 3,6 g de sucre pour 100 g de fruit. Qu’est-ce que cela signifie ? En résumé, les fruits sont formidables. Ils sont savoureux et essentiels à votre santé en général. Point final.

Le sirop d’agave

Vous connaissez probablement déjà ce substitut du sucre. Le sirop d’agave est considéré comme l’alternative la plus saine compte tenu de son faible indice glycémique et est donc utilisé pour sucrer la plupart des produits « sans sucre ». Mais attention, parce qu’en réalité, il n’est pas aussi sain qu’il n’y paraît. Si le sirop d’agave a un faible indice glycémique, c’est parce qu’il est en grande partie composé de fructose et vous savez déjà pourquoi le fructose peut nuire à votre santé. De tous les édulcorants que l’on peut trouver dans le commerce, il a même la plus forte teneur en fructose. Alors, il vaut mieux éviter ce produit alimentaire hautement transformé !

Le sirop d’érable

Le sirop d’érable constitue une meilleure alternative que le sirop d’agave puisqu’il n’est pas aussi transformé et contient une plus faible quantité de fructose. En outre, il renferme de nombreux nutriments, comme du manganèse, de la riboflavine et du zinc.

Les édulcorants artificiels

Les édulcorants artificiels, tels que l’aspartame, la saccharine, l’acésulfame de potassium et le sucralose, sont des additifs alimentaires de synthèse qui ont un goût sucré mais ne contiennent aucune calorie. Cela paraît trop beau pour être vrai ? C’est parce que ça l’est. Des études ont révélé que les édulcorants artificiels peuvent eux aussi amener les gens à prendre du poids. Elles ont prouvé que la consommation régulière de ces édulcorants, dans du coca light par exemple, est beaucoup plus susceptible d’entraîner une prise de poids et le développement de diabètes de type 2. Dans ce contexte, il est intéressant de remarquer que, face au goût sucré, le cerveau répond naturellement en envoyant des signaux incitant à manger encore davantage. Consommer quelque chose de sucré qui ne contient aucune calorie augmente donc nos envies de boissons et aliments sucrés, provoquant ensuite une surconsommation de calories. Des études ont également montré que les édulcorants artificiels peuvent modifier le type de bactéries présentes dans vos intestins, ce qui peut également mener à l’obésité.

Le miel

Le miel est l’un des produits alimentaires les plus anciens et les plus traditionnels au monde. Il renferme du fructose, du glucose, de l’eau, des minéraux, des vitamines, des antioxydants, du pollen, des enzymes et un tout petit peu de protéines. Quelqu’un vous a-t-il déjà préparé une tasse de thé avec du miel lorsque vous étiez malade ? C’est parce qu’il a été scientifiquement prouvé que les enzymes présentes dans le miel possèdent des bienfaits thérapeutiques. Par ailleurs, des scientifiques lui ont découvert des propriétés antifongiques et antibactériennes. Pour toutes ces raisons, le miel est une bonne alternative au sucre blanc. Néanmoins, il contient presque autant de calories que le sucre, il vaut donc mieux le consommer avec modération.


blog
1
2
3
post